FEU LIBRE !

Un espace pour tous les tireurs et propriétaires d'armes suisses et francophones.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez
 

 Fusils militaires: l’ère du soupçon et de la délation

Aller en bas 
AuteurMessage
doom2
Expert
doom2

Nombre de messages : 1411
Age : 52
Localisation : Riviera vaudoise
Date d'inscription : 05/04/2013

Fusils militaires: l’ère du  soupçon et de la délation Empty
MessageSujet: Fusils militaires: l’ère du soupçon et de la délation   Fusils militaires: l’ère du  soupçon et de la délation EmptyLun 15 Déc - 20:56

Je viens de recevoir cet article tire de "Tout l'immobilier" numero 749:

Citation :
Fusils militaires: l’ère du soupçon et de la délation
Alors que Genève se montre très réticente à lever le secret médical pour les criminels dangereux, une Commission du Conseil national a approuvé un projet de loi qui prévoit entre autres sa levée pour les militaires jugés potentiellement violents. De qui se moque-t-on?

L'article vaut la peine d'etre lu, je l'ai recu en PDF, mais je ne savais pas comment le mettre sur le forum autrement que par des screenshots:

Fusils militaires: l’ère du  soupçon et de la délation Articl10

Fusils militaires: l’ère du  soupçon et de la délation Articl11
Revenir en haut Aller en bas
Snake.Doctor
Pilier du forum
Snake.Doctor

Nombre de messages : 3948
Date d'inscription : 10/03/2007

Fusils militaires: l’ère du  soupçon et de la délation Empty
MessageSujet: Re: Fusils militaires: l’ère du soupçon et de la délation   Fusils militaires: l’ère du  soupçon et de la délation EmptyMar 16 Déc - 12:12

J'ai eu exactement ça avec l'armée suisse...

J'ai rendu mes affaires ainsi que mon Fass 90 suite à un problème médical purement physique, 4 ans après est apparu dans mon dossier militaire un code "R" pour un retrait d'arme car personne potentiellement dangereuse, code "R" qui est ressorti évidement lors d'une demande de PAA ultérieure... J'ai mis des semaines à devoir faire des courriers, des certificats etc... pour faire corriger ça.

Je me réjouis de voir le nombre de personnes qui risquent de se retrouver emmerdées avec des conneries pareilles... Et une fois qu'on est listé, faut pas être pressé pour réussir à se faire retirer des listes...
Revenir en haut Aller en bas
baccardi09
Expert
baccardi09

Nombre de messages : 704
Age : 54
Localisation : Quelque part en Suisse
Date d'inscription : 17/06/2010

Fusils militaires: l’ère du  soupçon et de la délation Empty
MessageSujet: Re: Fusils militaires: l’ère du soupçon et de la délation   Fusils militaires: l’ère du  soupçon et de la délation EmptyMar 30 Déc - 17:08

J'ai appris de source très sûre que l'ordre vient du haut du DDPS.

Comme la protection des donnes et du secret médical ne permet pas de déterminer qu'elles sont les raisons pour lesquelles un militaire est licencié médicalement et que l'armée n'a pas le droit de le savoir, il est présumé d'autorité que le type est dangereux et l'arme est retirée.

Je le sais, j'ai vécu la même chose et n'ai pu conserver mon arme de service qu'après avoir formulé un recours (gagnant). TapeTape

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Fusils militaires: l’ère du  soupçon et de la délation Empty
MessageSujet: Re: Fusils militaires: l’ère du soupçon et de la délation   Fusils militaires: l’ère du  soupçon et de la délation EmptyMar 30 Déc - 18:22

Ah, ben ça y est ! Chez vous aussi ils veulent donner plus de droits aux criminels qu'aux honnêtes citoyens ?

C'est une tendance assez étrange, je trouve.
Dont je ne vois pas très bien l'intérêt...
Revenir en haut Aller en bas
madenn23
Habitué


Nombre de messages : 81
Age : 26
Localisation : 44
Date d'inscription : 06/10/2010

Fusils militaires: l’ère du  soupçon et de la délation Empty
MessageSujet: Re: Fusils militaires: l’ère du soupçon et de la délation   Fusils militaires: l’ère du  soupçon et de la délation EmptyMer 31 Déc - 11:24

Citation :
C'est une tendance assez étrange, je trouve.
Dont je ne vois pas très bien l'intérêt...

Peut être mais c'est pratique, comme ça un citoyens qui ne se laisse pas faire (ce défendre, revendiquer ses droit etc ) est un terroriste potentiel, dans des mesure plus radicale ça permet de bombarder une école parce que la les citoyens sont soupçonné de pouvoir soutenir les "terroristes" (De Gaule les appelaient "résistants" mais ça c'était avant).

Pourquoi faire passer un opposant pour un terroriste, les conventions de Genève ne concernent pas les terroristes contrat

Ca peut vous sembler un peut extrême mais c'est appliqué dans certaines régions du monde.
Revenir en haut Aller en bas
 
Fusils militaires: l’ère du soupçon et de la délation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» avez-vous des trucs de congélation efficaces?
» Congélation souris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEU LIBRE ! :: Divers :: Actualités et diverses informations concernant les armes et le tir-
Sauter vers: