FEU LIBRE !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
FEU LIBRE !

Un espace pour tous les tireurs et propriétaires d'armes suisses et francophones.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
 

 5.56 OTAN vs 7,62 OTAN

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Quel calibre OTAN ?
7,62
5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Vote_lcap50%5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Vote_rcap
 50% [ 52 ]
5,56
5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Vote_lcap32%5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Vote_rcap
 32% [ 33 ]
Sans opinion
5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Vote_lcap18%5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Vote_rcap
 18% [ 19 ]
Total des votes : 104
 

AuteurMessage
joker_ch
Expert


Nombre de messages : 2900
Age : 65
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2007

5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: 5.56 OTAN vs 7,62 OTAN   5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 EmptyDim 2 Mar - 16:12

Snake.Doctor a écrit:

La grande question que je me pose c'est pourquoi ton supérieur n'a pas engagé la tête après le tir dans l'abdomen et qu'il a vu sa réaction ? La 5.56 aurait eu le même effet que la 9mm, et surtout il aurait pas perdu de temps...

Comme disait un instructeur SEAL en parlant des P226 en 9mm qui remplaçaient les .45 "Si je vous met 2 balles dans le coeur et une dans la tête, vous verrez pas la différence"...

La réponse que je n'ai jamais obtenue quand tu fais des drills d'urgence type (IL BOUGE ENCORE....) BOUMM............ Oops
On fait comment pour toucher une tête qui se déplace?

De retour aux calibres, c'est sur plus c'est gros et plus c'est rapide mieux c'est.
Mais....

A part le problème des obstacles ou la .308 est nettement supérieure, le reste c'est une question de touché.

J'avais lu une analyse détaillée sur l'armement US en Irak avec tout les problèmes possible et imaginable qui pouvaient arriver (mais faut aussi voir ce que ces armes subissent) en ce qui concernait le manque de stopping power du 5.56 ils étaient très clairs.
La plus grande partie des critiques provenaient de personnes n'ayant pas du employer leur arme et colportant des rumeurs et le reste était simplement un problème de touché.


Joker
Revenir en haut Aller en bas
Snake.Doctor
Pilier du forum
Snake.Doctor

Nombre de messages : 3952
Date d'inscription : 10/03/2007

5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: 5.56 OTAN vs 7,62 OTAN   5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 EmptyDim 2 Mar - 16:31

joker_ch a écrit:

On fait comment pour toucher une tête qui se déplace?

C'est simple, on s'entraine sur des poules Devil
Revenir en haut Aller en bas
Axel
Pilier du forum
Axel

Nombre de messages : 1913
Age : 50
Localisation : Blue Note, Paris
Date d'inscription : 14/11/2006

5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: 5.56 OTAN vs 7,62 OTAN   5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 EmptyDim 2 Mar - 19:48

Je pense que pour un soldat très bien entraîné, faisant partie d'une unité d'élite, le problème se pose moins. Même avec une .22, un drill en pleine caboche, problème réglé effectivement.
Mais quid du soldat de troupe, du fantassin lambda, soumis au stress et moins capable d'une telle précision...
Revenir en haut Aller en bas
Skyos
Pilier du forum
Skyos

Nombre de messages : 13105
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 09/05/2007

5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: 5.56 OTAN vs 7,62 OTAN   5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 EmptyLun 3 Mar - 4:28

Snake.Doctor a écrit:
Là on a touché aussi au vrai problème de certaines zones d'engagement : les ennemis drogués...

Pas la peine de franchir des océans pour s'en rendre compte, vous prenez le PCP qui circulait un temps et qui était à la mode chez certains junkies dégénérés. A l'époque y'avait pas le taser encore, alors on avait quoi ? Spray OS, BT et son arme de service.

Spray : inefficace
Baton : inefficace
Pistolet : efficace seulement dans la tête

C'était une réalité, un mec défoncé au PCP on peut lui briser les bras et les jambes il continue d'essayer de vous attaquer, aucune sensation de douleur, pas d'état de choc dû aux blessures, pas de peur, plus de raison...

Donc la règle d'engagement pour un mec sous PCP c'était de viser la tête... Là vous avez beau lui envoyer des hollow-point dans l'abdomen, il sentira rien. Sauf si vous lui faites sauter la pompe, mais là il a encore environ 10 sec d'autonomie pour vous faire la peau.
Tu oublies l'une des drogues les plus efficaces... l'adrénaline. Beaucoup de drogues ne font d'ailleurs que mimer son effet ou la booster. Certains se shootent même carrément à l'adrénaline. Mais quoiqu'il en soit, au combat, le corps peut parfois produire de puissantes poussées d'adrénalines qui provoque une réaction de "fight-or-flight", fuite ou combat. La récation varie, c'est comme ça que tu retrouveras tantôt un mec figé qui n'osera plus bouger ou un mec qui se prendra des bastos pleins le buffet et continuera à te cannarder. Tout ça, sans pour autant avoir eu besoin de se camer. Les drogues n'inventent pas grand chose, elles provoquent des réactions dont le corps est déjà capable.

Je sais pas si tu t'es déjà retrouvé confronté à des situations où tu sens ta vie rééllement en danger. Ca m'est arrivé quelques fois. Quand j'étais ado, me suis souvent retrouvé dans des bagarres assez violentes. Un truc qui m'a toujours étonné et effrayé, c'est le changement de comportement les quelques fois où je me suis retrouvé seul contre plusieurs type par rapport à une altércation simple. Je me suis chaque fois battu avec une violence, une force et une rage que je n'ai jamais eu dans d'autres situations moins précaire et sans sentir la moindre douleure. J'ai occasionner beaucoup de montées d'adrénaline, mais jamais aucune comme celles-ci. J'ai bossé des années comme videur, ça m'est souvent arrivé qu'après une bagarre, on reste sur les dents et j'ai l'adrénaline qui persiste un bon moment, une distorsion du temps et des pérceptions, alors que dans le feu de l'action, je n'ai rien remarqué de spécial et n'ai pas perdu mon sang froid. Des fois il faut 30-40min pour redescendre à un niveau normal. La durée d'action de l'adrénaline est de l'ordre de 2 min, donc dans certain cas le cerveau est capable d'en envoyer pendant une période prolongée, donc que dire des cas où il balance tout d'un coup ?

En tout cas le mec qui va chercher son bras qui vient de se faire arracher dans "Saving Private Ryan", c'est pas juste du cinoche. Si en plus l'ennemi est un fanatique qui n'en a rien à foutre de crever...

Concernant l'usage des drogues, elles ont fait partie d'absolument tous les conflits du XXème sièce. Durant la 1ère guerre, les allemands fournissaients des amphét avec les rations, pour les effets stimulants et coupe faim. Chez Harrods à Londre on pouvait acheter une boîte en ferraille appelée "A Welcome Present for Friends at the Front" qui contenait de la cocaine, de la morphine, des seringues et des aiguilles. A l'époque, aucune drogue n'était interdite. Après, la 2ème guerre fût la guerre de l'amphétamine. L'amphét était utilisé dans tous les camps aussi bien dans les usines qu'au front, par les bombardier... Les kamikazes japonais se shootaient à la méthedrine et Hitler s'en fesait faire des injections quotidienne...
Les soldats américain usent encore beaucoup d'amphétamine.

Le PCP est un anéstésiant très puissant, mais c'est pas une drogue qui s'est répendue au delà des US et du Canada, donc c'est un problème qui ne concerne guère que des policiers et pas des militaires.
Revenir en haut Aller en bas
Leorio
Expert
Leorio

Nombre de messages : 1328
Age : 71
Localisation : geneve
Date d'inscription : 02/02/2008

5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: 5.56 OTAN vs 7,62 OTAN   5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 EmptyLun 3 Mar - 22:29

je vous signale la sortie du journal Raids 262 avec un article de 13 pages intitulé "le retour des fusils en 7,62". A lire
Revenir en haut Aller en bas
Axel
Pilier du forum
Axel

Nombre de messages : 1913
Age : 50
Localisation : Blue Note, Paris
Date d'inscription : 14/11/2006

5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: 5.56 OTAN vs 7,62 OTAN   5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 EmptyMer 26 Mar - 20:02

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Extraits :


7.62x51mm OTAN (.308 Winchester)


Développement et entrée en service
Le lancement d'un programme de développement qui allait donner naissance à la 7.62x51mm OTAN eut lieu dès la fin de la première guerre mondiale aux Etats Unis. Il s'agissait alors de trouver une remplaçante à la munition .30-06 qui équipait les fusils à verrou Springfield*, mais qui s'avérait assez inadaptée au systèmes de rechargement semi-automatiques. Cependant, l'introduction du fusil M1 Garand* fit momentannément oublier ce problème, de par la qualité de cette arme.

C'est donc après la seconde guerre mondiale, lorsque la nécessité de remplacer les Garand apparut, que les ingénieurs américains reprirent leurs travaux sur une nouvelle munition plus adaptée que la .30-06 au tir semi-automatique ou automatique. Une cartouche fut alors proposée par la firme Winchester ; elle s'inspirait du calibre .300 Savage et portait la dénomination de T65, ou .308 Winchester. Rapidement celle ci se démontra apte au tir automatique tout en gardant les très bonnes performances ballistiques de la .30-06.

En 1954, elle fut donc officiellement adoptée comme munition standard des forces de l'OTAN dans un souci d'uniformisation des cartouches et d'interopérabilité entre les armées de l'Alliance Atlantique. Notons au passage que l'armée britannique s'opposa à cette adoption, reprochant une trop grande puissance à la .308 Winchester. Trois ans plus tard le fusil d'assaut M-14** entra à son tour en service au sein de l'US Army, tandis que la mitrailleuse M-60** y était déjà depuis 1950. A partir de 1957, l'intégralité des troupes d'infanterie américaines utilisaient donc la nouvelle munition sur leurs armes d'épaule.

Dans le même temps, d'autres firmes conçurent des fusils d'assaut en .308 Winchester. Entre autres exemples, citons les célèbres FN FAL* et HK G3*, rentrés respectivement en service en 1956 et en 1959 dans les armées belge et ouest-allemande. De même l'excellente et mondialement connue mitrailleuse FN MAG*, finalisée en 1958, était également dans ce calibre.

Les déboires de la .308Winchester
En quelques années, le succès de la 7.62x51mm fut donc immense, poussé par sa grande qualité et la nécessité absolue d'uniformiser les calibres au sein de l'OTAN par ces temps de guerre froide. Mais son premier engagement massif, au début des années 1960, révéla un problème grave. Les troupes du corps expéditionnaire américain engagé au Vietnam à cette époque se rendirent en effet vite compte que les .308 n'étaient pas adaptées pour être utilisées depuis des fusils d'assaut, et qu'elles ne pouvaient dans ce rôle se comparer aux M1943*** des AK-47 du Vietcong.

Les M-14 furent donc rapidement retirés du service en tant que fusils d'assaut standards des troupes US, remplacés par les M-16** en calibre 5.56x45mm***. Les G3 et les FAL restèrent plus longtemps en service, mais ils furent eux aussi remplacés par des armes en 5.56, qui furent développées en grand nombre à partir des années 1970.

La 7.62x51mm OTAN aujourd'hui.
Néanmoins, malgré cet échec incontestable dans le monde des fusils d'assaut, la .308Winchester restait parfaitement adaptée pour une utilisation depuis des mitrailleuses légères. A ce titre, elle est encore présente dans l'ensemble des armées de l'Alliance Atlantique, à travers notamment l'excellente mitrailleuse MAG dont nous avons déjà parlé. Elle n'aura donc pas pu s'imposer comme le calibre unique au sein des forces de l'OTAN, mais celles ci l'utilisent toutes en grandes quantités à ce jour, et aucun programme de remplacement n'a pour le moment été abordé, ce qui laisse penser qu'elle est tout à fait adaptée à l'utilisation qu'on fait d'elle. De même, elle est de loin le calibre le plus utilisé par les tireurs d'élite et équipe la quasi-totalité des fusils de précision de petit calibre des armées de l'OTAN, malgré le développement d'un calibre intermédiaire dans ce domaine, le .338 Lapua Magnum***.

Description
Comparée aux autres munitions qui ont été utilisées sur des fusils d'assaut durant ces cinquante dernières années, la principale caractéristique des 7.62x51mm OTAN est son exceptionnelle puissance. En effet, elle projète une ogive de 7.82x51mm pesant 9.5 grammes à une vitesse initiale de l'ordre de 800 mètres par seconde (un peu plus ou un peu moins selon la longueur du canon et le type de munition), le tout pour une énergie de l'ordre de 3.000 joules. Hormis la vitesse initiale, ces caractéristiques sont sans commune mesure avec celles des 5.56x45mm ou des M1943.

Voyons d'abord les avantages de cette puissance. Tout d'abord, elle confère aux .308 Winchester un caractère extrêmement dangereux, celle ci transmettant à leur cible une énergie très important lors de l'impact. Le pouvoir d'arrêt de cette munition est donc particulièrement redoutable, et les dégâts corporels qui en découlent le sont autant. On comprend qu'elle très soit utilisée depuis des mitrailleuses légères, qui peuvent ainsi fournir une puissance de feu décisive et un tir de barrage efficace aux groupes d'infanterie. De même cette cartouche dispose d'une portée très étendue de par une longue trajectoire rectiligne, ce qui explique son succès chez les tireurs de précision.

Mais comme toujours, cette puissance entraîne un recul important. Les troupes américaines se sont ainsi vite rendues compte que leurs M-14 étaient inutilisables en mode automatique, car le recul était tel qu'il rendait la précision de l'arme tout à fait déplorable (le canon avait logiquement une forte tendance à partir vers le haut). La livraison de M-14 bloqués sur le mode semi-automatique fut une solution provisoire, car une arme non automatique est évidemment inadaptée au combat en dessous de 100/200 mètres. Or l'essentiel du combat d'infanterie se fait à des distances de cet ordre, ce qui posa des problèmes tout particuliers dans l'épaisse jungle du Vietnam, où les distances d'engagement étaient très limitées et favorisaient largement les AK-47 plus controlables. L'utilisation de la 7.62x51mm OTAN en mode automatique reste donc l'apanage de mitrailleuses, dont le poids important, le bipied et le canon lourd réduit les problèmes de recul. En outre celles ci sont utilisée quasi-exclusivement en position couchée, alors que les fusils d'assaut devaient servir bien plus souvent à des hommes debout ou accroupis.



5.56x45mm OTAN


Développement
A la fin des années 1950, la munition standard pour les fusils d'assaut de l'OTAN était la 7.62x51mm. Cependant, les reproches qui furent adressés à celle ci, lors de la guerre du Vietnam notamment, convainquirent les dirigeants de l'armée américaine de la nécessité d'adopter une munition de calibre moins important. Concernant les défauts de la 7.62x51mm qui ont entrainé son retrait du service pour les fusils d'assaut, voir l'article qui lui est consacré dans la rubrique Munitions.
Quoi qu'il en soit, la nouvelle cartouche devait avoir avant tout un recul acceptable pour pouvoir être utilisée en mode automatique, tout en perdant le moins de précision et de puissance possible. Sa conception alla de pair avec le lancement par la firme Armalite d'un nouveau projet de fusil d'assaut, l'AR-15, qui allait donner naissance au célèbre M-16. Durant le développement de celui ci, la firme américaine se basa tout d'abord sur une munition civile, la .222 Remington. Mais au fur et à mesure des tests, il apparut que celle ci manquait clairement de puissance, ce qui amena Armalite à demander à Remington de revoir sa cartouche de .222 et d'en créer une version militaire, qui reçut la dénomination de .222 Remington Special.

Entrée en service et utilisation
C'est celle ci qui entra officiellement en service en 1963, en même temps que le M-16, sous la dénomination de M193 alors qu'elle resta sous le nom de .223 Remington dans le civil. Suivant l'armée américaine, l'OTAN en fit sa munition standard pour les fusils d'assaut, mais sélectionna une version améliorée de cette cartouche, la SS109 de la Fabrique Nationale belge, qui fut par la suite également choisie par l'armée américaine (à partir de l'entrée en service des M16A2) sous la dénomination de M855.
Par la suite, cette munition se répendit logiquement très vite parmi les armées de l'Alliance atlantique, et la quasi-totalité d'entre elles disposent de fusils d'assaut chambrés dans ce calibre, qui apparait comme clairement plus adapté pour cette catégorie d'arme que le vieux 7.62x51mm. A ce jour, le succès des 5.56x45mm a donc été mondial (les manufactures russes fabriquent même des dérivés d'AK-74 en 5.56 pour l'export), et elle est l'une des munitions les plus produites. Des dizaines de fusils d'assaut célèbre ont par ailleurs été conçus dans ce calibre, ce qui ne peut être qu'un gage de qualité. Pour s'en faire une idée, voir la rubrique Fusils d'assaut de la catégorie Armes du site. De même, toute une génération de mitrailleuses légères modernes a également été développée autour de cette munition, preuve supplémentaire de la confiance qu'il lui est faîte.
Néanmoins certains lui reprochent aujourd'hui un manque de pouvoir d'arrêt (voir paragraphe suivant pour plus de détails), et cette critique a entrainé un regain d'intérêt récent pour des munitions "intermédiaires" entre les 5.56x45 et les 7.62x51, comme les 6.8 et les 6.5mm. Pour autant il est aussi clair que les 5.56 sont loin d'être de mauvaises munitions, même si il est possible que certaines forces spéciales les remplacent par les 6.8mm par exemple, la quasi-totalité des fusils d'assaut modernes (des G-36 aux F-2000 en passant par les Tavor) sont encore dans ce calibre. La pérennité de ce dernier ne fait donc que peu de doutes pour les décennies qui viennent.

Description
Les munitions de 5.56x45mm (le 5.56 correspond au .223 américain mais ne reflétant pas la réalité du diamètre) projète des ogives de 5.70mm de diamètre et de 45mm de long à une vitesse de l'ordre de 1000 mètres par seconde. Le poids des ogives est de 3.56 grammes pour les M193 et de 3.95 grammes pour les SS109/M855, ce qui explique que ces dernières aient un meilleur pouvoir de pénétration. L'énergie crée lors du tir est de l'ordre de 1800 joules.
L'analyse de ces différentes caractéristiques et la comparaison avec celles des 7.62x51mm montrent de façon évidente que celle ci est supérieure à la 5.56 tant concernant les dimensions que l'énergie dégagée (~3000 joules) et le poids de l'ogive (9.5 grammes !). Mais la force de la .223 est justement la vitesse initiale de son ogive, qui surpasse même celle de la redoutable 7.62x51 (~800 mètres par seconde). Ainsi, cette vitesse importante permet aux M193 comme aux M855 d'avoir un pouvoir de pénétration malgré tout très considérable et une bonne précision, sans pour autant avoir les défauts d'une munition lourde, c'est à dire en premier lieu un recul très gênant.
Du point de vue des dégâts internes, le problème est par contre tout autre. Le faible diamètre et le poids très limité des 5.56x45mm diminuent très largement l'énergie transmise à la cible lors du contact avec celle ci, c'est à dire ce qu'on appelle le "pouvoir d'arrêt" de la munition, qui est un élément important de sa léthalité et un point fort des 7.62x51mm. Mais la 5.56 compense en partie ce problème par le fait qu'elle se fragmente en de nombreux petits morceaux à l'intérieur de l'organisme, et que sa trajectoire dans sa cible n'est pas rectiligne. Ces éléments assez cyniques ont pour conséquence de créer une "cavité" importante à l'intérieur même de l'organisme visé, causant ainsi des dégats cliniquement très difficilement soignables. Néanmoins beaucoup soutiennent que le manque de pouvoir d'arrêt est un défaut très important, et c'est de cette critique que proviennent les recherches actuelles dans le domaine des munitions "intermédiaires" citées plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
greystoke
Habitué


Nombre de messages : 285
Age : 46
Localisation : valais
Date d'inscription : 11/03/2008

5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: 5.56 OTAN vs 7,62 OTAN   5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 EmptyMer 26 Mar - 21:52

Comme tout le monde parle du manque de contrôle de la 7.62 en full-auto, j'aimerai savair exactement l'utilité de ce full-auto. A voir les videos des ricains en action, ils jouent pas mal à la boule de feu (ferraille à tous va).
Il me semble que pour une consommation ahurissante en munition, l'efficacité n'est pas là car ils ont quand même de la peine à buter du monde... J'avais appris que le full servait à faire baisser les têtes en face pour pouvoir déguerpir ou balancer des grenades. Donc quelle est le but d'un emport plus important en mun si c'est pour être moins efficace. De ce que j'ai lu dans diverses revues/journaux, il faut 5 .223 pour dégommer son gars contre 2 M43. Donc l'argument du poids et de la charge ne tient pas.
Concernant la minimi, les ricains ne semblent pas en être si content que ça, à cause du calibre et il semblerait qu'ils se jettent avec joie sur les m249 M-240b qu'ils préfèrent de beaucoup.
De plus, on voit pas mal de US troops avec des Kalash ainsi que les contractors d'ailleurs...
Quelqu'un a-t-il du vécu sur la chose qu'il pourrait nous faire profiter ?

Pour ma part, je veux rien avoir à faire avec du .223, ma Kalash est en commande et elle sera en 7.62X39. J'ai donc vôté pour la 7.62, mais je n'en voudrait pas pour une arme d'assaut. La puissance est superflue à ces distances, la M43 soviet est bien sufisante, même si elle va pas bien loin... mais moi je m'en fous, j'ai un sniper en .308 alors au-delà de 400m....one shot one kill harhar


Dernière édition par greystoke le Jeu 27 Mar - 7:40, édité 1 fois (Raison : passé de M-249 à M-240B)
Revenir en haut Aller en bas
doofinho
Expert


Nombre de messages : 1114
Age : 108
Localisation : 92 France
Date d'inscription : 26/04/2006

5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: 5.56 OTAN vs 7,62 OTAN   5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 EmptyJeu 27 Mar - 2:39

Elle n' est pas en .223 la M249? scratch

Moi qui croyais que c' était une minimi avec une crosse différente et plus de rails...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.unpact.net
greystoke
Habitué


Nombre de messages : 285
Age : 46
Localisation : valais
Date d'inscription : 11/03/2008

5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: 5.56 OTAN vs 7,62 OTAN   5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 EmptyJeu 27 Mar - 7:38

C'est juste, je me suis trompé, c'est la M240B dont je parlais
Oops
Revenir en haut Aller en bas
navarre74
Expert
navarre74

Nombre de messages : 1310
Age : 47
Localisation : France,
Date d'inscription : 28/07/2008

5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: 5.56 OTAN vs 7,62 OTAN   5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 EmptyDim 17 Avr - 12:15

En france, la question de tirer en rafale ne se pose pas, on peut pas.
J'ai choisi le .223, parce que les mun me paraissent plus douce, donc pour un tir de précision répétitif plus cohérent ( one shut, one kill), car sans "user" prématurément l'épaule...
J'ai opté pour un saiga en .223, pensant qu'en cas de besoin, les mun tomberaient du ciel, comme les steins dans les années 40.....


alors, ma carabine qui tire du .223 civile, elle pourra bien tirer du 5,56x45 otan ?????

Confus
Revenir en haut Aller en bas
Table
Expert
Table

Nombre de messages : 699
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/04/2011

5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: 5.56 OTAN vs 7,62 OTAN   5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 EmptyLun 18 Avr - 6:19

navarre74 a écrit:

J'ai opté pour un saiga en .223, pensant qu'en cas de besoin, les mun tomberaient du ciel, comme les steins dans les années 40.....


alors, ma carabine qui tire du .223 civile, elle pourra bien tirer du 5,56x45 otan ?????

Confus


Dans une situation où du 5,56 tomberait du ciel, oui j'en tirerai dans une arme chambrée en 223.


Au stand, j'éviterais. La 5.56 (norme OTAN) développe une pression supérieure à la .223 civile. Certaines douilles de 5.56 sont plus épaisse et ont un volume interne moindre.
La 5.56 OTAN est prévue pour les spécification SAAMI à une pression de 60 000 CUP tandis que la .223 est prévue pour 50 000 CUP

Par contre tirer une 223 dans une arme chambrée en 5.56 ne pose pas de problème.

papy
Revenir en haut Aller en bas
deltagreen
Habitué
deltagreen

Nombre de messages : 275
Age : 32
Localisation : Genève
Date d'inscription : 21/04/2010

5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: 5.56 OTAN vs 7,62 OTAN   5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 EmptyLun 18 Avr - 9:35

moi, personnellement je pense que une escouade/unité/groupe devrais être plus multi-rôle! et on devrais y trouvez une palettes un peu plus variez d'armes! ex un chef d'escouade avec un sig 552-1 commando en 5,56 mais le TIFLU aura besoin d'un calibre un peu plus lourd ex Sig SAPR 751 pour du .308!
Revenir en haut Aller en bas
deltagreen
Habitué
deltagreen

Nombre de messages : 275
Age : 32
Localisation : Genève
Date d'inscription : 21/04/2010

5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: 5.56 OTAN vs 7,62 OTAN   5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 EmptyLun 18 Avr - 9:54

Sporter883R a écrit:
Pour moi le 5.56 ne fait aucun doute pour son utilisation courante et sa maîtrise en full par une armée de milice...

Ma composition partirait plus vers un SIG 552(avec le système de poignée-bipied) car le 550 est trop long et encombrant dans une utilisation urbaine !

Pour moi chaque groupe devrait être équipé par divers calibres :

50% 5.56x45 (y.c. mitrailleuse légère) voir 5.45x39
30% 7.62x51 (y.c. sniper et mitrailleuse d'appui) voir 7.62x39
10% 12/76 + lance-grenades 40mm
10% 12.7 sniper anti-matériel

chacun aurait une arme de défense personnelle
(style glock 17/19 - voir fn five-seven)

le débat est ouvert ! TapeTape

oui mais pas le 12.7, je ne pense pas qu'il aille une réel utilité dans un groupe d'infanterie! pistolet je vois bien un cz 75 ou bien un five-seven!
Revenir en haut Aller en bas
navarre74
Expert
navarre74

Nombre de messages : 1310
Age : 47
Localisation : France,
Date d'inscription : 28/07/2008

5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: 5.56 OTAN vs 7,62 OTAN   5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 EmptyLun 18 Avr - 15:22

deltagreen a écrit:
moi, personnellement ... on devrais y trouvez une palette ...

Pour lundi de pâques, c'est une palette d'arme que tu mets dans ton jardin ? Dehors
Revenir en haut Aller en bas
deltagreen
Habitué
deltagreen

Nombre de messages : 275
Age : 32
Localisation : Genève
Date d'inscription : 21/04/2010

5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: 5.56 OTAN vs 7,62 OTAN   5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 EmptyLun 18 Avr - 15:27

navarre74 a écrit:
deltagreen a écrit:
moi, personnellement ... on devrais y trouvez une palette ...

Pour lundi de pâques, c'est une palette d'arme que tu mets dans ton jardin ? Dehors



mur Cry
Revenir en haut Aller en bas
Skyos
Pilier du forum
Skyos

Nombre de messages : 13105
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 09/05/2007

5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: 5.56 OTAN vs 7,62 OTAN   5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 EmptyLun 18 Avr - 17:31

deltagreen a écrit:
Sporter883R a écrit:
Pour moi le 5.56 ne fait aucun doute pour son utilisation courante et sa maîtrise en full par une armée de milice...

Ma composition partirait plus vers un SIG 552(avec le système de poignée-bipied) car le 550 est trop long et encombrant dans une utilisation urbaine !

Pour moi chaque groupe devrait être équipé par divers calibres :

50% 5.56x45 (y.c. mitrailleuse légère) voir 5.45x39
30% 7.62x51 (y.c. sniper et mitrailleuse d'appui) voir 7.62x39
10% 12/76 + lance-grenades 40mm
10% 12.7 sniper anti-matériel

chacun aurait une arme de défense personnelle
(style glock 17/19 - voir fn five-seven)

le débat est ouvert ! TapeTape

oui mais pas le 12.7, je ne pense pas qu'il aille une réel utilité dans un groupe d'infanterie! pistolet je vois bien un cz 75 ou bien un five-seven!
Très bonne idée d'avoir 36 calibres et 52 armes différentes, comme ça quand on est dans la merde au milieu de l'ennemi on peut même pas se passer les munitions...

Et si on se fait ravitailler par un parachute à guidage gps, faut passé une commande détaillée de la liste des munitions nécessaires dans quel type de magasin et une fois qu'on est ravitaillé, faut faire une distribution à la criée... Yeux roulants
Revenir en haut Aller en bas
GregX1
Expert
GregX1

Nombre de messages : 3481
Age : 49
Localisation : République Démocratique de France
Date d'inscription : 02/04/2008

5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: 5.56 OTAN vs 7,62 OTAN   5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 EmptyLun 18 Avr - 18:44

Mon expérience en tant qu'officier TAP étant limitée et distante, je me fonde plus sur ma paresse et mon instinct de survie qui diraient "pour un poids donné, plus que t'emmènes des munes, moins tôt tu tomberas à sec".
Même la minimi ou équivalent en 5.56. En vrai, ça tire souvent plus loin que ce que peut faire le tireur moyen sous stress.
Et les balles blindées, ça troue quand-même pas mal. S'il faut faire un plus gros trou, on y claque une grenade en bout de canon. ça peut paraître impossible, mais ça reste précis, une grenade. contrat
Quitte à avoir un canon de 3cm + long (Bulpup? je sais, c'est controversé. Mais en ratio canon/encombrement Metal ... )


+ 1 à 2 armes "qui tirent plus loin" par section (338LM?)
Revenir en haut Aller en bas
http://closdelelu.com/
navarre74
Expert
navarre74

Nombre de messages : 1310
Age : 47
Localisation : France,
Date d'inscription : 28/07/2008

5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: 5.56 OTAN vs 7,62 OTAN   5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 EmptyLun 18 Avr - 19:51

si on veut ravitailler la rébellion populaire, faut mieux larguer du 12/70 que du 5,56.

si on veut sauvegarder l'état avant le peuple, en France, faut mieux larguer des armes déjà approvisionnées, donc prêtes à servir Boulet
Revenir en haut Aller en bas
deltagreen
Habitué
deltagreen

Nombre de messages : 275
Age : 32
Localisation : Genève
Date d'inscription : 21/04/2010

5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: 5.56 OTAN vs 7,62 OTAN   5.56 OTAN vs 7,62 OTAN - Page 3 EmptyLun 18 Avr - 20:21

Skyos a écrit:
deltagreen a écrit:
Sporter883R a écrit:
Pour moi le 5.56 ne fait aucun doute pour son utilisation courante et sa maîtrise en full par une armée de milice...

Ma composition partirait plus vers un SIG 552(avec le système de poignée-bipied) car le 550 est trop long et encombrant dans une utilisation urbaine !

Pour moi chaque groupe devrait être équipé par divers calibres :

50% 5.56x45 (y.c. mitrailleuse légère) voir 5.45x39
30% 7.62x51 (y.c. sniper et mitrailleuse d'appui) voir 7.62x39
10% 12/76 + lance-grenades 40mm
10% 12.7 sniper anti-matériel

chacun aurait une arme de défense personnelle
(style glock 17/19 - voir fn five-seven)

le débat est ouvert ! TapeTape

oui mais pas le 12.7, je ne pense pas qu'il aille une réel utilité dans un groupe d'infanterie! pistolet je vois bien un cz 75 ou bien un five-seven!
Très bonne idée d'avoir 36 calibres et 52 armes différentes, comme ça quand on est dans la merde au milieu de l'ennemi on peut même pas se passer les munitions...

Et si on se fait ravitailler par un parachute à guidage gps, faut passé une commande détaillée de la liste des munitions nécessaires dans quel type de magasin et une fois qu'on est ravitaillé, faut faire une distribution à la criée... Yeux roulants

eu je parlais que de 3 voir 4 calibres le ravitaillement a toujours été assez merdique depuis la nuit de temps!
Revenir en haut Aller en bas
 
5.56 OTAN vs 7,62 OTAN
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEU LIBRE ! :: Les armes :: Les armes d'épaule-
Sauter vers: