FEU LIBRE !

Un espace pour tous les tireurs et propriétaires d'armes suisses et francophones.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 reglage sertisseur 357mag

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
ad
Habitué
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 39
Localisation : france
Date d'inscription : 21/06/2011

MessageSujet: Re: reglage sertisseur 357mag   Lun 15 Aoû - 12:01

Aquila a écrit:

Il vaut mieux taper dans la cuivrée par électrolyse. C'est un chouïa plus cher, mais tu seras bien plus heureux.

C'est ce que jutilise et jusqu'ici, je recharge en les considerant comme des vrais blindées. Mais du coup j'ai le doute maintenant, faut il plus les considérer comme des ogives plomb ou cuivrées ?
mon chargmenent : ogive electrolysé 158 dans un etuit de 357 avec 1,04 g de sp3.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquila
Expert
avatar

Nombre de messages : 6719
Age : 48
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: reglage sertisseur 357mag   Lun 15 Aoû - 12:13

Ni comme des chemisées, ni comme des "plomb nu". Une sorte de mi-chemin, en fait. Elles se comportent comme des chemisées avec de faibles charges de poudre vive et comme des "plomb nu" avec de fortes charges de poudres progressives.

Comme les balles en plomb nu et contrairement aux chemisées, avec une pression forte et prolongées, ces balles en plomb cuivré se tassent, gagnent en diamètre et obturent, c'est à dire que les gaz ne parviennent pas à trouver la place de fuir entre la balle et le canon. Il en résulte une vitesse très supérieure, à charge égale, à celle des balles chemisées qui n'ont pratiquement pas de plasticité face à la pression.

Quand on utilise une table de balle chemisée avec une cuivrée de même masse et de profil équivalent, hormis avec les poudres très vives, le passage au chrono révèle des vitesses souvent très supérieures aux prévisions. Avec les poudres très vives, c'est la friction pénible du cuivre contre l'acier qui est déterminante, et le résultat est proche des chemisées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sionpensait.canalblog.com/
crouzette
Nouveau


Nombre de messages : 11
Age : 73
Localisation : correze
Date d'inscription : 27/12/2010

MessageSujet: Re: reglage sertisseur 357mag   Lun 29 Aoû - 17:21

david30: ne pas s'étonner avec ce sertissage de te retrouver en un ou 2 rechargement avec des collets en dentelles,
en effet le sertissage poussé à l'extrême comme sur la photo a écroui le laiton, si bien que son épaisseur a diminuée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: reglage sertisseur 357mag   

Revenir en haut Aller en bas
 
reglage sertisseur 357mag
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Reglage des culbuteurs
» reglage geometrie train rabaissé
» reglage carbu 34 PICT
» conseil reglage amortisseurs Koni
» reglage double carbu 40 dell...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEU LIBRE ! :: Technique :: Le rechargement-
Sauter vers: