FEU LIBRE !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
FEU LIBRE !

Un espace pour tous les tireurs et propriétaires d'armes suisses et francophones.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
 

 Le réglementaire Français 1873

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
dicoalpha
Nouveau
dicoalpha

Nombre de messages : 20
Age : 65
Localisation : Cote d'Azur
Date d'inscription : 02/02/2007

Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptySam 3 Fév - 17:18

Le révolver Réglementaire Français modèle 1873

I) Renseignements numériques:
Longueur de l'arme: 242 mm
Longueur du canon: 114 mm
Longueur de la ligne de mire: 142 mm
Hauteur: 170 mm
Poids à vide: 1,195 kg
Poids chargé: /
Contenance du magasin: 6 cartouches
Calibre: 11 mm
Munition: 11x 17 R
Cartouches utilisées Mle 1873 (balle plomb de 11,7 g et charge de poudre de 0,65 g) - Mle 1873/90 (balle plomb pointue de 10,6 g et charge de poudre de 0,80 g) - Mle 1890/1900 à blanc (fausse balle en papier de 0,4 g et charge de poudre de 1,10 g)
Rayures: 4 à droite au pas de 350 mm
Vitesse initiale (Vo): 130 m/s (avec cartouche mle 1873)
190 m/s (avec cartouche mle 1873-90)
Energie initiale (Eo): 10 kgm (avec cartouche mle 1873)
20 kgm (avec cartouche mle 1873-90)
Cadence de tir: /
Vitesse pratique de tir: /
Portée pratique: 25 m
Portée maxi: /
Pénétration: /
Perforation: /

II) Caractéristiques générales:
Classification: arme de poing
Subdivision: revolver
Utilisation: combat rapproché
Canon: rayé, chambre pour étui cylindrique
Système moteur: arme non automatique, tir en double effet
Système de fermeture: calage au départ du coup (barillet fixe)
Alimentation: chargement simple par barillet
magasin mobile, mu par le tireur
Système de détente: simple par détente et gâchette
Système de percussion: percussion circulaire, percuteur solidaire de la masse percutante
Extraction: manuelle, par tige actionnée par le tireur
Ejection: manuelle, par tige actionnée par le tireur
Sécurités: par cran de demi-armé
Sûretés: par cran de demi-armé
Appareils de pointage: cran de mire usiné dans la carcasse et guidon sur embase
Accessoires à la puissance de feu: mécanisme accessible par la plaque de recouvrement
démontage facilité par tournevis intégré dans l'axe de barillet
Marquages: pièces principales marquées au n° de l'arme, les plus petites ne comportant que les 2 derniers chiffres
Finition: polie blanc sauf chien, détente, portière de chargement et poussoir de barillet passés au jaune
Fabricants: entièrement faite par la MAS de 1873 à 1885
Exemplaires fabriqués: 337 081
Période d'utilisation: de 1873 à 1940 environ
Versions et dérivés: Mle 1873 M utilisé par la Marine
Mle 1874
arme de récompense
arme de "prix de tir"
Classification: 8° catégorie

III) Historique:
Suite à la guerre de 1870 avec la Prusse, l'obsolescence de nos armes de poing est mise en évidence et une commission d''étude fut mise en place dès 1871 afin de choisir une arme moderne pour nos armées (utilisation d'une munition à percussion centrale, platine à simple et double action, robustesse, entretien réduit et mise en oeuvre simple). Plusieurs révolvers seront testées parmi lesquelles un Lefaucheux Mle 1870 de Marine, un Galland, un Perrin, un exemplaire de l'Etablissement de l'Artillerie de Puteaux et un Chamelot-Delvigne dérivé d’une arme adoptée par la Suisse en 1872.
Sorti vainqueur des tests de la commission le Chamelot-Delvigne fut adopté en 1873, après essai en corps de troupe et quelques modifications, pour équiper l’ensemble de l’armée française. Lourd et handicapé par la faiblesse de sa cartouche (à poudre noire) il était néanmoins robuste, fiable, d'un emploi facile et d'un entretien aisé. L'adoption de la cartouche Mle 1873-90 lui redonnera de la puissance mais elle était toujours chargée à la poudre noire avec tout les inconvénients que cela engendre (encrassement, fumée...). Supplanté ensuite par le revolver Mle 1892, le Chamelot-Delvigne Mle 1873 a engendré des descendants en service dans l’armée serbe et l’armée grecque, ainsi qu'aux Pays-bas (adopté en 1873) et en Italie (en 1874).
Adopté au 19° siècle le "73" a repris du service en 14-18 et même en 1940 dans l’artillerie et le train pour pallier le manque d'armement, on le retrouve également en Indochine et en Algérie, restes glorieux d'un passé colonial révolu.

(c) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jfdc.fr
LAO
Pilier du forum
LAO

Nombre de messages : 908
Date d'inscription : 04/06/2005

Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Re: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptySam 3 Fév - 20:41

Merci! I love you

Je me permets de rajouter ton mle 1873:

Le réglementaire Français 1873 L1190111

Voilà pour comparaison le pendant suisse (Chamelot-Delvigne modifié Schmidt - ordonnance 1872 - 1872/78.)

Le réglementaire Français 1873 1872
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'vais voir si je trouve qqch d'intéressant sur les tests effectués par le maj. R. Schmidt. Sherlock
Revenir en haut Aller en bas
dicoalpha
Nouveau
dicoalpha

Nombre de messages : 20
Age : 65
Localisation : Cote d'Azur
Date d'inscription : 02/02/2007

Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: de la documentation   Le réglementaire Français 1873 EmptyDim 4 Fév - 18:21

Quelques documentations pour ceux que cela interesse :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jfdc.fr
Invité
Invité



Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Re: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptyDim 4 Fév - 19:17

Les 1873 de marine sont les plus rares, ils mériteraient eux aussi un sujet aussi bien fait que ce dernier, jusqu'a présent il n'y a pas beaucoup de littérature très complète le concernant, admirer cet exemplaire de marine presque à l'état neuf et surtout son n° de série qui fait polémique puisque l'année 1886 fut la dernière année de fabrication pour les modèles de marine 1873 N et fabriqués à 1200 unités pour cette année 1886, la polémique vient que la littérature sur le 73 de marine dit qu'un nombre total de 13188 de marine furent fabriqués par Saint Etienne, alors comment expliquer le n° de série de ce marine beaucoup plus haut que 13188.
Je vous laisse méditer, ce revolver a été plusieurs fois expertisé, ce n’est pas une bidouille et loin de la.

http://img71.imageshack.us/my.php?image=jvn017lc.jpg
http://img137.imageshack.us/my.php?image=jvn065ru.jpg
http://img137.imageshack.us/my.php?image=jvn048qa.jpg
http://img71.imageshack.us/my.php?image=jvn036wp.jpg
http://img71.imageshack.us/my.php?image=jvn023lq.jpg

Fiche technique:
Modèle: 1873 réglementaire de marine
Année de fabrication: 1886 /N° 15652
État: neuf, jamais tiré, canon miroir
Marquage spécifique: ancre de marine gravée sur la calotte, présence d'un M sur la carcasse près du chien.
Observation:
N° de série très élevé par rapport à l'historique de production
Revenir en haut Aller en bas
dicoalpha
Nouveau
dicoalpha

Nombre de messages : 20
Age : 65
Localisation : Cote d'Azur
Date d'inscription : 02/02/2007

Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: 73 Marine   Le réglementaire Français 1873 EmptyLun 5 Fév - 6:40

Bonjour ABC,

Le M près de la vis indique un retour en arsenal ( cf Le Chamelot-Delvigne 1873 par Jean-Pierre Bastié & Daniel Casanova - ©️ 2001 Editions H&L ).

Le chiffre de 13 188 concerne les révolvers gravés "Mle 1873 M" sur le canon. Tu n'en fais pas mention dans ton descriptif.

Il s'agirait donc d'un 73 normal utilisé par la marine. Pour en avoir le coeur net, le 73 de marine chambre la cartouche 12 mm de marine ( une 11 mm doit donc flotter dans le barillet ) alors qu'un 73 utilsé par la marine doit encore être en 11 mm.

Ce n'est que mon humble avis V
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jfdc.fr
Invité
Invité



Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Re: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptyLun 5 Fév - 18:40

dicoalpha a écrit:
Bonjour ABC,

Le M près de la vis indique un retour en arsenal ( cf Le Chamelot-Delvigne 1873 par Jean-Pierre Bastié & Daniel Casanova - ©️ 2001 Editions H&L ).

Le chiffre de 13 188 concerne les révolvers gravés "Mle 1873 M" sur le canon. Tu n'en fais pas mention dans ton descriptif.

Il s'agirait donc d'un 73 normal utilisé par la marine. Pour en avoir le coeur net, le 73 de marine chambre la cartouche 12 mm de marine ( une 11 mm doit donc flotter dans le barillet ) alors qu'un 73 utilsé par la marine doit encore être en 11 mm.

Ce n'est que mon humble avis V

Salut à tous, merci pour ta réponse, je te joins le post qui explique que le fameux "M" pour retour en arsenal n'est pas le même pour les 73 de marine dernière fabrication, sur le lien tu verras l'article de la revue "La gazette des Armes" fait pour ce 73 de marine spécifique
https://2img.net/r/ihimizer/img51/1826/jvn015fp.jpg

Bonjour à tous, juste pour revenir sur le fameux "M" frappé sur la carcasse des 73 de marine sur la face droite à coté du trou de la vis de plaque, ne veut pas dire retour en arsenal pour réparation ou modification comme l'on l'a beaucoup dit.

Ces marquages distinctifs permettent d'identifier les revolvers 1873 produits pour la marine de 1877 à 1886 même pour ceux ayant le M sur le barillet(Alésages des chambres).Les dernières fabrications des marines est 1887 avec des n° de série s'étalent de 1300 à 1500 pour l'année 1886 et jusqu'a 19900 pour l'année 1887 environ, Il conservent tous le M sur la carcasse par contre le M sur barillet disparaît puisque construit à neuf. Source du magazine La Gazette des armes n° 296 de 1999 eux mêmes ayant la source de la manufacture de St Etienne."
Revenir en haut Aller en bas
gavroche
Expert
gavroche

Nombre de messages : 3575
Age : 61
Localisation : fontainebleau
Date d'inscription : 18/07/2008

Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Re: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptySam 19 Juil - 10:15

aucun armurier ne s'est essayé à fabriquer une réplique?
Revenir en haut Aller en bas
luis perenna
Nouveau
luis perenna

Nombre de messages : 13
Age : 63
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 27/03/2008

Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Re: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptySam 19 Juil - 19:39

En France, une réplique serait classée en 4ème catégorie (autorisation préfectorale) et vu le nombre de 1873-1874 produits (environ 400 000), il en reste suffisamment en état pour contenter collectionneurs et tireurs. Le marché serait donc infime.
Revenir en haut Aller en bas
gavroche
Expert
gavroche

Nombre de messages : 3575
Age : 61
Localisation : fontainebleau
Date d'inscription : 18/07/2008

Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Re: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptyDim 20 Juil - 6:38

c'est vrai, 400 000 c'est énorme, mais un bon paquet a souffert de le ww2, rechambrés en 45, d'autres ont subi les outrages du temps, le reste correct est inabordable, à moins comme d'habitude de tomber sur "la bonne affaire" très très rare
Revenir en haut Aller en bas
Pitcho62
Habitué
Pitcho62

Nombre de messages : 331
Age : 58
Localisation : Valais-Suisse
Date d'inscription : 09/08/2005

Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Re: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptyJeu 23 Oct - 16:44

Helllo,

Etant l'heureux propriétaire de deux 1873, l'un étant dans un triste état, je me suis decidé de le rénover.

Ayant pris des renseignements, je l'ai démonté et ce soir, j'ai commencé à électroliyser 2 ou 3 petites pièces (pas les ressorts, parce que selon mes renseignements, ils deviendraient cassants).

Mais voila.... Démonter le rébus a toujours été facile, mais pour le remonter....

Quelqu'un aurait- il un lien oû je pourrais trouver un éclaté de 1873, ou un tutoriel pour le remonter ?

Biensur, après rénovation, quelques photos suivront ...

Au plaisir de vous lire et amis du 1873 à vos claviers.

Pitcho
Revenir en haut Aller en bas
gavroche
Expert
gavroche

Nombre de messages : 3575
Age : 61
Localisation : fontainebleau
Date d'inscription : 18/07/2008

Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Re: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptyJeu 23 Oct - 16:48

bah, t'en as deux, le deuxième ne peut pas tutorer le premier ?
Revenir en haut Aller en bas
Pitcho62
Habitué
Pitcho62

Nombre de messages : 331
Age : 58
Localisation : Valais-Suisse
Date d'inscription : 09/08/2005

Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Re: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptyJeu 23 Oct - 17:06

Flûte...

Pas pensé, mais enfin bref je suis quand même preneur de toutes infos, type marquage, poinçons, année de fab avec no...

Mais le premier me donne aussi que comment le deuxième doit être remonté, mais y-a-t-il une procédure.... du genre pièce x avant pièce y
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Re: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptyJeu 23 Oct - 17:23

Pitcho62 a écrit:
Helllo,

Etant l'heureux propriétaire de deux 1873, l'un étant dans un triste état, je me suis decidé de le rénover.

Ayant pris des renseignements, je l'ai démonté et ce soir, j'ai commencé à électroliyser 2 ou 3 petites pièces (pas les ressorts, parce que selon mes renseignements, ils deviendraient cassants).

Mais voila.... Démonter le rébus a toujours été facile, mais pour le remonter....

Quelqu'un aurait- il un lien oû je pourrais trouver un éclaté de 1873, ou un tutoriel pour le remonter ?

Biensur, après rénovation, quelques photos suivront ...

Au plaisir de vous lire et amis du 1873 à vos claviers.

Pitcho

Rien de plus simple à démonter ou à remonter et sans outils, je ne vois pas la difficulté il a été pensé dans ce sens, l'axe barillet fait aussi office de tournevis, pour le mécanime c'est ici
http://img137.imageshack.us/my.php?image=jvn065ru.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Pitcho62
Habitué
Pitcho62

Nombre de messages : 331
Age : 58
Localisation : Valais-Suisse
Date d'inscription : 09/08/2005

Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Re: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptyVen 24 Oct - 17:35

Merci ABC pour cette photo qui va bien m'aider.

Est-ce tu aurais essayer de rebronzer des pièces d'armes ? J'ai vu sur un autre site que l'on pouvait rebronzer à chaud : chauffer les pièces puis les tremper dans de l'huile moteur, les sortir tiède, essuyer, puis recommencer jusqu'à la teinte voulue....

Quand penses-tu.

Pitcho
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Re: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptyVen 24 Oct - 18:02

Pitcho62 a écrit:
Merci ABC pour cette photo qui va bien m'aider.

Est-ce tu aurais essayer de rebronzer des pièces d'armes ? J'ai vu sur un autre site que l'on pouvait rebronzer à chaud : chauffer les pièces puis les tremper dans de l'huile moteur, les sortir tiède, essuyer, puis recommencer jusqu'à la teinte voulue....

Quand penses-tu.

Pitcho

Malheureux, bronzer un 73, ils sont polis d'origine le 74 oui il est bronzé , mais jamais un 1873. contrat
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Re: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptyVen 24 Oct - 18:08

Re, pour le bronzage à chaud à l'huile, ça marche bien , mais il faut aimer le bleu violassé.
Revenir en haut Aller en bas
gavroche
Expert
gavroche

Nombre de messages : 3575
Age : 61
Localisation : fontainebleau
Date d'inscription : 18/07/2008

Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Re: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptyVen 24 Oct - 19:45

le bleu viole assez voire trop l'histoire du 1873
Revenir en haut Aller en bas
Pitcho62
Habitué
Pitcho62

Nombre de messages : 331
Age : 58
Localisation : Valais-Suisse
Date d'inscription : 09/08/2005

Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Re: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptySam 25 Oct - 8:30

Alors je respecterais l'ancier. Blanc origine.

Merci pour vos renseignements.

Pitcho
Revenir en haut Aller en bas
gavroche
Expert
gavroche

Nombre de messages : 3575
Age : 61
Localisation : fontainebleau
Date d'inscription : 18/07/2008

Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Re: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptySam 25 Oct - 22:58

j'ai fait deux barillets avec le mien aujourd'hui, douilles 44 4O retaillées, o,8 grammes de suisse 2, une balle de 451 enfoncé d'un coup de maillet un peu sec... des sensations et de la précision.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Re: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptySam 25 Oct - 23:44

gavroche a écrit:
j'ai fait deux barillets avec le mien aujourd'hui, douilles 44 4O retaillées, o,8 grammes de suisse 2, une balle de 451 enfoncé d'un coup de maillet un peu sec... des sensations et de la précision.

C'est tout bon, la prochaine fois, tu nous mets la cible que l'on voit tes groupements, pour l'arme je sais qu'elle tire droit, par contre le bonhomme ???Devil Devil
Revenir en haut Aller en bas
gavroche
Expert
gavroche

Nombre de messages : 3575
Age : 61
Localisation : fontainebleau
Date d'inscription : 18/07/2008

Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Re: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptyDim 26 Oct - 4:42

ABC a écrit:
gavroche a écrit:
j'ai fait deux barillets avec le mien aujourd'hui, douilles 44 4O retaillées, o,8 grammes de suisse 2, une balle de 451 enfoncé d'un coup de maillet un peu sec... des sensations et de la précision.

C'est tout bon, la prochaine fois, tu nous mets la cible que l'on voit tes groupements, pour l'arme je sais qu'elle tire droit, par contre le bonhomme ???Devil Devil

trop haut: l'arme.
pour être dans le noir, je dois prendre non pas le bas visuel comme sur mon rem (et tout le monde) mais le bas de la cible
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Re: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptyDim 26 Oct - 8:54

gavroche a écrit:
ABC a écrit:
gavroche a écrit:
j'ai fait deux barillets avec le mien aujourd'hui, douilles 44 4O retaillées, o,8 grammes de suisse 2, une balle de 451 enfoncé d'un coup de maillet un peu sec... des sensations et de la précision.

C'est tout bon, la prochaine fois, tu nous mets la cible que l'on voit tes groupements, pour l'arme je sais qu'elle tire droit, par contre le bonhomme ???Devil Devil

trop haut: l'arme.
pour être dans le noir, je dois prendre non pas le bas visuel comme sur mon rem (et tout le monde) mais le bas de la cible

Apparemment tu n'as pas le bon chargement, il faut tremper tes ogives dans de l'Alox, l'as-tu fait et comment sont tes rayures?

J'ai trouvé ça sur le net les meilleurs rechargements pour le 73.

**********************
RECHARGEMENT DES CARTOUCHES POUR CHAMELOT-DELVIGNE 1873/74


Le rechargement des cartouches du 1873 est probablement le plus difficile mais aussi un des plus passionnant.

D'abord, un peu d'histoire.
La cartouche réglementaire du 1873 est d'une puissance des plus affligeante. Avec un étui de 16mm de long contenant 0,9g de pnf et d'une balle "Minié" en plomb mou, la vitesse initiale est aux alentours de 130m/s avec une force d'arrêt d'environ 20kg.
On trouve encore des cartouches dans leur boîte d'origine mais il est préférable de les conserver pour la collection. Je ne parle même pas des cartouches dites "marine" qui sont maintenant introuvables.
Revenons à notre rechargement.
Une presse de rechargement avec le jeu d'outil adéquat plus deux "bullet-puller" de 45 ACP dont l’un sera modifié pour le sertissage, (Lire un peu plus loin) sont nécessaire pour faire du bon travail.
Un "case-trimer" est également pratique pour la fabrication des étuis. Car, comme il est pratiquement impossible de trouver des étuis prêts à l'emploi, il est nécessaire de les fabriquer à partir d'un autre étui.
Le 44/40 convient très bien. On les recoupe à 18mm de long pour faire des cartouches réglementaires ou bien à 22mm pour celles dites "marine".Il est nécessaire également de reprendre l'épaisseur du bourrelet par l'avant pour éviter que le culot frotte contre le rempart.
Pour se faire, j’ai bricolé un petit tour à l’aide d’une perceuse, ça ressemble un peu à un montage à la « Dubout » mais ça marche.
A partir de ces deux types d'étuis, on peut faire un rechargement à bon marché en montant une balle ronde de calibre 457 graissée "alox" avec 0,8g de PNF2 pour l'étui de 18mm et 1,1g pour l'étui de 22mm.
On obtient alors des cartouches dont les performances sont déjà supérieures à la cartouche d'origine.
Normalement, en coinçant légèrement les balles au bout de l'étui, il ne doit pas y avoir de vide entre la poudre et la balle. S'il y a un vide, il faut le combler avec de la semoule fine car la pn n'aime pas le vide. (Risque de surpression)
Il existe également des balles du commerce avec rainure de graissage imitant la balle "minié". Même poids de poudre que précédemment.
Personnellement, je monte des ogives plomb de 45 ACP wadcutter que je rétreins à l'arrière au diamètre 11mm à l'aide d'un "bullet-puller" de 45 sur environ 3mm de haut pour le siègeage dans l'étui.
La partie la plus délicate est le sertissage de l'étui sur la balle car le diamètre ext. de la balle est le même que celui de l'étui. (Pas de sertissage pour les balles rondes) Pour ce faire, j'ai modifié un "bullet-puller" de 45 acp en évidant l'intérieur et en laissant une couronne de 1 mm de large à l'extrémité de serrage. (Cela va fonctionner un peu comme une pince à sucre)
Je positionne ma cartouche dans le shell holder, je la fais monter dans le "bullet-puller" à la hauteur désirée (une bague ou une cale de hauteur est pratique) un demi-tour de serrage et le tour est joué.


Une autre solution consiste à aléser les chambres du barillet à 12mm sur la longueur du barillet et il n'y a plus de problème car on retombe sur un rechargement tout à fait conventionnel, mais l'arme est dénaturée. Dans ce cas, on peut acheter un barillet d'occasion dans une bourse, le modifier, et le réserver pour le tir.
Un autre problème et non des moindres, est l'entretien après le tir.
En effet, les résidus brûlés de PN sont hydrophiles, c'est à dire qu'ils vont absorber l'humidité de l'air et une réaction chimique va se produire transformant cette espèce de suie en acide.
Cet acide va très rapidement attaquer le métal de façon irréversible. Il faut donc, après un tir à la PN, faire un démontage complet de l'arme et tremper toutes les pièces dans un mélange d'eau savonneuse ou de liquide vaisselle, afin de neutraliser cette acidité. Effectuer rapidement un nettoyage du canon avec un écouvillon ainsi que les chambres du barillet. L'idéal est de faire cette opération dans l'heure qui suit le tir.
Un nettoyage repoussé de 24h corrode l'arme de façon irréversible.
Personnellement, j'emmène avec moi sur le pas de tir, un bocal avec un mélange d'eau plus liquide vaisselle et dès la fin du tir je démonte le barillet que je mets à tremper et avec ce liquide, je nettoie le canon.
Mettre les douilles tirées dans ce liquide permet aussi de les conserver en bon état.
Ensuite rinçage à l'eau chaude, séchage à la soufflette, un coup de W40 sur toutes les pièces et remontage.
Un moyen pour pallier cet inconvénient est de recharger avec de la poudre A1 ou As.
Ces poudres sont citées dans le « Malfatti » n°5.
Personnellement, je charge avec 0.22g de A1 pour les étuis de 18mm et 0.24g pour les étuis de 22mm pour des ogives de 45 ACP en plomb.
Le nettoyage est grandement facilité car il n'y a plus besoin de démonter l'arme, un nettoyage conventionnel suffit.
Pour information: Il y a quelques années, "Paris sport" vendait un kit de rechargement comprenant un outil pour couler des balles et des douilles laiton taillées dans la masse qui mettait le rechargement à la portée du néophyte.
Un gros défaut, à mon avis, c'est que "Paris sport " préconisait un rechargement avec de la Ba 10. (Cité aussi dans le « Malfatti ») car le moindre écart de poids avec cette poudre entraîne des surpressions mettant l'arme et le tireur en danger. Mais cela n’engage que moi.
Dernière recommandation: ne jamais se servir d'outils en plastique pour manipuler de la poudre noire car le plastique a la fâcheuse habitude de se charger en électricité statique et la moindre étincelle va enflammer la poudre. Donc, se servir d'outils en laiton. Une douille de 9 para ou de 38 spé. peut servir de chargette en les mettant à longueur en fonction du poids
de poudre que l'on veut mettre.
Généralement, avec ce type de cartouche, l’impact en cible à 25m se situe en haut à gauche. J’ai constaté cette anomalie sur tous les 1873 avec lesquels j’ai tiré.
Je suppose que cela provient des performances supérieures de ces cartouches car le problème n’existait pas avec les cartouches d’origine. (Du moins à ma connaissance).
Revenir en haut Aller en bas
gavroche
Expert
gavroche

Nombre de messages : 3575
Age : 61
Localisation : fontainebleau
Date d'inscription : 18/07/2008

Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Re: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptyDim 26 Oct - 9:19

merci ABC, de cette longue page qui a du te prendre du temps.

une balle de 454 ne passe pas, 451 seulement.
je les avais tempées dans de la graisse au lithium, appelée petrolub multiservice grade nlgi: 2
on m'a dit hier 0.12 de BA10.
j'ai acheté chez matiex des ogives 1873 pré-graissés , pour les étuis 44 40 c'est en commande.

Pour les outils (chez tecmagex commandés payés et j'apprends bien sûr la rupture de stock maintenant que mon argent est au chaud chez eux mur )

je m'aperçois qu'avec la balle ronde 451 il me reste presque 1 cm de libre dans le barillet, ce qui laisse une course assez longue à la balle avant le canon, pas bon pour la précision (en percussion mais je suppose pareil pour les armes à cartouches) ce qui laisserait la possibilité d'un étui plus long (je te demande ton avis)
le réalésage à 12 mm ne fragilise pas le barillet ?, (je pense PSF bien sûr)

une dernière question, on a déjà vu des Kboom en PN ? des gonflements certes mais des Kboom?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Re: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptyDim 26 Oct - 9:23

gavroche a écrit:
merci ABC, de cette longue page qui a du te prendre du temps.

une balle de 454 ne passe pas, 451 seulement.
je les avais tempées dans de la graisse au lithium, appelée petrolub multiservice grade nlgi: 2
on m'a dit hier 0.12 de BA10.
j'ai acheté chez matiex des ogives 1873 pré-graissés , pour les étuis 44 40 c'est en commande.

Pour les outils (chez tecmagex commandés payés et j'apprends bien sûr la rupture de stock maintenant que mon argent est au chaud chez eux mur )

je m'aperçois qu'avec la balle ronde 451 il me reste presque 1 cm de libre dans le barillet, ce qui laisse une course assez longue à la balle avant le canon, pas bon pour la précision (en percussion mais je suppose pareil pour les armes à cartouches) ce qui laisserait la possibilité d'un étui plus long (je te demande ton avis)
le réalésage à 12 mm ne fragilise pas le barillet ?, (je pense PSF bien sûr)

une dernière question, on a déjà vu des Kboom en PN ? des gonflements certes mais des Kboom?


Je vais repiquer deux autres articles sur le rechargement du 73 et je reviens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le réglementaire Français 1873 Empty
MessageSujet: Re: Le réglementaire Français 1873   Le réglementaire Français 1873 EmptyDim 26 Oct - 9:52

J'ai trouvé ce lien, en fait il faut que tu trouves l'ogive qui va bien pour ton arme et aussi ne pas laisser d'espace entre le cul de ton ogive et la poudre, sur ce lien il te donne plusieurs solutions.


http://arquebusiers.ancenis.free.fr/trucs_astuces/infos_pratiques/11mm73.htm
http://corsicarms.activebb.net/poudres-et-charges-amorces-etuis-ogives-f13/rechargement-du-11mm-1873-revolver-d-ordonnance-francais-t218.htm


Tant que j'y pense, le texte n'est pas de moi je l'ai trouvé sur le très bon site CORSIC ARMS qui d'ailleurs donne aussi un chargement psf pour le 73 je vais te mettre le lien, mais avec l psf il faut être très prudent et pour nous même et pour l'arme bien que je n'aie jamais vu un Kboum avec un 73/74, si avec tout ça tu ne trouves pas scratch
Revenir en haut Aller en bas
 
Le réglementaire Français 1873
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEU LIBRE ! :: Les armes :: Collection, militaria et histoire-
Sauter vers: