FEU LIBRE !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
FEU LIBRE !

Un espace pour tous les tireurs et propriétaires d'armes suisses et francophones.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
 

 Glock paradoxe.

Aller en bas 
AuteurMessage
Haborym
Expert
Haborym

Nombre de messages : 594
Age : 40
Localisation : Fr
Date d'inscription : 06/07/2008

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: Glock paradoxe.   Glock paradoxe. EmptyLun 17 Mai - 22:24

Salut,

Le sujet pro vs anti Glock revient souvent sur le forum, depuis que je vous lis.

Or j'en avais jamais essayé, j'étais donc spectateur intéressé des débats sans pouvoir me faire une idée personnelle sur la marque. What the fuck ?!?

Depuis, j'ai essayé un Glock 21 (.45 ACP, taille standard, donc), mon club en ayant acquis un tout neuf.

Ben, c'est là que le bât blesse, j'ai toujours du mal à dire si j'aime ou pas... scratch

Au premier abord, j'ai bien aimé la légèreté de l'arme, plutôt agréablement surpris par la taille de la poignée que j'avais bien en main (que j'ai plutôt volumineuses).

La largeur de la culasse m'a paru excessive, les organes de visée pas terribles et le chargeur plastique ne m'inspirait pas confiance.

La détente, tant décriée ne m'a pas paru si dure que ça mais bon dieu quelle est longue !

En tir rapide, que du bonheur mais autrement, la tête se demande quand est ce que le coup va partir...je comprend mieux pourquoi certains disent avoir du mal à s'en accommoder.

Par contre, deux points qui m'ont franchement déplu, la petitesse des commandes et la culasse qui venait me raboter la viande entre le pouce et l'index à chaque coup.

J'ai donc fini par chausser l'arme plus haut sur la main, mais du coup le ressenti était vraiment pas terrible.

Je me demande si sur d'autres modèles ou génération (Gen 4), la prise en main est plus adaptée aux pattes d'ours.

Depuis que je l'ai essayé, je le trouve moins moche, c'est déjà ça !

Va falloir que j'en essaie d'autres...

Devil
Revenir en haut Aller en bas
Jason
Expert
Jason

Nombre de messages : 4627
Age : 38
Localisation : Vaud Suisse
Date d'inscription : 09/07/2007

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: Re: Glock paradoxe.   Glock paradoxe. EmptyLun 17 Mai - 22:29

Faudrait retrouver le post pour "MolonLabeliser" ton Gloque… t’as tout a y gagner en effectuant ces quelques modifications devenue quasi obligatoires pour tout les possesseurs de cette marque là..


Dernière édition par Jason le Lun 17 Mai - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tac-store.com/
666
Expert
666

Nombre de messages : 4326
Age : 30
Localisation : Genève
Date d'inscription : 22/09/2009

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: Re: Glock paradoxe.   Glock paradoxe. EmptyLun 17 Mai - 22:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je dois toujours le faire moi aussi d'ailleurs, faudrait que je m'y mettes.
Revenir en haut Aller en bas
Jason
Expert
Jason

Nombre de messages : 4627
Age : 38
Localisation : Vaud Suisse
Date d'inscription : 09/07/2007

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: Re: Glock paradoxe.   Glock paradoxe. EmptyLun 17 Mai - 22:34

666 a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je dois toujours le faire moi aussi d'ailleurs, faudrait que je m'y mettes.

Ahhhhhh, M E R C I , depuis le temps que je me le dit aussi.... mur
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tac-store.com/
Haborym
Expert
Haborym

Nombre de messages : 594
Age : 40
Localisation : Fr
Date d'inscription : 06/07/2008

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: Re: Glock paradoxe.   Glock paradoxe. EmptyLun 17 Mai - 22:35

C'est malheureusement celui du club, donc pas de "molonisation" en vue pour le moment.

Je vais tacher d'en essayer un en 9x19, je suis curieux de comparer avec mon cz...

2 guns
Revenir en haut Aller en bas
Oremilac
Expert


Nombre de messages : 4540
Age : 37
Localisation : France (IDF)
Date d'inscription : 18/01/2010

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: Re: Glock paradoxe.   Glock paradoxe. EmptyLun 17 Mai - 22:38

C'est marrant, c'est là qu'on voit le caractère subjectif (en plus de la question de la taille des mimines) de l'évaluation d'une arme.

Au club nous avons un Glock 34 et je le trouve assez agréable. Il faut garder à l'esprit que c'est un dérivé d'arme de service (pour les G17 et 19, directement des armes de service).

La détente, je ne la trouve pas si longue que ca pour un PA (c'est sûr que par rapport à un revolver en SA ...). Si on enchaine, en revenant au point de reset - assez facile à sentir - on peut vraiment faire partir avec une course très faible. A noter que le G34 a le connecteur "-" d'origine. Qui est aussi transposable aux autres modèles. Puis avec une "Molonisation ©️", ca semble devenir encore plus sympa, comme détente.

J'ai par exemple beaucoup plus de mal avec le reset du P226 du club (en plus d'un grip moins bon, n'ayant pas des "pattes d'ours" pour ma part).


Pour les chargeurs, moi c'était plutôt l'inverse: le métal "chemisé" polymère m'inspire plus confiance qu'un chargeur uniquement métal. A mon sens la couche de plastique un peu déformable permet d'absorber une partie du choc en cas de chute. Puis accessoirement à 20€ le chargeur, ca fait tout juste le prix de deux boites de mun ... Donc c'est au pire du consommable.

Pour les commandes, le G34 dispose effectivement d'un bouton de déverrouillage du chargeur un peu plus protubérant (le bouton rallongé est d'ailleurs facilement transposable aux autres modèles... quoique avec les Gen4, je sais pas ce que ca va donner). Le déverrouillage de culasse par contre je m'en sers jamais (je fais un mouvement de charge) donc je ne trouve pas ca gênant.

Quant au design, on tombe dans le subjectif total. J'aime bien son côté "outil": la fonction qui définit la forme.

Edit: grillaid pour la "molonisation" salut
Revenir en haut Aller en bas
baron
Expert
baron

Nombre de messages : 16281
Age : 46
Localisation : Genève - Suisse
Date d'inscription : 20/08/2007

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: Re: Glock paradoxe.   Glock paradoxe. EmptyMar 18 Mai - 5:12

Citation :
Va falloir que j'en essaie d'autres...

Pouvoir essayer différentes carcasses et différents calibres te donneront un meilleur apperçu des Glock! V
Revenir en haut Aller en bas
Aquila
Expert
Aquila

Nombre de messages : 6719
Age : 50
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 21/02/2010

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: Re: Glock paradoxe.   Glock paradoxe. EmptyMar 18 Mai - 5:58

Haborym, je suis ravi de lire ton post! C'est la sagesse même que de dire "je n'arrive pas à me faire un avis, il faut que j'essaye", et de conclure par "j'ai essayé, j'ai aimé ceci, je n'ai pas aimé cela", "il faut que j'en essaie d'autres modèles". Les pistolets Glock sont une des choses à propos desquelles on dit et écrit le plus de conneries et contrevérités, alors je rends hommage à ta démarche! V

Ce qui est sûr, c'est que les Glock tranchent avec les traditionnels "tout acier". Ils n'ont rien à voir avec le charme conventionnel d'un bon gros 1911 ou P210. Mais ils ont une caractéristique à laquelle on ne doit pas déroger: on peut dire "j'aime" ou "je n'aime pas". Mais dire "c'est de la merde", bah comme affirmation... c'est de la merde.

Tiens, un truc: tu dis "la détente n'est pas si dure que ça". Hé hé! On a l'habitude de lire "la détente Glock, c'est de la merde". Il est beaucoup plus rare qu'on la décrive... Donc le lecteur ne sait pas en quoi cette détente a pu poser problème à l'auteur du "c'est de la merde". Mais il est une réalité: cette détente n'empêche pas certains de faire des cartons honorables, de déquiller du gong à vous faire rougir une armée d'écrevisses, quitte à la retoucher un peu. Elle est par contre incompatible avec le feeling de certains autres. C'est ainsi, il n'y a rien à juger. Néanmoins, en maîtrisant les fondamentaux du lâcher, on peut bosser avec. Etre surpris par le départ du coup n'est pas un mal, si on se réfère aux techniques de base...

Après il y a "Glock c'est fragile". Ca, c'est la plus monumentale bêtise possible. Je préfère entendre "Beurk, j'aime pas", sans jugement de valeur. Quand on n'aime pas, pas besoin de se justifier en inventant des tares imaginaires à l'arme. Aimer ou pas, c'est un droit sacré.

Bref, merci à toi, tu rétablis un peu d'objectivité, ça fait du bien à lire! Sante
Revenir en haut Aller en bas
http://sionpensait.canalblog.com/
shaka
Expert
shaka

Nombre de messages : 508
Age : 53
Localisation : 44
Date d'inscription : 21/04/2010

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: Re: Glock paradoxe.   Glock paradoxe. EmptyMar 18 Mai - 7:16

Haborym a écrit:
Salut,

Le sujet pro vs anti Glock revient souvent sur le forum, depuis que je vous lis.

Or j'en avais jamais essayé, j'étais donc spectateur intéressé des débats sans pouvoir me faire une idée personnelle sur la marque. What the fuck ?!?

Depuis, j'ai essayé un Glock 21 (.45 ACP, taille standard, donc), mon club en ayant acquis un tout neuf.

Ben, c'est là que le bât blesse, j'ai toujours du mal à dire si j'aime ou pas... scratch

Au premier abord, j'ai bien aimé la légèreté de l'arme, plutôt agréablement surpris par la taille de la poignée que j'avais bien en main (que j'ai plutôt volumineuses).

La largeur de la culasse m'a paru excessive, les organes de visée pas terribles et le chargeur plastique ne m'inspirait pas confiance.

La détente, tant décriée ne m'a pas paru si dure que ça mais bon dieu quelle est longue !

En tir rapide, que du bonheur mais autrement, la tête se demande quand est ce que le coup va partir...je comprend mieux pourquoi certains disent avoir du mal à s'en accommoder.

Par contre, deux points qui m'ont franchement déplu, la petitesse des commandes et la culasse qui venait me raboter la viande entre le pouce et l'index à chaque coup.

J'ai donc fini par chausser l'arme plus haut sur la main, mais du coup le ressenti était vraiment pas terrible.

Je me demande si sur d'autres modèles ou génération (Gen 4), la prise en main est plus adaptée aux pattes d'ours.

Depuis que je l'ai essayé, je le trouve moins moche, c'est déjà ça !

Va falloir que j'en essaie d'autres...

Devil

la je ne comprends pas j'ai pas une petite main (ni un énorme d'ailleurs) je trouve qu'elle est très bien protégée je ne comprends pas ??????????

pour la détente, j'ai un 17 mais tout les départs doivent être les mm. ils sont étalonnés pour un poids de 5lbs tu peux le changer contre un 3.5lbs, tout a fait normal des polices l'utilisent ! ça prend 1/2 mnts.

le polymère tout le monde s'y met mm avec des roulettes (comme vous dites), en plus c'est l'arme civil la plus vendu dans le monde depuis 30 ans, donc la fiabilité est un faux débat.

maintenant savoir que la majorité des pistolets "9 para action" ont une prise de détentes un peut longue avant le point dur, mais avec 3.5lbs (1.587573295 kg) on tien le noir a 25m si on sait un peu tirer (moi c'est plutôt 4/5 snif). en tir action quelle pied ... c'est vrai, mais je pense que le p&m 9 doit faire pareil idem pour un 92 f (quoi que)

pour la hausse aucun problème, je l'ai juste "tapé" un peu en dérive. maintenant il est roder je n'y ai jamais touché depuis, ce qui n'a pas été le cas avec mon ancien 686 !!!!

bon il est vrai que si tu sort d'une série de 30 cartouches avec un MR, un taurus 689 ou un mod 29 tu vas souffrir mon ami 2 guns

bon le tanfoglio m'a surpris au niveau de la détente, mais omg top moche, ou du moins j'aime pas ce style néo rétro, quitte a prendre un tout acier je préfère un 1911 contrat
Revenir en haut Aller en bas
jonas_357
Pilier du forum
jonas_357

Nombre de messages : 14707
Age : 55
Localisation : Udon Thani, Thaïlande
Date d'inscription : 01/08/2005

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: Re: Glock paradoxe.   Glock paradoxe. EmptyMar 18 Mai - 7:40

Ouais, je comprends pas non plus. Bon, j'ai des mains plutôt petites, mais aucun souci dans la prise en main du 17. J'aime pas la prise en main du 19, par contre, c'est marrant.

Quant à la détente, le mien est encore dans sa configuration d'origine et je trouve la détente très bonne. Pas du tout trop longue, ni dure. J'hésite même à changer queoi que ce soit, il est parfait comme ça…

Apparemment, chaque exemplaire est différent…
Revenir en haut Aller en bas
http://udonthaniforever.ek.la/
shaka
Expert
shaka

Nombre de messages : 508
Age : 53
Localisation : 44
Date d'inscription : 21/04/2010

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: Re: Glock paradoxe.   Glock paradoxe. EmptyMar 18 Mai - 7:43

jonas_357 a écrit:
Ouais, je comprends pas non plus. Bon, j'ai des mains plutôt petites, mais aucun souci dans la prise en main du 17. J'aime pas la prise en main du 19, par contre, c'est marrant.

Quant à la détente, le mien est encore dans sa configuration d'origine et je trouve la détente très bonne. Pas du tout trop longue, ni dure. J'hésite même à changer queoi que ce soit, il est parfait comme ça…

Apparemment, chaque exemplaire est différent

chaques mains est différentes Laughing
Revenir en haut Aller en bas
jonas_357
Pilier du forum
jonas_357

Nombre de messages : 14707
Age : 55
Localisation : Udon Thani, Thaïlande
Date d'inscription : 01/08/2005

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: Re: Glock paradoxe.   Glock paradoxe. EmptyMar 18 Mai - 7:53

shaka a écrit:
jonas_357 a écrit:
Ouais, je comprends pas non plus. Bon, j'ai des mains plutôt petites, mais aucun souci dans la prise en main du 17. J'aime pas la prise en main du 19, par contre, c'est marrant.

Quant à la détente, le mien est encore dans sa configuration d'origine et je trouve la détente très bonne. Pas du tout trop longue, ni dure. J'hésite même à changer queoi que ce soit, il est parfait comme ça…

Apparemment, chaque exemplaire est différent

chaques mains est différentes Laughing
Certes, certes, mais indépendemmant de la main, je pense que la détente de chaque exemplaire réagit un peu différemment.
Revenir en haut Aller en bas
http://udonthaniforever.ek.la/
Aquila
Expert
Aquila

Nombre de messages : 6719
Age : 50
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 21/02/2010

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: Re: Glock paradoxe.   Glock paradoxe. EmptyMar 18 Mai - 8:25

Il en va des armes comme des voitures, et comme de tout appareil mécanique un tant soit peu complexe. N'avez-vous jamais remarqué, en essayant deux voitures récentes du même modèle, qu'on ressent des différences notables de l'une à l'autre?

De même une arme se rode. Toucher à la détente d'une arme avant d'avoir tiré au bas mot 1500 coups peut apporter des problèmes plus que des solutions. La détente ne sera plus la même, mécaniquement, après un peu de vécu. C'est sur une arme rodée qu'il faut évaluer la qualité du départ.

NB: Le tir à sec peut contribuer à roder les éléments du mécanisme de détente. Par contre, se renseigner auprès du fabricant. Certaines armes acceptent parfaitement le tir à sec. D'autres nécessitent une douille-amortisseur (CZ en livre avec ses PA). Je ne sais pas si Glock déconseille ou pas le tir à sec. NB: Sur un Glock, un tir sans munition "live" implique la manoeuvre de la glissière pour retrouver le feeling normal de la détente. Ce qui n'est pas un mal, le rodage n'en est que plus complet.
Revenir en haut Aller en bas
http://sionpensait.canalblog.com/
ptosis
Expert
ptosis

Nombre de messages : 1942
Age : 46
Localisation : Genève, CH
Date d'inscription : 04/01/2008

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: Re: Glock paradoxe.   Glock paradoxe. EmptyMar 18 Mai - 8:56

Il n'y a rien de paradoxal - le Glock, étant une arme réelle et non pas imaginaire, n'est pas parfait; comme n'importe quel autre PA il a ses avantages et ses inconvénients.

J'ai passé récemment par une étape d'évaluation d'un G17
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et depuis ce moment les conclusions ne font que se confirmer. Autant j'étais sceptique au départ, autant maintenant je tire mieux avec un Glock qu'avec n'importe quelle autre arme de poing de calibre adulte, y. c. en tir de précision 50m.

Il faut dire que la modif presque obligatoire - connecteur "-" de détente - change radicalement la perception de l'engin.

Ceci dit, des inconvénients de cette arme, le plus grand n'est pas la détente, mais bien la prise en main. Je ne sais pas pourquoi le Glock a cette réputation de "volkspistole" - une espèce de Honda Civic des PA, car en réalité c'est l'exemple parfait d'une ergonomie qui ne convient pas à tout le monde. Avec mes grandes mains, j'adore, mais quelque potes le détestent cordialement justement pour l'angle et le volume de la poignée, et les organes de contrôle qui sont trop petits / trop loin.
Revenir en haut Aller en bas
Molon Labe
Pilier du forum
Molon Labe

Nombre de messages : 7742
Age : 109
Localisation : CH - uisse
Date d'inscription : 26/06/2006

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: Re: Glock paradoxe.   Glock paradoxe. EmptyMar 18 Mai - 9:41

Aquila a écrit:

De même une arme se rode. Toucher à la détente d'une arme avant d'avoir tiré au bas mot 1500 coups peut apporter des problèmes plus que des solutions. La détente ne sera plus la même, mécaniquement, après un peu de vécu. C'est sur une arme rodée qu'il faut évaluer la qualité du départ.
C'est tout à fait exact sur certaines armes, par contre sur un Glock...
Un glock, c'est fait pour durer, donc les aciers utilisés sont durs..durs...mais alors DDDUUURRSSSS....et je ne parle même pas des pièces qui ont recu un traitement ténifer.

Du coup, un rodage de 1500 coups sur un Glock c'est....hum....rien !!

J'ai des Glocks qui ont plus de 100.000 coups (vouaip, CENT MILLE), et ils ne présentent pas de traces d'usure notables....moi je dis que le rodage "commence" à être fait" Devil

De plus, le système de détente est fait de telle façon que les pièces ne vont pas s'abîmer / se rôder rapidement.

Depuis le premier Glock, toutes les détentes sont tarées de la même façon (en fonction du connecteur installé), le système est simple, et reproductif.
Par contre, la finition de certaines pieces annexes (bouton de sécurité du percuteur, barre de transfert de la détente) n'est pas toujours identique. Ces pièces n'influent pas sur le poids de la détente, par contre, ils influencent grandement sur le côté "grattage" (ou non) de celle-ci. Et si la détente gratte, c'est préjudiciable pour le tir de précision, parce qu'il faut beaucoup plus d'expérience pour sentir le "point dur" juste avant le départ du coup.
Malheureusement, ces pièces qui "grattent" ne sont pas sous grandes contraintes mécaniques, et dans un usage normal, ne s'useront probablement......jamais.

Donc la solution....c'est lime, papier de verre, et doigté..
Revenir en haut Aller en bas
shaka
Expert
shaka

Nombre de messages : 508
Age : 53
Localisation : 44
Date d'inscription : 21/04/2010

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: Re: Glock paradoxe.   Glock paradoxe. EmptyMar 18 Mai - 10:00

quelques trucs pour facilité la vie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Haborym
Expert
Haborym

Nombre de messages : 594
Age : 40
Localisation : Fr
Date d'inscription : 06/07/2008

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: Re: Glock paradoxe.   Glock paradoxe. EmptyMar 18 Mai - 10:46

Concernant le souci de prise en main :

J'ai vraiment de gros battoirs, la poignée du 21 m'a plus de part son volume, mais au tir, le dessous de la culasse vient frotter sur le muscle qui relie le pouce à l'index.

En effet, la partie en "queue de castor" (je sais pas si ça s'appelle comme ça), ne couvre pas assez cette partie de ma main.

Sinon, pour moi le paradoxe réside dans le fait de l'impossibilité de faire pencher la balance d'un coté ou de l'autre suite à cet essai.

D'habitude, j'arrive à me faire rapidement un avis sur une arme après essai.

V
Revenir en haut Aller en bas
pas_007
Pilier du forum
pas_007

Nombre de messages : 6178
Age : 59
Localisation : réserve indienne
Date d'inscription : 11/02/2006

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: Re: Glock paradoxe.   Glock paradoxe. EmptyMar 18 Mai - 14:09

LE chien qui mort ou la culasse me semblait réserver au P210... lui un véritable spécialiste...

J'ai encore jamais vu ce problème sur un glock, tu dois avoir de belles et GROSSES mains...

ceci dit pour le rodage, le seuls qui se rodent bien !!!! ce serait le canon car la traitement tenifer est fait interne et externe, et il semble qu'après quelques milliers de coups les groupements auraient tendance a se resserer, le passage des balles polissant encore mieux le canon...
Revenir en haut Aller en bas
Projektyle
Expert
Projektyle

Nombre de messages : 5736
Age : 46
Localisation : Haute-Garonne, France
Date d'inscription : 29/05/2006

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: Re: Glock paradoxe.   Glock paradoxe. EmptyMar 18 Mai - 16:28

pas_007 a écrit:
LE chien qui mort ou la culasse me semblait réserver au P210... lui un véritable spécialiste...
...

Dans les armes qui ont la culasse, ou le marteau, qui vient râper ou pincer la peau entre le pouce et l'index il y a d'autres nomminés Diablo :
- MAC-50 (une poignée en caoutchouc spécialement dessinée par Traush permettait d'éviter ce désagrément, à l'époque pas si lointaine où policiers et gendarmes français en étaient encore équipés... papy )
- Browning HP/GP35
- Walther P38, PP et PPK
...
Revenir en haut Aller en bas
Aquila
Expert
Aquila

Nombre de messages : 6719
Age : 50
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 21/02/2010

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: Re: Glock paradoxe.   Glock paradoxe. EmptyMar 18 Mai - 16:31

Il y a également les CZ-75 de première génération (chien méchant si j'ose dire).
Revenir en haut Aller en bas
http://sionpensait.canalblog.com/
Haborym
Expert
Haborym

Nombre de messages : 594
Age : 40
Localisation : Fr
Date d'inscription : 06/07/2008

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: Re: Glock paradoxe.   Glock paradoxe. EmptyMar 18 Mai - 18:19

pas_007 a écrit:

LE chien qui mort ou la culasse me semblait réserver au P210... lui un véritable spécialiste...

J'ai encore jamais vu ce problème sur un glock, tu dois avoir de belles et GROSSES mains...

Belles je sais pas, mais grosses c'est sûr.

Glock paradoxe. P1070219

C'est chiant 99% du temps, pour trouver des gants, mettre les mains dans un capot (moi qui suis dans la mécanique Samurai ).

Enfin bon, j'ai pas choisi...

V
Revenir en haut Aller en bas
collomp
Expert
collomp

Nombre de messages : 903
Age : 70
Localisation : St Laurent du Var 06700
Date d'inscription : 21/04/2010

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: avis désintéressé   Glock paradoxe. EmptyMar 18 Mai - 20:03

Bonsoir à tous,
Je suis un fana du 1911 et dérivés mais quand on me prête un Glock,
je me régale.
J'ai tiré 10 cps avec la 4° génération de 17 et j'ai aimé. J'aimais bien le 17 L aussi.
Je crois que ses qualités viennent de son non-conformisme : léger mais recul acceptable, détente longue mais "manageable".
Je vais finir par en prendre un . Ne le dites pas à J.M.Browning il viendrait me tirer les pieds pendant la nuit.
Un seul vrai défaut: la culasse est difficile à usiner pour monter une visée Bo-Mar mais pour le reste facile à customiser.
J'espère que Molon Labe ne va pas me faire exploser mon écran à la gueule pour crime de lèse-glauque.
Au plaisir de vous lire
Jean
Revenir en haut Aller en bas
shaka
Expert
shaka

Nombre de messages : 508
Age : 53
Localisation : 44
Date d'inscription : 21/04/2010

Glock paradoxe. Empty
MessageSujet: Re: Glock paradoxe.   Glock paradoxe. EmptyMar 18 Mai - 21:20

tu as des petit doigts, c pas bo et c'est pour ça. un coping a cette horreur aussi et bien il a du mal a attraper la détente, prend toi un 1911 ça ira mieux Détective
Revenir en haut Aller en bas
 
Glock paradoxe.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEU LIBRE ! :: Les armes :: Les armes de poing-
Sauter vers: