FEU LIBRE !

Un espace pour tous les tireurs et propriétaires d'armes suisses et francophones.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Question ballistique

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
richiweb
Nouveau


Nombre de messages : 23
Age : 41
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: Question ballistique   Jeu 19 Avr - 19:43

Salut à tous,

Je vous préviens je n'y connais rien en rechargement Dieu mais il y a un truc qui me hante et dieu sait que j'ai cherché des infos sur le net partout mais rien trouvé sur le sujet.

Pourquoi les cartouches à percussion annulaire ne se rechargent pas ?

Les cartouches à percussion centrale elles fonctionnent selon le principe que l'amorce enflamme la poudre qui ejecte le projectile.

Mais les percussion annulaire, comment fonctionnent-elles ?

La percussion fait exploser l'amorce qui est dans le bourlé mais comme il n'y a pas de poudre dans la cartouche comment se transmet l'énergie ?


J'espère qu'il y aura quelqu'un qui pourra m'expliquer scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AL 44MAG
Expert
avatar

Nombre de messages : 2557
Age : 61
Localisation : bouillabaisse,pastis.. STAB !
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: Question ballistique   Jeu 19 Avr - 19:51

je pense que le mieux est cet article complet:22lr


la 22LR...une innovation extraordinaire!!

2 guns
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richiweb
Nouveau


Nombre de messages : 23
Age : 41
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: Re: Question ballistique   Jeu 19 Avr - 20:18

Merci pour le lien mais il n'y donne aucune info sur le principe de fonctionnement.
Cela ne répond donc pas à mes questions V
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AL 44MAG
Expert
avatar

Nombre de messages : 2557
Age : 61
Localisation : bouillabaisse,pastis.. STAB !
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: Question ballistique   Jeu 19 Avr - 20:28

dans le cas des bosquettes,"Z"..(subso à tir réduit),pas de poudre,c'est l'explosion de la charge d'amorce qui propulse la balle.

les annulaires standard ont de la poudre..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darius
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 6106
Age : 55
Localisation : Genève
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Question ballistique   Jeu 19 Avr - 20:33

Du fulminate de mercure déposé (de façon circulaire), en sandwich, dans le bourrelet de la cartouche (la charge est donc circulaire); le percuteur (annulaire) tape sur la circonférence du bourrelet; écrase le fulminante entre le bord inférieur et supérieur du bourrelet, et bangggg...
Plus simple que de monter une amorce dans un siège du culot; amorce ayant une structure mécaniquement assez complexe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tldsuisse.discutforum.com
Molon Labe
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 7671
Age : 107
Localisation : CH - uisse
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Question ballistique   Jeu 19 Avr - 21:33

richiweb a écrit:


Pourquoi les cartouches à percussion annulaire ne se rechargent pas ?
Elles ne sont pas concues pour être rechargeable, ce qui ne veut pas dire qu'on ne peut pas les recharger....
Il y a quelques (dizaines) d'années, qqun a parié avec moi que je ne pourrais JAMAIS recharger du .22lr. Il a perdu.
C'est dangereoux comme procédure, et il faut compter 20 minutes par cartouche....donc c'est une aberration economique...mais c'est faisable
richiweb a écrit:

La percussion fait exploser l'amorce qui est dans le bourlé mais comme il n'y a pas de poudre dans la cartouche comment se transmet l'énergie ?

Il y a de la poudre dans une cartouche à percussion annulaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude J
Habitué


Nombre de messages : 306
Age : 63
Localisation : Belgo/Suisse
Date d'inscription : 11/04/2011

MessageSujet: Re: Question ballistique   Jeu 19 Avr - 23:07

Bonjour,

Recharger du 10,4 Vetterli serait donc faisable ? La recette ... si peut être publique

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AL 44MAG
Expert
avatar

Nombre de messages : 2557
Age : 61
Localisation : bouillabaisse,pastis.. STAB !
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: Question ballistique   Jeu 19 Avr - 23:09

plus facile:installer le kit de transformation percussion annulaire---> percu centrale.

simple..modif du percuteur..

sinon,le 10.4..faut voir..??

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richiweb
Nouveau


Nombre de messages : 23
Age : 41
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: Re: Question ballistique   Ven 20 Avr - 8:33

Ok, merci pour vos réponses.

Donc si je comprends bien tout se passe dans le bourlé, l'amorce est sous une forme spécifique (?) dans l'anneau du bourlé et à la percussion l'amorce libère son énergie qui est expulsé dans la douille et expulse le projectile ?

Ce que je ne comprend pas tellement c'est comment une amorce peut elle avoir assez de puissance pour cela...

Je peux me tromper, mais vous me corrigerez.. Dans le cas d'une flobert, si on enlève les grenailles ont voit uniquement le fond de la douille (la capsule ?), il n'y a pas de poudre (je crois). Comment l'énergie de l'amorce situé dans le bourlé en dessous de la capsule arrive au projectile ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChtiFab
Expert
avatar

Nombre de messages : 3218
Age : 43
Localisation : Gardincour (59)
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Question ballistique   Ven 20 Avr - 8:45

Hello, fais une recherche sur wikipedia avec : Cartouche à percussion annulaire.

Désolé, pas moyen de poster directement le lien, je suis sur un PC rebelle ce matin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richiweb
Nouveau


Nombre de messages : 23
Age : 41
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: Re: Question ballistique   Ven 20 Avr - 9:16

Merci ChtiFab pour l'info.

Ils disent que la flobert n'avait pas de poudre juste de l'amorce. Ok mais ça ne répond pas à ma question, comment l'amorce peut elle transmettre l'énergie au projectile si elle est enfermé dans le bourlet... scratch Et pour la 22, comment ira t'elle (l'amorce)enflammer la poudre puisqu'elle en a de la poudre..
Dans les percu centrale y a bien un "tunnel" qui permet à l'armorce d'enflammer la poudre (je sais pas si on me comprend scratch ) qui n'est pas présent sur les annu.

C'est ce principe de base que j'aimerai comprendre... Confus

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChtiFab
Expert
avatar

Nombre de messages : 3218
Age : 43
Localisation : Gardincour (59)
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Question ballistique   Ven 20 Avr - 9:25

Clique sur le plan en coupe de la Vetterli et agrandis-le, tu constateras que l'amorce n'est pas enfermée dans le bourrelet, mais disposée de manière annulaire au niveau du bourrelet, dans le fond de l'étui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richiweb
Nouveau


Nombre de messages : 23
Age : 41
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: Re: Question ballistique   Ven 20 Avr - 9:59

Génial, et bien voilà une réponse éfficace !

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richiweb
Nouveau


Nombre de messages : 23
Age : 41
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: Re: Question ballistique   Ven 20 Avr - 10:05

Je comprend mieux le fonctionnement. Super

Et pourquoi alors y a t'il des munitions sans poudre qui sont très faible en puissance, alors que le système de percussion annulaire est capable de bruler de la poudre ?
Je me pose la question des flobert par exemple scratch Si le système de mis à feu d'amorce est le même pourquoi la poudre qu'on ajouterait dans la douille ne brûle t'elle pas ? Il doit bien y avoir une raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquila
Expert
avatar

Nombre de messages : 6719
Age : 48
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: Question ballistique   Ven 20 Avr - 10:23

Les munitions sans poudre sont dédiées au tir réduit. La combustion de la composition d'amorçage y génère une pression suffisante pour projeter la balle. L'absence de poudre est due à cette vocation de tir réduit. On retrouve le même principe avec les balles cylindriques en plastique pour le tir réduit en .38 Spl. Elles sont propulsées à l'aide d'une amorce magnum, sans charge de poudre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sionpensait.canalblog.com/
Projektyle
Expert
avatar

Nombre de messages : 5735
Age : 44
Localisation : Haute-Garonne, France
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Question ballistique   Ven 20 Avr - 10:59

richiweb a écrit:
Merci ChtiFab pour l'info.

Ils disent que la flobert n'avait pas de poudre juste de l'amorce. Ok mais ça ne répond pas à ma question, comment l'amorce peut elle transmettre l'énergie au projectile si elle est enfermé dans le bourlet... scratch Et pour la 22, comment ira t'elle (l'amorce)enflammer la poudre puisqu'elle en a de la poudre.. ...

L'amorçage dans une percussion centrale est constitué d'une capsule qui contient la composition d'amorçage (une pâte composée de fulminate ou styphnate de plomb en général) et une enclume sous forme de petit trepied.
Dans une cartouche à percussion annulaire (.22Lr, .22 Short, .17 HMR, .44 Henry Flat, etc) la pâte d'amorçage est directement étalée dans le fond de la douille, lors de la fabrication. Le bourrelet étant creux, la pâte est répartie tout autour.

Lorsque le percuteur frappe une amorce d'une cartouche à percussion centrale, la composition explose en étant écrasée entre le percuteur et l'enclume (le petit trépied) et la flamme se communique à la poudre via l'évent.

Dans une percussion annulaire, le percuteur écrase la composition d'amorçage entre les deux flancs du bourrelet, contre le rebord de la chambre. La flamme de l'amorçage se communique directement à la poudre, déposée juste au-dessus.

C'est aussi simple que celà. Idea Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richiweb
Nouveau


Nombre de messages : 23
Age : 41
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: Re: Question ballistique   Ven 20 Avr - 11:02

Oui c'est sur tout dépend ce qu'on veut en faire.

Bon, alors les percu annulaire sont capable de faire la même chose que les centrales. Pourquoi à votre avis elles ont étés remplacé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richiweb
Nouveau


Nombre de messages : 23
Age : 41
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: Re: Question ballistique   Ven 20 Avr - 11:06

Projektyle a écrit:
richiweb a écrit:
Merci ChtiFab pour l'info.

Ils disent que la flobert n'avait pas de poudre juste de l'amorce. Ok mais ça ne répond pas à ma question, comment l'amorce peut elle transmettre l'énergie au projectile si elle est enfermé dans le bourlet... scratch Et pour la 22, comment ira t'elle (l'amorce)enflammer la poudre puisqu'elle en a de la poudre.. ...

L'amorçage dans une percussion centrale est constitué d'une capsule qui contient la composition d'amorçage (une pâte composée de fulminate ou styphnate de plomb en général) et une enclume sous forme de petit trepied.
Dans une cartouche à percussion annulaire (.22Lr, .22 Short, .17 HMR, .44 Henry Flat, etc) la pâte d'amorçage est directement étalée dans le fond de la douille, lors de la fabrication. Le bourrelet étant creux, la pâte est répartie tout autour.

Lorsque le percuteur frappe une amorce d'une cartouche à percussion centrale, la composition explose en étant écrasée entre le percuteur et l'enclume (le petit trépied) et la flamme se communique à la poudre via l'évent.

Dans une percussion annulaire, le percuteur écrase la composition d'amorçage entre les deux flancs du bourrelet, contre le rebord de la chambre. La flamme de l'amorçage se communique directement à la poudre, déposée juste au-dessus.

C'est aussi simple que celà. Idea Mr. Green

Voilà qui est très clair comme explication.

Merci beaucoup, j'ai compris le principe maintenant. Sante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluephoenix
Expert
avatar

Nombre de messages : 3764
Age : 33
Localisation : VD
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Question ballistique   Ven 20 Avr - 11:06

richiweb a écrit:
Oui c'est sur tout dépend ce qu'on veut en faire.

Bon, alors les percu annulaire sont capable de faire la même chose que les centrales. Pourquoi à votre avis elles ont étés remplacé ?

Je pense que l'une des raisons est que ce fichu bourrelet n'est pas pratique lorsque tu veux mettre beaucoup de muns dans un chargeur colonne... Typiquement les pistolets en 22lr ont rarement des chargeurs de plus de 10 coups et quand tu regardes comment s'empilent les cartouches tu comprends un peu pourquoi...

Après je dis peut être une connerie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richiweb
Nouveau


Nombre de messages : 23
Age : 41
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: Re: Question ballistique   Ven 20 Avr - 11:14

Si l'amorce est juste percuté et non pincé il n'y aurait pas d'explosion possible ? Difficile à comprendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Projektyle
Expert
avatar

Nombre de messages : 5735
Age : 44
Localisation : Haute-Garonne, France
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Question ballistique   Ven 20 Avr - 11:14

Les cartouches sans poudres servent au tir réduit, comme expliqué plus haut. C'est le cas quand on veut une munition à portée réduite, par exemple en tirant en intérieur (comme les .22 Z prévue pour tirer dans des salons ou hangars au début du XXème siècle). On ne cherche pas toujours la "puissance maximale"! rigolade

Quand à la raison du déclin des percussions annulaire pour les armes de gros calibre, c'est la fiabilité: elles n'ont pas toujours un amorçage bien réparti dans le bourrelet, et celà peut ne pas mettre à feu la cartouche dans 100 % des cas. Il y a aussi un soucis d'étanchéité de la cartouche au niveau du sertissage et les balles de type "outside lubricated" (balle plomb graissée extérieurement, la balle ayant le même diamètre que les parois de la douille) avaient tendance à attraper la poussière, la crasses et les débris avant d'être chambrées, ce qui peut déteriorer un canon dans le cas de grains de sable par exemple.
Sans oublier que les cartouches à percussion centrale sont facilement réutilisables, en rechargeant les douilles percutées, là où en percussion annulaire on jete tout après le tir.

richiweb a écrit:
Si l'amorce est juste percuté et non pincé il n'y aurait pas d'explosion possible ? Difficile à comprendre

Ben si, c'est facile à comprendre: c'est le principe du fer à cheval frappé sur une enclume par un marteau. Sans enclume (en percussion centrale le petit trépied, en percussion annulaire le rebord de la chambre) l'amorçage ne prendrait pas feu. Il faut un choc qui comprime l'amorçage. Idea

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grands-Pas
Expert
avatar

Nombre de messages : 2961
Age : 41
Localisation : Maisons-Alfort (94), FRANCE
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Question ballistique   Ven 20 Avr - 12:40

richiweb a écrit:
Merci ChtiFab pour l'info.

Ils disent que la flobert n'avait pas de poudre juste de l'amorce. Ok mais ça ne répond pas à ma question, comment l'amorce peut elle transmettre l'énergie au projectile si elle est enfermé dans le bourlet... scratch Et pour la 22, comment ira t'elle (l'amorce)enflammer la poudre puisqu'elle en a de la poudre..
Dans les percu centrale y a bien un "tunnel" qui permet à l'armorce d'enflammer la poudre (je sais pas si on me comprend scratch ) qui n'est pas présent sur les annu.

C'est ce principe de base que j'aimerai comprendre... Confus

Pour les .22, la composition d'amorçage, très sensible aux chocs est déposée en périphérie du bourrelet (et non bourlé ou bourlet contrat ). Le percuteur écrase l'étui en périphérie et l'énergie du choc enflamme cette composition; Sur la .22 LR, la composition d'amorçage déclenche la combustion de la charge de poudre Sur les .22 Z, il ny a que la composition d'amorçage mais ça suffit.
Même sur une 9 mm, la puissance de l'amorce est suffisante pour expédier la balle d'1 à 2 cm dans le canon ! Je l'ai expérimenté moi-même à mes dépens dans mon G26 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richiweb
Nouveau


Nombre de messages : 23
Age : 41
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: Re: Question ballistique   Ven 20 Avr - 13:15

Grands-Pas a écrit:
Même sur une 9 mm, la puissance de l'amorce est suffisante pour expédier la balle d'1 à 2 cm dans le canon ! Je l'ai expérimenté moi-même à mes dépens dans mon G26 !

A tes dépens, que veux tu dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grands-Pas
Expert
avatar

Nombre de messages : 2961
Age : 41
Localisation : Maisons-Alfort (94), FRANCE
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Question ballistique   Ven 20 Avr - 13:29

richiweb a écrit:
Grands-Pas a écrit:
Même sur une 9 mm, la puissance de l'amorce est suffisante pour expédier la balle d'1 à 2 cm dans le canon ! Je l'ai expérimenté moi-même à mes dépens dans mon G26 !

A tes dépens, que veux tu dire ?
Hé bien, c'est au cours de cet incident que j'ai pu constater qu'une amorce Small Pistol peut propulser une balle de 8 grammes de 1 à 2 cm dans le canon.
Je tirais avec mon bébé Glock, les cartouches s'enchainaient et puis à un moment, je presse la détente et rien ne se passe. J'ai enlevé le chargeur et attendu quelques secondes avant de tenter quoi que ce soit. J'ai essayé d'ouvrir la culasse avec les mains, sans succès. J'ai appuyé le guidon sur un rebord de table et poussé, réussissant à éjecter l'étui. Et passant un écouvillon dans le canon, la balle était coincée dedans. En fait, au rechargement, la dose de poudre n'avait pas été délivrée par la doseuse de ma Dillon !
Après coup, je me suis dit que j'avais eu de la chance que la culasse ne pouvait s'ouvrir à la seule force de mes mains sinon j'aurais pu faire un tap-rack et KABOOM !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richiweb
Nouveau


Nombre de messages : 23
Age : 41
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: Re: Question ballistique   Ven 20 Avr - 14:17

Ah ouai dangereux ! Donc l'amorce n'a pas eu assez de puissance pour faire sortir la balle du canon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Question ballistique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Question ballistique
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» question sur les cases du relevé 24
» Une future maman a une question a 100$ pour la CSQ
» Une question pour vos enfants
» Question de la communication
» Question Rqap

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEU LIBRE ! :: Technique :: Le rechargement-
Sauter vers: