FEU LIBRE !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
FEU LIBRE !

Un espace pour tous les tireurs et propriétaires d'armes suisses et francophones.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
 

 Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
marieno
Expert
marieno

Nombre de messages : 2621
Age : 105
Localisation : En route pour Alderaan
Date d'inscription : 18/08/2008

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 9:13

Skyos a écrit:
marieno a écrit:
Darius a écrit:
Le revolver est beaucoup plus délicat qu'un pistolet; un mauvais coup, même pas fort, peut fausser le barillet et bloquer l'arme: souvent, l'entrefer ne permet pas d'y glisser un papier à cigarette; donc. il ne faut pas grand chose.

En théorie, peut-être. en pratique, j'ai vu beaucoup plus de problèmes de fonctionnement avec des pistolets semi-automatiques pourtant excellents qu'avec des revolvers.
Les sources de problème au stand n'ont pas grand chose à voir avec celles du combat.

Si tu te retrouves à faire du corps à corps, l'arme peut prendre des coups, c'est une situation relativement rare dans les stands de tir.

Dans le cas précis, ma source d'expérience personnelle, c'est l'IPSC. C'est un fait que ca n'est pas du corps à corps, mais j'y ai vu tous les pistolets dysfonctionner un jour ou l'autre, glock y compris
Revenir en haut Aller en bas
Vash
Administrateur
Vash

Nombre de messages : 13612
Age : 106
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 21/04/2005

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 9:38

marieno a écrit:
Skyos a écrit:
marieno a écrit:
Darius a écrit:
Le revolver est beaucoup plus délicat qu'un pistolet; un mauvais coup, même pas fort, peut fausser le barillet et bloquer l'arme: souvent, l'entrefer ne permet pas d'y glisser un papier à cigarette; donc. il ne faut pas grand chose.

En théorie, peut-être. en pratique, j'ai vu beaucoup plus de problèmes de fonctionnement avec des pistolets semi-automatiques pourtant excellents qu'avec des revolvers.
Les sources de problème au stand n'ont pas grand chose à voir avec celles du combat.

Si tu te retrouves à faire du corps à corps, l'arme peut prendre des coups, c'est une situation relativement rare dans les stands de tir.

Dans le cas précis, ma source d'expérience personnelle, c'est l'IPSC. C'est un fait que ca n'est pas du corps à corps, mais j'y ai vu tous les pistolets dysfonctionner un jour ou l'autre, glock y compris

Désolé mais c'est vraiment une vieille légende urbaine qui prétend que les pistolets s'enrayent mais pas les revolvers. je ne dis pas que les pistolets ne s'enrayent pas, c'est même assez facile de le planter, il suffit de mal le tenir et la culasse ne cycle pas correctement. C'est souvent simplement ça la cause d'un enrayement. Mais désolé, un revolver ça s'enraye et pas qu'un peu !

Parfois la platine dysfonctionne, ou le barillet tourne mal lorsqu'il est en déséquilibre (lorsque qq coups ont été tirés), il tourne par à-coup et il grippe, et ce, en simple ou en double action. Et là, contrairement au pistolet, je ne sais pas comment résoudre ce dérangement en réaction immédiate. Sans parler du fait qu'il peut se bloquer simplement avec du sable ou des petits cailloux (typiquement une arme qui tombe au sol) qui viendraient obstruer les chambres du barillet.

Je n'achète pas la théorie du revolver fiable et du pistolet moins fiable, pour moi c'est exactement le contraire.

_________________
"Sois vigilant et fort, ton pays sera libre !"
"Qui veut défendre son pays doit le connaître et l'aimer"

Le livre du soldat - 1959
Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Swiss_10
Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Admin110
Revenir en haut Aller en bas
Aquila
Expert
Aquila

Nombre de messages : 6719
Age : 50
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 21/02/2010

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 9:59

J'ai bien tout lu le topic. Personne n'a encore parlé de Coriolis, c'est dommage. Et moi je suis en panne de cahuètes au wasabi. Boulet

Je ne suis pas précisément, la plupart d'entre vous le savent, le prototype de l'anti-revolvériste convaincu. Il convient essentiellement de rester lucide, factuel et technique. Le revolver a pour lui une simplicité d'emploi que seuls lui disputent les PA à la mode Glock (pré-armement machin bidule): on appuie, ça part; on n'appuie pas, ça ne part pas; on a la même force à appliquer à chaque fois. Sur les 6 premiers coups, un revolver en bon état avec des cartouches dénuées de défauts est plus confortable derrière que devant. Passez devant si vous voulez, je reste derrière. Mais il a néanmoins une réputation surfaite en termes de fiabilité.

Sur une phase de tir très rapide, je veux vraiment dire très, très rapide comme environ 0,1% des utilisateurs sauront le faire, certains revolvers (plus nombreux qu'on ne le pense) peuvent "sauter une chambre".

Le revolver fonctionne généralement sans incident sauf:

-si une infime cochonnerie vient se glisser au mauvais endroit, et il y a pas mal de mauvais endroits dans un revolver, tout à faits accessibles aux micro-saloperies;
-si un logement d'amorce mal dimensionné et / ou une charge de poudre mal dosée (ce qui arrive en cartoucherie) provoque un retrait exagéré de l'amorce au départ du coup.

Dans ces deux cas, c'est grève générale et impossibilité d'en sortir pendant le temps de l'engagement moyen. Et dans ces deux cas, un PA moderne se fait rarement avoir.

Un incident de tir sur revolver nécessite très souvent le démontage au moins partiel. Impossible en cours d'engagement.

On objecte souvent la persistance du MR 73 au GIGN. Certes. A ceci près que les MR du GIGN bénéficient à la fois des bon soins de leurs utilisateurs qui sont un tantinet plus professionnels et consciencieux que le verdâtre ou le bleuâtre de base, et de ceux de l'armurerie de l'unité, qui n'a pas grand chose à voir avec le tout-venant. Jamais un de ces revolvers n'est engagé hors conditions optimales. Sans parler du fait que ce ne sont pas des "bonnes à tout faire" mais des outils spécifiques au sein d'une unité spécifique et spécialisée. En revanche, les gendarmes / policiers / bidasses qu'on croise tous les jours présentent une certaine irrégularité en matière de soins appliqués à l'arme, qui oscille entre une rare perfection et un jemenfoutisme confondant, en passant par de bonnes intentions exprimée via des actes stupides. Face à de tels clients, un bon PA moderne (pas un Tokarev TT33!)présentera une probabilité d'incidents plus faible.

Oui, un Glock peut faire un stovepipe et quelques autres amuse-gueules. Mais le Glock du flic moyen tirera plus de cartouches avant de produire un incident de tir que le revolver du flic moyen, parce que le Glock a été conçu pour mieux résister aux turpitudes du flic moyen et de son service. Quant à l'aptitude à tirer après avoir traîné dans la boue, le sable et autres joyeusetés, je crains que même si les deux armes appartiennent à un consciencieux, le revolver soit sensiblement distancé.

Jim Cirillo n'était pas le tout-venant. Son S&W Mod 10 était au top chaque fois qu'il entrait dans son holster pour partir bosser. Il est intéressant de noter que seul le Glock, auquel Massad Ayoob a eu du mal à le convertir, l'a fait se détourner une fois pour toutes du revolver.
Revenir en haut Aller en bas
http://sionpensait.canalblog.com/
Projektyle
Expert
Projektyle

Nombre de messages : 5736
Age : 46
Localisation : Haute-Garonne, France
Date d'inscription : 29/05/2006

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 15:20

Aquila a écrit:
...
On objecte souvent la persistance du MR 73 au GIGN. Certes. A ceci près que les MR du GIGN bénéficient à la fois des bon soins de leurs utilisateurs qui sont un tantinet plus professionnels et consciencieux que le verdâtre ou le bleuâtre de base, et de ceux de l'armurerie de l'unité, qui n'a pas grand chose à voir avec le tout-venant. Jamais un de ces revolvers n'est engagé hors conditions optimales. Sans parler du fait que ce ne sont pas des "bonnes à tout faire" mais des outils spécifiques au sein d'une unité spécifique et spécialisée. ...

Ceci me fait penser à un interview que j'avais lu du commandant fondateur du GIGN, Christian Prouteau. A une question sur le pourquoi il avait préféré doter les gendarmes du groupe de revolvers en .357 Magnum, plutôt que de pistolets modernes en 9mm à grande capacité, il avait répondu que le feu appellant le feu, des chargeurs de grande capacité avaient naturellement tendance à se vider plus rapidement, avec autant de risques de blesser et/ou tuer des otages et innocents. Et de rajouter que si un gendarme était incapable de stopper un assaillant avec une, voir deux balles au maximum, il lui fallait changer de métier! rigolade
Revenir en haut Aller en bas
navarre74
Expert
navarre74

Nombre de messages : 1310
Age : 46
Localisation : France,
Date d'inscription : 28/07/2008

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 15:43

Projektyle a écrit:


Ceci me fait penser à un interview que j'avais lu du commandant fondateur du GIGN, Christian Prouteau. A une question sur le pourquoi il avait préféré doter les gendarmes du groupe de revolvers en .357 Magnum, plutôt que de pistolets modernes en 9mm à grande capacité, il avait répondu que le feu appellant le feu, des chargeurs de grande capacité avaient naturellement tendance à se vider plus rapidement, avec autant de risques de blesser et/ou tuer des otages et innocents. Et de rajouter que si un gendarme était incapable de stopper un assaillant avec une, voir deux balles au maximum, il lui fallait changer de métier! rigolade


tevla Enfin un adepte de la RAISON

Oui, je ne suis pas un PRO, et oui je suis cinéphile, et si ça te dérange pas( VASH! ), voici une série d'extrait du film ou les gas du GIGN jouent leur propre role... et emploient un revolver.

Et ils l'emploient au moment de l'assaut du poste, ce revolver. Celui qui s'est assis à coté de son collègue blessé emploiera un pistolet après avoir vider son six coups. Un second collègue s'allongera aussi derriere lui, comme pour prendre le même angle de visée, et emploiera encore un revolver.
Dans cet exercice, les deux tireurs ont l'air de pratiquer une sorte de tir aux pigeons, ou un tir de couverture pour leur collègue allongé plus prêt du tireur embusqué dans le poste. On ne sait trop si c'est pour garder le "terroriste" dans le poste en attendant des secours, ou si cette position est faite pour s'assurer un bon appuis, pour toucher au but. Qu'en pensez vous ?




[dailymotion] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par navarre74 le Sam 10 Nov - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aquila
Expert
Aquila

Nombre de messages : 6719
Age : 50
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 21/02/2010

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 16:14

Comme je l'ai indiqué, le revolver au GIGN est un outil adapté à des tâches bien définies, dans un cadre très serré. Il n'est pas vraiment question de polyvalence là-dedans, en tout cas de moins en moins. Tout cela a évolué depuis le temps de Prouteau. Le backup généralisé et la bonne à tout faire n'est plus le MR 73 mais les Glock 17 et 26, dont la fiabilité en cas de gadoue, sable et autres crasses sera optimale. La place du revolver tend à s'amenuiser petit à petit. Parce que l'adversaire évolue, les techniques d'intervention aussi, etc. Cette évolution au GIGN s'est faite envers et contre Prouteau, certains membres commençant à embarquer en backup des PA modernes à grande capacité dès le début des années 1980. En somme, le MR 73 du GIGN est un cas particulier dans un océan de généralités. Un outil adapté à certaines opérations d'une unité qui ne couvre qu'une infime partie du spectre des missions de la gendarmerie. S'en inspirer pour juger de la valeur tactique du revolver en général, c'est présumer qu'un stéthoscope a sa place dans la boîte à outils du bricoleur parce que le toubib en a un et s'en sert avec succès.

navarre74 a écrit:

Dans cet exercice, les deux tireurs ont l'air de pratiquer une sorte de tir aux pigeons, ou un tir de couverture pour leur collègue allongé plus prêt du tireur embusqué dans le poste. On ne sait trop si c'est pour garder le "terroriste" dans le poste en attendant des secours, ou si cette position est faite pour s'assurer un bon appuis, pour toucher au but. Qu'en pensez vous ?
Cette position est une adaptation cinématographique. In situ, il s'agit de gérer le bronx (bronx = ce qui n'aurait pas dû arriver). Présenter la plus petite surface possible au méchant et saucer dans sa direction pour l'incliner à plus de philosophie en attendant que la cavalerie prenne le relai. Et pour ce faire, 17 coups valent mieux que 15, et 15 mieux que 6. Quant à la position, elle met les couilles en fâcheuse posture, mais à plat ventre avec un casque de ce type sur la tronche, le débattement vertical du cou est vite limité.


Dernière édition par Aquila le Sam 10 Nov - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sionpensait.canalblog.com/
navarre74
Expert
navarre74

Nombre de messages : 1310
Age : 46
Localisation : France,
Date d'inscription : 28/07/2008

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 16:20

Aquila a écrit:
Comme je l'ai indiqué, le revolver au GIGN est un outil adapté à des tâches bien définies, dans un cadre très serré. Il n'est pas vraiment question de polyvalence là-dedans, en tout cas de moins en moins. Tout cela a évolué depuis le temps de Prouteau. Le backup généralisé et la bonne à tout faire n'est plus le MR 73 mais les Glock 17 et 26, dont la fiabilité en cas de gadoue, sable et autres crasses sera optimale. La place du revolver tend à s'amenuiser petit à petit. Parce que l'adversaire évolue, les techniques d'intervention aussi, etc. Cette évolution au GIGN s'est faite envers et contre Prouteau, certains membres commençant à embarquer en backup des PA modernes à grande capacité dès le début des années 1980. En somme, le MR 73 du GIGN est un cas particulier dans un océan de généralités. Un outil adapté à certaines opérations d'une unité qui ne couvre qu'une infime partie du spectre des missions de la gendarmerie. S'en inspirer pour juger de la valeur tactique du revolver en général, c'est présumer qu'un stéthoscope a sa place dans la boîte à outils du bricoleur parce que le toubib en a un et s'en sert avec succès.


Je ne suis pas d'accord avec ce point de vue, parce que je possède revolver et pistolet, et je serai triste de devoir me séparer de mes revolvers Devil

Mais je suis d'accord sur l'emploie de ta métaphore, à propos du stéthoscope dans la boite à "Youtis" du bricoleur, quoique pour découvrir certain bruits de roulement, ce dernier trouverait son utilité ... rigolade
Revenir en haut Aller en bas
Aquila
Expert
Aquila

Nombre de messages : 6719
Age : 50
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 21/02/2010

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 16:23

navarre74 a écrit:

Je ne suis pas d'accord avec ce point de vue, parce que je possède revolver et pistolet, et je serai triste de devoir me séparer de mes revolvers Devil
Eh bien moi qui émets ce point de vue, je ne vois pas pourquoi tu devrais te séparer de tes revolvers. A moins que tu veuilles me les donner. Devil

Encore une fois, je suis un grand amoureux des revolvers. Mais il convient de rester factuel et de connaitre les qualités et limites de tout matériel. Le meilleur VTT du monde se fait tourner autour par les vélos de route une fois sur le bitume. Et le meilleur vélo de route finit en trombone à recycler après 25m de tout-terrain.
Revenir en haut Aller en bas
http://sionpensait.canalblog.com/
adneim
Expert
adneim

Nombre de messages : 686
Age : 39
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 18/01/2010

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 16:27

Pfff ne vous engeulez pas, faites comme moi!

N'ayant pu choisir entre les tares des pistolets ou des revolvers, j'ai finalement finalement choisi de ne pas choisir. C'est donc tout naturellement que je me suis dirigé vers un pistolet low-capacity (a peine plus qu'un revolver), dont la conception est archaïque puisque plus que centenaire. Oops

Vous aurez tous reconnu le vénérable 1911 (le vrai, pas une de ces conneries avec chargeur double stack à la con)! Certe il peut sembler dépassé, mais il me semble que certaines unités d'intervention (dont le GIGN) l'utilisent encore à l'occasion.

Tout ca pour dire qu'il me parait difficile de dire que tel ou tel arme est obsolète. Tout est une question de besoin.
V

Revenir en haut Aller en bas
Aquila
Expert
Aquila

Nombre de messages : 6719
Age : 50
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 21/02/2010

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 16:34

Tu as bien raison d'aimer ton 1911. Et la carrière pro de cette vieille branche n'est pas finie, même si on peut objectivement se demander pourquoi le LAPD s'obstine à ne pas lui préférer le Glock 21. harhar

L'obsolescence n'est pas imputable au matos devenu obsolète. Elle vient du fait que l'imagination humaine est sans bornes et que des matos plus efficaces naissent tôt ou tard. Le cuirassé n'est pas devenu mauvais, il n'a au contraire jamais cessé de s'améliorer. Simplement, le porte-avions est né, a évolué et l'a rendu obsolète. Et là, on peut débattre comme à propos du revolver: à l'heure de frapper précisément et extrêmement fort des cibles terrestres en milieu littoral, lescuirassés avec leurs "big guns" font un job d'enfer. Certes. Mais d'autres matériels font désormais mieux qu'eux pour moins cher dans absolument tous les autres compartiments de jeu...
Revenir en haut Aller en bas
http://sionpensait.canalblog.com/
nick
Expert


Nombre de messages : 8903
Age : 109
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 21/04/2010

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 16:44

Gardons aussi à l'esprit que les gars du GIGN peuvent choisir leur arme de poing; Ce n'est donc pas "le GIGN" qui utilise des revolvers, mais certains de ses gars. La nuance est de taille. Schumi aussi, développait ses F1 de sortes à ce qu'elles soient foncièrement sur-vireuses. Ca ne permets pas d'affirmer que les F1 sur-vireuses sont plus efficaces. Juste, que LUI était plus efficace avec. Quand on a atteint une telle maitrise dans sa discipline que ca en frise la perfection, l'on peux se permettre ce genre d’extravagances.

Il y en a aussi qu'on aperçoit avec des Beretta 92 au holster cuisse, pourtant, c'est pas ce qui se fait de mieux, objectivement. Ca n'en fait pas un argument pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Projektyle
Expert
Projektyle

Nombre de messages : 5736
Age : 46
Localisation : Haute-Garonne, France
Date d'inscription : 29/05/2006

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 17:14

Aquila a écrit:
...
Cette position est une adaptation cinématographique. In situ, il s'agit de gérer le bronx (bronx = ce qui n'aurait pas dû arriver). Présenter la plus petite surface possible au méchant et saucer dans sa direction pour l'incliner à plus de philosophie en attendant que la cavalerie prenne le relai. Et pour ce faire, 17 coups valent mieux que 15, et 15 mieux que 6. Quant à la position, elle met les couilles en fâcheuse posture, mais à plat ventre avec un casque de ce type sur la tronche, le débattement vertical du cou est vite limité.

Pour avoir lu le bouquin "L'Assaut", beaucoup plus complet et détaillé que le film (notement sur l'aspect de la fusillade en elle même qui prend une bonne partie du livre) il y a un des gendarmes qui s'est placé en couverture de son collègue blessé au sol, et qui a tenté durant tout l'assaut de maintenir les quatre BG dans le cockpit, en pratiquant un tir de saturation avec son arme de poing. La pire situation pour eux aurait été que les BG sortent du cockpit pour arroser tous azimut vers les passagers assis dans l'avion. En les clouant dans le cockpit ils gardaient clairement l'avantage tactique (bien que certaines rafales de Kalash envoyées à travers les cloisons aient blessés des gendarmes).

Durant cet échange de tir, un des gendarme, ayant à peut prêt situé la planque d'un des BG dans le cockpit, a essayé de percer la cloison au niveau de la cachette du terroriste, sous une console d'équipement. Il a vidé plusieurs barillets de son MR-73 au même point, espérant à force, forer un trou et atteindre le terroriste. Après la fin de l'assaut, une fois tous les terroristes au sol, il a pu inspecter le point qu'il essayé de percer. Il en a conclu que, vu l'épaisseur de feraille de fils, et de matériel, il lui aurait fallut une mitrailleuse pour passer au travers! rigolade
Revenir en haut Aller en bas
Plein Badin
Expert
Plein Badin

Nombre de messages : 1965
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 11/04/2011

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 17:26

Pour rebondir sur la contrib ci-dessus, je crois que l'Airbus a été ferraillé. N'a pas aimé le plomb durant l'assaut !
Revenir en haut Aller en bas
Projektyle
Expert
Projektyle

Nombre de messages : 5736
Age : 46
Localisation : Haute-Garonne, France
Date d'inscription : 29/05/2006

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 17:47

Plein Badin a écrit:
Pour rebondir sur la contrib ci-dessus, je crois que l'Airbus a été ferraillé. N'a pas aimé le plomb durant l'assaut !

Un ami qui travaille dans l'aéronautique m'a dit qu'ils ont tronçonné la partie avant du cockpit et l'ont remplacé par une partie entièrement neuve... Oops
Revenir en haut Aller en bas
Projektyle
Expert
Projektyle

Nombre de messages : 5736
Age : 46
Localisation : Haute-Garonne, France
Date d'inscription : 29/05/2006

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 17:50

nick a écrit:
Gardons aussi à l'esprit que les gars du GIGN peuvent choisir leur arme de poing; Ce n'est donc pas "le GIGN" qui utilise des revolvers, mais certains de ses gars. ...

Il me semble que le Manurhin MR-73 est l'arme de poing de dotation officielle, avec laquelle ils doivent se qualifier aux épreuves de tir (à bras franc, main faible et main forte) et qu'ils ont le choix d'une arme de poing personnelle secondaire. Pour cette raison on voit souvent des SIG P226, Glock 17 ou 26 en plus du MR-73 dans un holster de torse ou de ceinture. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 18:12

Pour peu que je me souvienne, ils reçoivent les deux Glock 17 et MR73. Le P7M13 avait beaucoup de succès auprès des agents de cette prestigieuse unité.

En ce qui concerne le débat pistolet vs revolver, on notera que la fiabilité du pistolet a été grandement améliorée par la qualité des cartouches disponibles.

Si on a plus que des munitions comme celles-là sous la main, il vaut mieux avoir un revolver ! Devil


Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 5981986780_3366919651
Revenir en haut Aller en bas
Vash
Administrateur
Vash

Nombre de messages : 13612
Age : 106
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 21/04/2005

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 18:20

Projektyle a écrit:
Et de rajouter que si un gendarme était incapable de stopper un assaillant avec une, voir deux balles au maximum, il lui fallait changer de métier! rigolade

Il m'en dira tant ce commandant plein de suffisance ! Et il fait quoi dans le cas ou l'assaillant est touché mais continue de tirer/avancer comme si de rien n'était ?? On va en parler au défunt policier de la fusillade de Bex en 2005, dont l'assaillant (probablement un suicide by cop) a été touché plus de 10 fois et dont un seul coup fût mortel, dû à une munition inadaptée (toujours par la faute de ceux qui commandent et qui savent toujours mieux que les autres) et très probablement à un adversaire shooté à mort !

C'est lui qui peut changer de métier, avec une mentalité pareille, il envoie ses gars sous équipés au casse-pipe, à cause de ses idées surannées, et sans remord en plus !

navarre74 a écrit:
Oui, je ne suis pas un PRO, et oui je suis cinéphile, et si ça te dérange pas( VASH! ), voici une série d'extrait du film ou les gas du GIGN jouent leur propre role... et emploient un revolver.

Mais cela ne me dérange absolument pas que tu sois cinéphile, et même que tu confondes allègrement les deux mondes, je m'en tamponne. Mais n'en fais pas étalage ou alors ne t'étonnes pas qu'on te rentre dedans le cas échéant.

_________________
"Sois vigilant et fort, ton pays sera libre !"
"Qui veut défendre son pays doit le connaître et l'aimer"

Le livre du soldat - 1959
Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Swiss_10
Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Admin110
Revenir en haut Aller en bas
pas_007
Pilier du forum
pas_007

Nombre de messages : 6178
Age : 59
Localisation : réserve indienne
Date d'inscription : 11/02/2006

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 18:28

Citation :
Il m'en dira tant ce commandant plein de suffisance !

Surtout que Prouteau avait l'art de suciter autant le génie que les conneries ....il n'a pas fait l'unité de pensée envers lui et c'est le moins qu'on puisse dire
Revenir en haut Aller en bas
seb06
Habitué
seb06

Nombre de messages : 153
Age : 44
Localisation : 06
Date d'inscription : 17/11/2010

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 20:27

Je pense que le succès du revolver, toujours d'actualité de nos jours pour la défense personnelle tient au fait de la munition puissante que l'on peut employer et la relative

facilité d'emploi, je m'explique : nous, tireurs sportifs, ou forces de l'ordre, qui avons l'habitude de manier les armes, trouvons le PA simple d'utilisation, mais rappelons nous

nos débuts, on a tous commencé avec un revolver.Ceux qui n'ont pas la passion des armes et qui en portent seulement pour des raisons de self défense, ne vont pas

chercher à tirer comme nous(par plaisir) et se familiariser avec l'utilisation d'un PA schématiquement plus compliqué de toutes façons.

Bref, un revolver de 6 coups de 357 magnum, si on traverse pas la jungle avec, ça reste plus que dissuasif et efficace passé le point de non retour.

C'est sûr que pour une utilisation professionnelle les PA ont supplantés les revolvers pour des raisons évidentes( encombrement, capacité...)



Revenir en haut Aller en bas
Deckard
Nouveau
Deckard

Nombre de messages : 31
Age : 60
Localisation : Arles (13)
Date d'inscription : 21/06/2011

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 20:40

pas_007 a écrit:
Citation :
Il m'en dira tant ce commandant plein de suffisance !

Surtout que Prouteau avait l'art de suciter autant le génie que les conneries ....il n'a pas fait l'unité de pensée envers lui et c'est le moins qu'on puisse dire

sans parler du "génie" de l'opération des irlandais de vincennes ....
Revenir en haut Aller en bas
Aquila
Expert
Aquila

Nombre de messages : 6719
Age : 50
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 21/02/2010

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 20:48

Louky a écrit:
[...] auprès des agents de cette prestigieuse unité. [...]
Pardon pour cet interlude sémantique: il n'y a pas d'agents au sein de la GN. Wink

Vash a écrit:

Il m'en dira tant ce commandant plein de suffisance ! Et il fait quoi dans le cas ou l'assaillant est touché mais continue de tirer/avancer comme si de rien n'était ??
Il laisse les copains le finir, en particulier ceux qui ont les armes d'épaule. C'est précisément ce que je disais plus haut: l'optique d'engagement qu'a un GI n'est en aucun cas transposable aux autres 99,9% d'intervenants de terrain. Ensuite, l'époque Prouteau, c'était des inters où on voyageait léger, en survêtement, sans casque ni bouclier. La référence est quelque peu obsolète aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
http://sionpensait.canalblog.com/
Vash
Administrateur
Vash

Nombre de messages : 13612
Age : 106
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 21/04/2005

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 21:23

seb06 a écrit:
nous, tireurs sportifs, ou forces de l'ordre, qui avons l'habitude de manier les armes, trouvons le PA simple d'utilisation, mais rappelons nous

nos débuts, on a tous commencé avec un revolver.Ceux qui n'ont pas la passion des armes et qui en portent seulement pour des raisons de self défense, ne vont pas

chercher à tirer comme nous(par plaisir) et se familiariser avec l'utilisation d'un PA schématiquement plus compliqué de toutes façons.

Parle pour toi, ma toute première séance de tir fût avec un Sig P210. Mon premier pistolet à moi fût un Sig-Sauer P228. Le premier revolver que j'ai eu (Colt Python 4") n'est arrivé qu'en 3ème, après un Beretta 92F...

Je n'ai jamais appris à tirer ou fait quelque formation que ce soit avec un revolver, je n'ai utilisé que du PA depuis le début.

Quand à celui qui porte une arme pour une raison de self défense, il a intérêt à savoir tirer sinon pas de permis de port d'arme (pour les agents de sécurité). Et chez nous tu ne verras pas souvent de revolver parmi eux. La limite pour le choix du calibre c'est 10mm. Donc en théorie on pourrait utiliser un revolver en 357, tout comme n'importe quel PA en 9 ou 10mm. Si on ne voit que des PA pour la quasi totalité des agents de sécurité et des divers corps de police, malgré la "simplicité" du revolver, c'est qu'il y a une raison.... non ?

_________________
"Sois vigilant et fort, ton pays sera libre !"
"Qui veut défendre son pays doit le connaître et l'aimer"

Le livre du soldat - 1959
Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Swiss_10
Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Admin110
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 21:26

Citation :
L'agent est une personne, qui, dans un domaine limité, exerce une action d'exécution, définie par une autorité ou une personne publique ou privée dont elle relève.

Quand on travaille pour l'Etat (comme moi Détective), qu'on soit civil ou militaire (il existe d'ailleurs des agents de liaison ou des agents de transmission qui ont des fonctions purement militaires), on est un agent de l'Etat. Surtout lorsqu'en plus, on dépend du Ministère de l'Intérieur !
Revenir en haut Aller en bas
ChtiFab
Expert
ChtiFab

Nombre de messages : 3255
Age : 45
Localisation : Gardincour (59)
Date d'inscription : 18/01/2010

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 22:18

Projektyle a écrit:
Il me semble que le Manurhin MR-73 est l'arme de poing de dotation officielle, avec laquelle ils doivent se qualifier aux épreuves de tir (à bras franc, main faible et main forte) et qu'ils ont le choix d'une arme de poing personnelle secondaire. Pour cette raison on voit souvent des SIG P226, Glock 17 ou 26 en plus du MR-73 dans un holster de torse ou de ceinture. scratch
Le MR-73 est l'arme de tradition des membres du GIGN, remis à chaque membre lors de son intégration, sauf les plongeurs qui sont équipés de S&W 686 Stainless.
Le MR est conservé principalement pour les performances de la cartouche de .357 Magnum. Même si en pratique, c'est plutôt le MR qui joue le rôle d'arme secondaire.

Aquila a écrit:
Louky a écrit:
[...] auprès des agents de cette prestigieuse unité. [...]
Pardon pour cet interlude sémantique: il n'y a pas d'agents au sein de la GN. Wink
Si, dans un sens (capillotracté, ok...), les agents de police judiciaire, agents de police judiciaire adjoints et agents de la force publique (ceux qui ne sont ni OPJ, ni APJ, ni APJA).
Revenir en haut Aller en bas
Skyos
Pilier du forum
Skyos

Nombre de messages : 13105
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 09/05/2007

Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?   Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ? - Page 3 EmptySam 10 Nov - 22:36

Vash a écrit:
seb06 a écrit:
nous, tireurs sportifs, ou forces de l'ordre, qui avons l'habitude de manier les armes, trouvons le PA simple d'utilisation, mais rappelons nous

nos débuts, on a tous commencé avec un revolver.Ceux qui n'ont pas la passion des armes et qui en portent seulement pour des raisons de self défense, ne vont pas

chercher à tirer comme nous(par plaisir) et se familiariser avec l'utilisation d'un PA schématiquement plus compliqué de toutes façons.

Parle pour toi, ma toute première séance de tir fût avec un Sig P210. Mon premier pistolet à moi fût un Sig-Sauer P228. Le premier revolver que j'ai eu (Colt Python 4") n'est arrivé qu'en 3ème, après un Beretta 92F...

Je n'ai jamais appris à tirer ou fait quelque formation que ce soit avec un revolver, je n'ai utilisé que du PA depuis le début.

Quand à celui qui porte une arme pour une raison de self défense, il a intérêt à savoir tirer sinon pas de permis de port d'arme (pour les agents de sécurité). Et chez nous tu ne verras pas souvent de revolver parmi eux. La limite pour le choix du calibre c'est 10mm. Donc en théorie on pourrait utiliser un revolver en 357, tout comme n'importe quel PA en 9 ou 10mm. Si on ne voit que des PA pour la quasi totalité des agents de sécurité et des divers corps de police, malgré la "simplicité" du revolver, c'est qu'il y a une raison.... non ?
En France il y a un peu une tradition du revolver, tandis qu'en Suisse on a remplacé le revolver ça fait 112 ans.

Je crois d'ailleurs que l'utilisation du MR73 au GIGN fait un peu partie d'une tradition, comme les unités américaines qui utilisent des 1911, tout aussi obsolètes avec leur simple action, leur faible capacité. Sans compter la pédale de sécurité qui Murphy oblige pourrait bien ne pas s’enclencher au moment crucial du à une prise en main imparfaite.

Ou alors les unités Gurkhas avec leurs kukris, ok, ça fait peur, mais trimballer une lame de 1kg c'est pas souvent utile, mais c'est une tradition.

Quand on voit le temps qu'il a fallu au Français pour comprendre que le minitel c'était obsolète et qu'il fallait passer à internet, je crois que le revolver a encore de beaux jours devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
 
Question saugrenue : le révolver a-t-il vécu ?
Revenir en haut 
Page 3 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEU LIBRE ! :: Les armes :: Les armes de poing-
Sauter vers: