FEU LIBRE !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
FEU LIBRE !

Un espace pour tous les tireurs et propriétaires d'armes suisses et francophones.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
 

 le TIR est-il un sport violent ? suite (2/3)

Aller en bas 
AuteurMessage
Patrick_P
Nouveau


Nombre de messages : 30
Age : 71
Localisation : vitry sur seine
Date d'inscription : 12/11/2007

le TIR est-il un sport violent ? suite (2/3) Empty
MessageSujet: le TIR est-il un sport violent ? suite (2/3)   le TIR est-il un sport violent ? suite (2/3) EmptyJeu 29 Nov 2007 - 15:25

Iy y a quelques jours , nous avons appris qu'une équipe de foot, avait mis vingt minutes en bus pour se rendre de l'hôtel au stade, la veille de la rencontre devant l'opposer à l'équipe de Chelsea. Par contre, le jour du match, le même trajet a pris plus d'une heure car l'escorte a fait prendre au bus un autre chemin histoire de bien énerver les joueurs de la principauté. Gégé, qui est à la fois le père, le mentor l' entraîneur, le manager et la nounoum d'écric Grauffel, notre champion du monde IPSC, nous a même révélé que son fils devait garder son sac à matériel fermé, et avoir en permanence l'oeil sur lui, car il arrivait que des petits malin fassent tomber "accidentellement" une cartouche dans le sac d'un de leur concurrents. En cas de vérification du sac, le tireur écopait d'une pénalité si ce dernier contenait différents types de munitions. Un autre spécialiste, mais lui de ball-trap, nous a révélé que dans sa discipline des petits malins du même genre engageaient discrètement la sûreté de l'arme appartenant à un concurrent lorsque celle-ci se trouvait au râtelier, en attendant de servir. Le matcheur omettant de vérifier la position de sa sureté était surpris par le non-départ de son coup et manquait le plateau. Nous pourrions ainsi multiplier les exemples de ces pratiques qui même "douces", nen sont pas moins douteuses.
Ils y a aussi la tricherie liée au dopage. Aucun sport n'est épargné par ce fléau. Des années plus tard, lorsque vous apprenez que des champions célèbres prenaient différents produits pour améliorer leur performances en vue de remporter des titres, des médailles et une gloire éphémère, cela ne peut que provoquer un sentiment d'écoeurement.
La violence sur et hors des stades.
Les stades sont devenus les arènes modernes des jeux antiques où seule la victoire compte. Quelque soit le niveau des pratiquants, il n'est pas rare que des mauvais gestes et des coups soient échangés entre joueurs. Allez regarder un match de hockey sur glace et vous constaterez que les coups de coude distribués en douce par les joueurs de foot ne sont que dela petite bière.
Il y a quelques années, après la "déculottée" qu'avait pris l'équipe de Nouvelle-Zélande contre lz France en demi-finale de la coupe de rugby, certains joueurs s'étaient épanchés dans les journaux de leur pays. Imaginez des athlètes de deux mètres et de cent kilo venir pleurnicher que les français avaient employé contre eux des méthodes déloyales. Méthodes qui consistaient, par exemple, à les attraper par les testicules et à serrer fortement.... Vous conviendrez, surtout si vous êtes français, que la "chose" peut paraître cocasse, mais qu'elle n'en manque pas moins de "fair-play" L'amusant dans l'affaire, c'est que les journaux neo-zélandais étaient remplis de témoignages d'anciens "All-Blacks" qui clamaient haut et fort que si cela c'était produit de leur temps, les français eu à subir sur le terrain des représailles semblables.
Lorsque des internationaux, qui sont l'élite de leur sport, utilisent des méthodes de voyous pour gagner à tout prix, pourquoi des joueurs moins bien classés n'en feraient pas de même ?
Aujourd'hui, tous les moyens sont bons pour gagner, même les plus inavouables. Rappelez-vous cette patineuse américaine qui avait envoyé des gros bras casser les jambes de sa rivale pour pouvoir gagner une médaille d'or aux J.O. papy
Revenir en haut Aller en bas
 
le TIR est-il un sport violent ? suite (2/3)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEU LIBRE ! :: Divers :: Actualités et diverses informations concernant les armes et le tir-
Sauter vers: