FEU LIBRE !

Un espace pour tous les tireurs et propriétaires d'armes suisses et francophones.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 étain et le reste ?? dans le plomb

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
le_dernier_des_belches
Habitué
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 53
Localisation : Charleroi_la_Belle - BELGIQUE
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: étain et le reste ?? dans le plomb   Jeu 22 Nov - 5:23

je commence tout juste à fondre mes ogives, mais je n'ai aucune expérience de la chose. Comme un apprenti sorcier, je me suis procuré 10 kg de plomb et 500 g d'étain chez le ferrailleur du coin, j'ai tout fondu dans une vieille casserole en fonte en touillant, et j'ai obtenu un beau lingot tout brillant. Il n'y a plus qu'a couler les balles, mais est-ce que j'oserai utiliser ce plomb pour du .357 ou est-ce du suicide emplombé vu les vitesses dans ce cal. Faut-il absolument du chemisé en 357? Je peux toujours commencer en 38 en prenant moins de risque. En farfouillant je ne sais plus ou sur la toile, j'ai lu qu'on utilisait aussi de l'antimoine pour durcir le plomb. QQ'un a-t-il de l'expérience en la matière? Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tireursuisse
Habitué
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 60
Localisation : au stand Jura-Bernois
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: étain et le reste ?? dans le plomb   Jeu 22 Nov - 10:26

Salut le dernier.....

Je pense que t'es courageux de bricoler ( au pif ) Metal

Le gros problème est de durcir ton plomb et sans antimoine c'est impossible.
Avant j'utilisait du lynotype et ensuite du plomb d'équilibrage avec ajout d'étaim ( mes lingots résonnaient en leur tapant dessus )

Quand tu coules tes ogives n'oublie pas de faire un fluxing pour éliminer les impuretés,après tu les calibres et pose de gas-check Twisted Evil

Perso j'ai cessé ce fastidieux boulot Metal tes résultats seront meilleurs avec des ogives manufacturées , tu en trouves en boîtes de 500 pour un prix dérisoire dans toutes les bonnes boulangeries Metal
elles ont un poids constant et sont prêtes à l'usage.

Même ton canon te diras merci Oops

a+ Phil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lu1900
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1216
Age : 60
Localisation : Quadrant Alfa
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: étain et le reste ?? dans le plomb   Jeu 22 Nov - 14:21

Le coulage des ses projos est long et fastidieux , valable ds le tps car il n'y avait pas ts ces projos à bas prix , de plus il faut une certaine habitude et un certain matos...
Yo , le fait depuis 30 ans et plus par plaisir et de par les outils accumulés depuis des années , dix calibres et plomb gratuit ..

Pas à conseiller aux novices finalement .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Swiss%20dwm%20sn14
ROLLAND
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 6783
Age : 72
Localisation : Armeville
Date d'inscription : 05/06/2005

MessageSujet: Re: étain et le reste ?? dans le plomb   Jeu 22 Nov - 15:02

Et surtout risque d'intoxication!! ça a pour nom le saturnisme Twisted Evil
Ne faire cette corvée, si on y tient vraiment ,que dans une pièce trés aérée. contrat
Mais je suis de l'avis de mes camarades: compte tenu de ce qu'on trouve actuellement comme projectiles sur le marché ça ne vaut vraiment pas la peine , au moins pour les calibres courants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molon Labe
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 7674
Age : 107
Localisation : CH - uisse
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: étain et le reste ?? dans le plomb   Jeu 22 Nov - 22:22

pour des calibres exotiques qui n'existent plus...pas trop le choix...

pour des balles rondes (donc poudre noire)....pourquoi pas

pour des balles rapides....aie aie aie la gestion de la durete du plomb, les processus de durcissement, et la gestion de la modification de la durete en fonction de l'age et des % de l'alliage.....cours de metallurgie requis

pour les balles plus rapides (comme le....357)...il faut quasiment de la chemisee....et la l'experience s'arrete..

Et oui..comme dit par ailleur....c'est sale, c'est dangereux, ca brule, ca fume, ca pue, et c'est potentiellement pas bon du tout pour la sante...

par contre...t'es super pote avec ton changeur de pneus qui est achement happy de te refiler le plomb qu'il aurait du recycler autrement....et il y a pire...c'est essayer de recuperer le plomb des batteries de voitures (je nierais avoir eu cette idee par le passe...na !!!)

PS : avec des plombs d'equilibrage de pneus, on ne fait pas que des balles....on peut aussi faire des plombs pour la plongee Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le_dernier_des_belches
Habitué
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 53
Localisation : Charleroi_la_Belle - BELGIQUE
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: me voilà fort marri   Ven 23 Nov - 5:55

avec toutes vos réactions pourtant fort sensées contrat , me voilà désolé avec ma pince à balles et mon petit matériel constitué avec amour. Vu cet invest, je crois cependant que je vais prudemment poursuivre dans la voie en me limitant, j'ai compris à du 38; le .357 exigeant du chemisé. Il faut dire aussi que j'achète le plomb à un grossiste fondeur et qu'il ne me revient vraiment pas cher. Alors puisque je poursuis mur j'ai compris que le passage à l'antimoine est incontournable. Qui peut me conseiller pour l'incorporer à mon étain/plomb, papy Problème de température, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
razorback
Expert


Nombre de messages : 1089
Age : 46
Localisation : Clabecq- Belgique
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: étain et le reste ?? dans le plomb   Ven 23 Nov - 10:05

Le plus simple serait que tu achètes une roulette en PN, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ph
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 19103
Age : 99
Localisation : enclave
Date d'inscription : 22/09/2006

MessageSujet: Re: étain et le reste ?? dans le plomb   Ven 23 Nov - 10:52

razorback a écrit:
Le plus simple serait que tu achètes une roulette en PN, non?

ou/et une arme longue ....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molon Labe
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 7674
Age : 107
Localisation : CH - uisse
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: étain et le reste ?? dans le plomb   Ven 23 Nov - 12:23

le_dernier_des_belches a écrit:
avec toutes vos réactions pourtant fort sensées contrat , me voilà désolé avec ma pince à balles et mon petit matériel constitué avec amour. Vu cet invest, je crois cependant que je vais prudemment poursuivre dans la voie en me limitant, j'ai compris à du 38; le .357 exigeant du chemisé. Il faut dire aussi que j'achète le plomb à un grossiste fondeur et qu'il ne me revient vraiment pas cher. Alors puisque je poursuis mur j'ai compris que le passage à l'antimoine est incontournable. Qui peut me conseiller pour l'incorporer à mon étain/plomb, papy Problème de température, non?

L'antimoine est un poison (son nom vient de la...il a servi a tuer des religieux anti+moine = antimoine).

Je te conseille de te procurer un alliage deja fait.

Dans tous les cas, quand tu fond ton plomb, celui ca va se separer entre plomb pur, et des differents metaux qui etaient dans l'alliage, c'est le "crust" qui est en surface (ne pas confondre avec les impuretes)...et fonction des metaux, il peut prendre diverses couleurs....irisé, violet, jaune, etc.

Avec la chaleur, et la presence d'oxygene, ces metaux s'oxydent et ne peuvent plus etre incorposes au plomb, il faut alors les "fluxer", c'est a dire operer une reaction de reduction (le contraire d'une oxydation). Pour faire ca....plusieurs solutions...

Mettre de la cire d'abeille ou de la parrafine sur le melange, lui faire prendre feu, ca fera le necessaire

Une autre solution, c'est de couvrir le melange de sciure de bois...et de touiller....la sciure va se transformer en charbon, et faire la reduction.

Dans tous les cas, ca fume...et ca sent pas bon....mais ca fait ce qu'il faut au niveau alliages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armurius
Habitué
avatar

Nombre de messages : 160
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: étain et le reste ?? dans le plomb   Ven 23 Nov - 17:06

Et bien moi qui ai obtenu un moule pour couler les ogives plomb de mon S.A 1911, je range le materiel, les 15 kg de plomb donné par mon père et je commande chez balle europe un mille d'ogive toute prêtent à l'emploi.
Merci du conseil Oops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le_dernier_des_belches
Habitué
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 53
Localisation : Charleroi_la_Belle - BELGIQUE
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: étain et le reste ?? dans le plomb   Ven 23 Nov - 18:24

Molon Labe a écrit:
Avec la chaleur, et la presence d'oxygene, ces metaux s'oxydent et ne peuvent plus etre incorposes au plomb, il faut alors les "fluxer", c'est a dire operer une reaction de reduction (le contraire d'une oxydation). Pour faire ca....plusieurs solutions...

Mettre de la cire d'abeille ou de la parrafine sur le melange, lui faire prendre feu, ca fera le necessaire

et le fluxing en question, c'est à chaque fois que je fond pour couler ou c'est fait une fois seulement pour toute?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molon Labe
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 7674
Age : 107
Localisation : CH - uisse
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: étain et le reste ?? dans le plomb   Ven 23 Nov - 19:31

le_dernier_des_belches a écrit:
Molon Labe a écrit:
Avec la chaleur, et la presence d'oxygene, ces metaux s'oxydent et ne peuvent plus etre incorposes au plomb, il faut alors les "fluxer", c'est a dire operer une reaction de reduction (le contraire d'une oxydation). Pour faire ca....plusieurs solutions...

Mettre de la cire d'abeille ou de la parrafine sur le melange, lui faire prendre feu, ca fera le necessaire

et le fluxing en question, c'est à chaque fois que je fond pour couler ou c'est fait une fois seulement pour toute?

Chaque fois que tu fais fondre le plomb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAMSES
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 74
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Re: étain et le reste ?? dans le plomb   Ven 23 Nov - 22:47

bonsoir a tous,

ben je suis tres etonne a la lecture de certains !

realiser ses ogives est un reve qui est realite chez moi et j'en suis non seulement tres fier mais surtout tres content surtout au vu des resultats en cible et sur mon compte en banque.

Que certains preferent les acheter soit ! on peut meme acheter les mun toutes faites aussi et, pourquoi pas, payer un mec pour les tirer aussi ! non ?

Et la passion les gars ! elle est ou la passion, il est ou le plaisir, il est ou l'interet de chercher ? le plaisir de realiser ? la passion d'apprendre toujours ? le plaisir de maitriser une technique, un savoir ?

Commencer a couler, c'est se lancer dans une aventure bien agreable et pleine de plaisir. Et si ce n'est que pour l'economie ... laissez tombez, vous allez vous faire c...er.

Voila ! c'est mon avis de fondeur et il n'engage que moi. Pour ceux qui voudraient allez plus loin, je les invitent a "taper" un oeil dans mes quelques pages ou ils trouveront quelques articles interessants et je finirai en les invitant a lire copie d'un post que j'ai mis en ligne voici quelques moi sur un autre forum.

Bien a vous tous

Citation :
c'est tout bon de remettre le couvert et d'essayer ... c'est la seul facon de proceder pour que ca marche.

1) essayez d'avoir votre moule rempli au 2/3 de plomb propre ! et ne pas mettre du plomb de chiotte de recup en vrac dedans. Si necessaire, faire un epurage du plomb et en faire des lingots. Ce sont ces lingots qui doivent servir pour alimenter le four pour une coulee.

2) reglez votre moule sur 7 et laissez bien chauffer (1/4 d'H)

3) 5 minutes avant le 1/4 d'H, placez le moule audessus du four sur le rebord du pot sans qu'il ne soit en contact avec le plomb.

4) il faut que le moule soit COMPLETEMENT degraisse, c'est tres important si l'on veut des ogives de qualite

5) realisez une 10 aine de coulees sans courir et sans vous occuper de savoir si ca va ou pas.

6) a la 11 eme, regardez l'etat de l'ogive ! si givre ou marbre ... trop froid,

7) montez un poil la temperature et attendre 5 minutes avant de recouler toujours en ayant laisse le moule sur le pot pour le garder a temp. n'hesitez pas a "melanger" le plomb avec une vieille cuiellere de recup.

Cool reprendre le point 5

9) il va arriver un moment ou les ogives commence a "venir" ... elles semblent commencer a devenir belles et brillantes. Quand c'est le cas, ne toucher plus a la temperature.

10) coulez sans courir et regardez si la qualite se maintien. Si les ogives semblent commencer a avoir de la "barbe" c'est que le moule est vraiment trop chaud ou que le couple plomb-moule est trop chaud d'ou l'interet de ne pas monter trop vite le thermostat.

11) la temp du moule peut se controler en "crachant" finement au cul du moule. Les petites billes de salive doivent bouilloner sans exes et la c'est bon, par contre si ca bouillonne en partant dans tout les sens c'est qu'on est trop chaud. Ceci n'est pas tres explicite mais lorsqu'on a trouve une fois la bonne temperature, on n'oublie plus la reaction du petit "crachat" !

12) il est important de bien positionner en hauteur le support moule de facon a ce que le moule se trouve a +/- 7-8mm du bec de coulee. Et lorsqu'on coule, c'est de facon franche en n'arretant pas lorsque la cavite du moule est pleine mais en s'arretant lorsque le " trou conique" du coupe jet est plein. Ce plomb en exces est necessaire car il ajoute une pression supplementaire au plomb contenu dans le moule permettant de bien remplir celui-ci en n'ayant pas des culs d'ogive "arrondis".

13) on ne "frappe" pas le coupe jet avec du metal, on utilise un morceau de bois dur rond de 15-20 cm de long type morceau de manche de pioche ou de pelle. On frappe sur le coupe jet sans appuyer le moule sur quoi que ce soit. La solution consiste a recuperer 2 boites de carton dont une est la moitie en surface de l'autre et de mettre la plus petite dans la plus grande. Si l'on est droitier, placer la caisse au sol a sa gauche, tenir le moule par dessus la plus petite boite en carton avec la main gauche et frapper de la main droite. Le jet va tomber dans la plus petite caisse. Il vous reste a ouvrir le moule audessus de la grande caisse non occupee par la plus petite caisse et de donner un coup sur le moule avec le manche pour aider l'ogive a sortir.

14) si on rencontre des difficultes a demouler, jettez une petite noisette de graisse dans le pot et lorsqu'elle s'enflamme, amener l'interieur du moule ouvert au desus de la flamme pour "noircir" l'empreinte. Le demoulage s'en trouve facilite et la surface des ogives est superbe.

15) par securite, on utilise la cuiellere pour remettre les dechets de plomb dans le pot.

16) le plomb en phase liquide semble inoffensif ! prenez garde, c'est une horreur ! ne portez jamais de vetements en synthetique ... fondus, ils collent a la peau !!!! preferez un jean et un sweet a longue manche en coton ou mieux, un "bleu" de travail. Faites particulierement attention a vos chaussures en vous assurant que si une goutte de plomb tombe, elle ne se retrouve pas dans votre bottines ... si si ... c'est du vecu ... Portez des lunettes (celle du tir), couvrez vos cheveux, ne mangez, ni fumez, ni buvez lorsque vous coulez et surtout n'acceptez personne autour de vous qui ne coule avec vous et encore moins des enfants surtout s'ils jouent au foot.

17) je coule en exterieur, assis a une table de bois sur laquelle je place un couvercle emaille de recup de lessiveuse retourne. Ceci empeche que des billes plomb en fusion ne "roulent" sur la table en cas de pepin. Meme avec ces precausions, mettez-vous debout lorsque vous realimentez le pot en plomb que vous maintenez avec une pince, car dernierement, j'ai realimente mon pot d'assis avec un morceau de barre de plomb qui contenait une bulle d'air. Apres 4-5 seconde dans le pot, la bulle s'est liberee et du plomb a ete projete en dehors du pot ! merci les vetements adaptes, le couvercle metallique avec le rebord! sans ca, j'etais mechament brule ! donc prudence.

18) meme en exterieur, je place mon pot sous une hotte ! elle est constituee d'un tuyau d'egouttage plastique de 110mm de 4-5m termine par un coude a 90° au dessus du pot et a l'autre extremite un ventilo 220v Type PC. C'est tout de la recup, ca coute rien, ca ne necessite aucun outil et ca marche du tonnerre. Je place bien evidemment le tuyau dans le vent

19) Rappel :
Gaffe au plomb chaud.
Ne poignez pas dans une ogive qui vient d'etre demoulee car son empreinte se gravera sur vos doigts avec juste le petit "pschyyytttt" suivi de gros mots ...
Pas manger, boire ou fumer pendant la coulee
Personne dans les pieds et surtout pas d'enfants
Pas de vetements synthetiques
Vetement pro, lunette et plan de travail adapte. Gants de cuir surtout au debut
Surtout pas d'eau !!!!!! c'est l'explosion garantie du plomb contenu dans le pot.
Dans le cas malheureux ou vous vous brulez ... avoir a quelques metres de vous un bassin rempli d'eau dans lequel vous plongerez immediatement la partie brulee en l'y laissant 20 minutes minimum, ceci est tres important. Ensuite, si besoin, faites vous conduire au urgence.

20) apres la coulee, le nettoyage, le huilage des moules et le rangement de tout les "brols" , il est important de glisser tous vos vetements dans le tambour de la machine a laver et de faire 2 lavages (90°C) sans y ajouter d'autres vetements. Ensuite c'est a votre tour ... direction la douche, brossage des ongles, doigts et mains, 3 shampoings energiques (faut dire que les choses ne sont pas facilitee avec la toison que j'ai ) et douche approfondie. Un petit exercice vite acquit vous permettra de bien nettoyer vos narines : sous la douche, rempliser d'eau vos 2 mains jointes et inspirer un peu d'eau par les narines en controlant bien l'envie de vous mettre a tousser et cracher ; masser bien votre nez en y laissant l'eau et ensuite "mouchez" tout ca. Repetez plusieurs fois l'operation ! si ce qui en sort est noir de crasse c'est que vous coulez dans de mauvaise condition et qu'il vous faut trouver des corrections rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/ramsesrecharge/
le_dernier_des_belches
Habitué
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 53
Localisation : Charleroi_la_Belle - BELGIQUE
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: VIVE LA COULE   Ven 23 Nov - 23:38

un super grand merci Ramsès V pour tes super tuyaux (de plomb bien-sûr) qui en plus sentent le vécu. Je m'attelle à la chose au plus vite. Par curiosité, tu tires quel calibre avec tes ogives coulées?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le_dernier_des_belches
Habitué
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 53
Localisation : Charleroi_la_Belle - BELGIQUE
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: plomb d'imprimeur à l'antimoine?   Ven 23 Nov - 23:49

autre chose, les amis, cet après-midi dans mes pérégrinations, je me suis fait refiler du plomb d'imprimeur avec "garanti mon bon monsieur" 12% d'antimoine dedans. C'est vrai qu'il est plus cassant : au milieu des plaquettes d'imprimerie, il y avait une barre style lingot allongé que je devais couper en deux pour que ça rentre dans mon creuset. Un petit coup de scie sur le 1/4 de l'apaisseur et j'ai pu le casser d'un coup sec par terre, donc beaucoup plus cassant que du plomb courant.

Ma question : est-ce que 12% d'antimoine dans le plomb d'imprimerie peut paraître véridique (il me l'a d'ailleurs fait payer un peu plus cher) ou est ce que je me suis fait avoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lu1900
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1216
Age : 60
Localisation : Quadrant Alfa
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: étain et le reste ?? dans le plomb   Sam 24 Nov - 16:25

Le pb d'imprimerie est tip top , tu peux le couper avec du pb de tuyau ou l'utiliser pur , mais cela catche plus sur la recalibreuse
Pour ce qui est du gazcheck , pas du tout indispensable en arme de poing même en 357 mag , j'ai récup des balles tirées pleine charge en 357mag , 357sig , 30 luger , 30 mauser , les "cul" de ces balles sont non fondus et la prise de rayure impec.
Comme dit plus haut , je continue à couler : plaisir de tirer mes propres projos .. papy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Swiss%20dwm%20sn14
RAMSES
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 74
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Re: étain et le reste ?? dans le plomb   Sam 24 Nov - 22:13

bonsoir a tous,

content que ca vous plaise !

le caractere d'imprimerie est bien du 12% lino, il y a aussi 4% d'etain et le reste 84% de plomb. La durete de l'alliage appele lino est de 22 BR

C'est juste ce qu'il faut pour faire des ogives d'armes d'epaule.

Il faut le "couper" pour moitie avec du plomb pur (tuyau mais ... sans les soudures hein!) et on obtient l'equivalent en durete du Lyman 2 soit 15 BR

Pour ceux qui sont interesses, il y a dans mes pages, un article sur la durete brinell du plomb dans lequel vous trouverez un tableau avec la composition des differents alliages.

Bonne coulee !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/ramsesrecharge/
le_dernier_des_belches
Habitué
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 53
Localisation : Charleroi_la_Belle - BELGIQUE
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: 1ère fonte   Mar 27 Nov - 16:10

çaaaaaaaaaa yyyyyyyyyyyyy est. Après avoir fondu mes lingots, fait mon mélange, lu comment s'y prendre, j'ai enfin trouvé deux heures pour couler mes premières 50 balles.
Conclusion de la manoeuvre : c'est plus long à expliquer qu'à faire; on en met partout la 1ère fois; je me suis brûlé un doigt; il n'y a pas besoin de mesurer la t° (avec une sonde k, par ex) car on sent le métal prèt : tant que ça colle partout et que tes outils sont déguelasses et tes ogives avec des têtes de chien qui chient, c'est pas bon. Dès que le métal coule des outils, que ceux ci restent propres et que tu ramasses des projectiles brillants et lisses comme du mercure, c'est bon. Dans mon cas, le mélange n'était pas assez chaud. Me reste à comprendre pourquoi ils ne se démoulent pas si facilement : je dois taper comme un sourd avec un morceau de bois sur le moule pour décoller les bullets. Pitêt trop chaud alors scratch ??????????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le_dernier_des_belches
Habitué
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 53
Localisation : Charleroi_la_Belle - BELGIQUE
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: étain et le reste ?? dans le plomb   Mar 27 Nov - 16:12

moule LEE 158 grains. Mélange 85%plomb 8%antimoine 7%étain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lu1900
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1216
Age : 60
Localisation : Quadrant Alfa
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: étain et le reste ?? dans le plomb   Mar 27 Nov - 17:12

Passer l'inté. du moule sur une flamme de bougie pour le noicir permet un meilleur démoulage , mais pas encor essayé ce stratagème Paix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Swiss%20dwm%20sn14
RAMSES
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 74
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Re: étain et le reste ?? dans le plomb   Mar 27 Nov - 20:15

bonsoir,

ben on va d'abord te feliciter ! tu as fait le premier pas et cette fois ca marche. Neanmoins, reste vigilant, car ca merde tres vite a cause d'un p'tit truc donc analyse bien ce qui se passe et procede avec methode quand ca ne veut plus le faire ...

A ta question de savoir pourquoi ca ne demoule pas facilement, une petite explication s'impose ! en fait le retrait du plomb est plus important que le retrait de son alliage avec de l'etain et de l'antimoine ... et plus l'antimoine est present et moins tu auras de retrait.

Et c'est justement ce retrait que facilite le demoulage, donc au pourcentage que tu donnes ... ca n'aide pas. La solution donnee par lu1900 est la bonne et, petit truc, essaye de trouver une vieille bougie pourrie qui fume comme c'est pas possible ... car plus elle fumera et mieux ce sera. Il n'est pas necessaire de "fumer" le moule a chaque ogive car, en fonction du type de plomb et du type de moule, le noir peut persister jusqu'a 100 coulees.

Si, si, essayez vous allez etre etonnes du resultat.

bien a vous tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/ramsesrecharge/
lu1900
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1216
Age : 60
Localisation : Quadrant Alfa
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: étain et le reste ?? dans le plomb   Mer 28 Nov - 7:17

RAMSES a écrit:
La solution donnee par lu1900 est la bonne et, petit truc, essaye de trouver une vieille bougie pourrie qui fume comme c'est pas possible ... car plus elle fumera et mieux ce sera.

Sauf que , rendons à Ramses ce.... Oops
C'est pas ma soluce mais celle que j'ai piqué à Ramses papy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Swiss%20dwm%20sn14
le_dernier_des_belches
Habitué
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 53
Localisation : Charleroi_la_Belle - BELGIQUE
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: étain et le reste ?? dans le plomb   Jeu 29 Nov - 3:57

ce Ramses, ... uen bible!!! Le Pic de la Mirandole de la recharge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le_dernier_des_belches
Habitué
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 53
Localisation : Charleroi_la_Belle - BELGIQUE
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: damned où sont passés mes 158grains?   Sam 1 Déc - 14:14

raté pour le poids : mes ogives font bien .357 au petit poil près mais j'ai perdu 3% par rapport aux 158 grains annoncés avec ce moule. Mes projectiles n'en font que 155 Confus . Je suppose donc que ces moules sont étalonnés pour du poids de plomb pur mur et que le fait de faire un alliage dimimue le poids nominal ???? M'enfin ça doit pas faire une différence sensible, tant que le calibre est exact...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAMSES
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 74
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Re: étain et le reste ?? dans le plomb   Sam 1 Déc - 21:53

bonsoir,

non, ce n'est pas rate pour le poids !!! le poids pour les moules est donne pour un alliage type N°2 Lyman, saul pour les PN ou l'info est donne pour le plomb de chiotte, car il ne faut rien utiliser d'autre.

Comme ton alliage est plus dur que le Lyman2, tu es donc un rien plus bas en poids et c'est normal! Rassures-toi, ca ne change rien pour ton rechargement. Le plus important est d'etre regulier en poids et la ca compte vraiment.

Une tite correction de calcul ... 3 grains sur 158, ca nous donne 1,89% ...

Bien a vous tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/ramsesrecharge/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: étain et le reste ?? dans le plomb   

Revenir en haut Aller en bas
 
étain et le reste ?? dans le plomb
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Combien de temps les médicaments reste dans le corps ?
» On reste dans les généraux.
» liste pour la valise si vous accouchez à l'hopital!
» BOUTEILLE FOND DE TEINT
» Je n'arrive pas à tirer assez

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEU LIBRE ! :: Technique :: Le rechargement-
Sauter vers: