FEU LIBRE !

Un espace pour tous les tireurs et propriétaires d'armes suisses et francophones.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
 

 épée gurkha kukri

Aller en bas 
AuteurMessage
death angel
Pilier du forum
death angel

Nombre de messages : 2611
Age : 34
Localisation : Canada, ontario, petawawa
Date d'inscription : 14/12/2006

épée gurkha kukri Empty
MessageSujet: épée gurkha kukri   épée gurkha kukri EmptySam 8 Mar - 6:25

jaimerais vous montrer ma dernière aquisition


l'épée GURKHA et aussis le ''fameux'' KUKRI !!!

mais avant un petit rappel d'histoire

Citation :
Le kukri est sans doute le premier couteau de combat du 20e siècle. Il y a plus de cas répertoriés de son utilisation en combat rapproché (...) que de celle de n'importe quel autre modèle. Ce n'est pas pour réfuter que des milliers de soldats ont été tués par la baïonnette, la dague ou le couteau bowie. Cela signifie simplement que l'Histoire a enregistré de fait chaque évènement dramatique dans lequel un kukri a été utilisé. La forme ne trompe pas.

Puisque la réputation du kukri est directement liée à l'efficacité des soldats Gurkha, un petit rappel historique est de rigueur. Les Gurkhas sont originaires du Népal, une contrée himalayienne au nord de l'Inde. Il y a plusieurs races au Népal, la plupart d'extraction mongole, et parfois mélangées à la race aryenne (indienne). Le nom de Gurkha ne s'applique pas à tous les Népalais, mais fait généralement référence aux tribus guerrières qui vivent dans le district de Gurkha ou aux alentours, et enrôlées dans les armées britanniques, indiennes et népalaises. Cela inclue les castes Gurung, Magar, Rai, Limbu, Tamang, et Sunwar, qui ont la meilleure réputation de combattants.

Le Népal est accidenté, montagneux, et pauvre. D'un point de vue militaire, des paysans montagnards comme ceux-là font les meilleurs hommes d'infanterie : robustes, stoïques, patients, et pourvus d'une force impressionnante dans les jambes et d'endurance.

La culture népalaise fut surtout influencée par le Tibet et l'Inde du nord. Les gens pratiquent une forme tantrique d'hindouisme. Leur cérémonie annuelle la plus célèbre est Dushera. Cette fête commémore la victoire de la déesse Durga sur le monstre Mahesur, symbolisant le triomphe du Bien sur le Mal. La cérémonie culmine avec la décapitation d'un boeuf, qui représente Mahesur. Cette coupe doit être exécutée d'un seul coup, sans quoi la malchance suivra pour le reste de l'année. Traditionnellement, la décapitation était effectuée par un gardien du temple de basse caste à l'aide d'un ram dao, mais dans les unités Gurkha, c'est fait avec un kukri à deux mains surdimensionné.

Le kukri est un couteau de brousse indispensable dans la jungle dense du Terai et dans les contreforts himalayens. On le porte partout, habituellement sur le devant de la ceinture. La lame est généralement longue d'au moins 30 cm, et la poignée mesure entre 11 et 16 cm. A cause de leur nature utilitaire, les lames de kukri népalaises sont bien confectionnées mais laissées sans décoration. Toute marque y est la plupart du temps absente. L'acier provient de tout ce qui est disponible, incluant des amortisseurs de vieilles voitures ou des lambeaux des lignes du chemin de fer indien. Le secret réside dans la trempe, qui peut être bonne ou mauvaise selon le forgeron. Ceux qui réalisent ces kukris sont nommés kami, une basse caste. Les modèles de présentations, aux poignées décorées et aux fourreaux sont appelés kothimura kukris.

Le kukri a toujours une entaille à la base de la lame. Il en existe une myriade d'explications, allant du "cela représente le yoni de la Déesse", au "c'est une entaille due au bris d'une épée", en passant par le "cela permet l'écoulement du sang avant qu'il n'atteigne la main". En réalité, personne n'en sait rien assurément.

Les poignées du kukri peuvent être faites de bois, d'os, de corne de rhinocéros, de corne de buffle, ou même d'ivoire. Des poignées de métal blanc étaient apposées sur des kukris confectionnés en usine durant les deux guerres mondiales.

Le fourreau du kukri contient généralement deux petits couteaux. Ils sont uniquement décoratifs de nos jours, mais traditionnellement l'un permettait d'écorcher et servait d'outil, et l'autre allumait le feu et aiguisait le kukri. Sur les kukris plus anciens il y avait également un petit sac servant à porter du coton, de la laine ou tout autre matière inflammable pour allumer un feu.

Au 18e siècle, le roi de Gurkha attaqua Katmandu et défit les rois locaux. Vers 1768 il s'auto-proclama roi du Népal. Sa progéniture continua sa politique d'expansion, entrant finalement en conflit avec les intérêts britanniques en Inde. Les tentatives anglaises de négociation échouèrent, et en 1814 la guerre éclata. C'est au cours de cette campagne que les qualités combatives du Gurkha - sa droiture envers les prisonniers comme sa férocité dans le combat rapproché - apparurent à la Compagnie Anglaise des Indes Orientales.

La guerre prit fin en 1816 avec le Traité de Sagauli, qui limitait le Népal à ses frontières actuelles. Cependant, avant même la fin de la guerre, quatre bataillons de Gurkhas avaient été levés par les Britanniques.

Dès lors, les bataillons Gurkha ont combattu vaillamment pour déæendre les intérêts anglais, depuis la Rébellion Sepoy de 185· jusqu'à la fin de la Campagne des Falklands de 1982. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, quand l'Inde était encore unå colonie britannique, les rangs Gurkhas atteégnirent 250000 hommes et 40 bataillons. La plupart des cas célèbres d'utilisation de kukris au combat proviennent de cette guerre.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, les Gurkha portaient généralement un fusil Lee-Enfield de calibre 0.303 avec environ 150 munitions. Il fait peu de doute que le combat se poursuivait à main nues lorsque les munitions étaient épuisées.

Le 5 mars 1945, un Gurkha nommé Bhanbhagta Gurung jeta des grenades fumigènes dans un abri japonais. Deux soldats japonais en sortirent en courant, et il les élimina avec son kukri. Autre exemple, le 5 avril 1943, Lalbahadur Thapa tua quatre soldats ennemis avec son kukri et deux de plus avec son revolver dans un endroit nommé Rass-es-Zonai.

Un incident célèbre est l'histoire de Dwansing Basnet, qui reçut l'Ordre Indien du Mérite pour avoir découpé quatre Allemands avec un kukri et en avoir blessé un autre. Comme il le raconta, "Je le reconnut grâce à son casque. Il trifouillait son arme, alors je l'ai décapité avec mon kukri. Un autre se montra hors d'une tranchée, et je le découpais aussi. J'aurais pu faire subir la même chose à deux autres, mais l'un d'eux fit un tapage, qui sonna l'alerte. J'avais entaillé le cinquième, mais je pense ne l'avoir que blessé."

Un autre incident célèbre est raporté par E.D. Smith dans Even the Brave Falter à propos de Jitbahadur Rai : "Les balles trançantes mirent le feu à de l'herbe sèche et, pendant un moment, les Spandau allemands vacillèrent. Sans hésiter le Lance Naik chargea... Jitbahadur était un petit homme mais avec deux ou trois coups de son kukri il tua deux artilleurs allemands plutôt énormes, qui s'effrondrèrent sur lui. Il se retrouvait donc sous près de 160 kg d'allemands lorsqu'un troisième artilleur vint vers lui. Dans un effort suprême, Jitbahadur prit son kukri de son bras libre et lui envoya un coup aveugle, le blessant sévèrement au-dessus du coude. Il est enregistré qu'il fut par la suite aperçu marchant à côté de la civière qui portait le prisonnier allemand, tenant dans une main un kukri tâché de sang et tapant de l'autre l'épaule de l'homme, lui assurant qu'il n'avait pas l'intention d'achever son travail."

Avec l'Indépendance Indienne de 1947, un accord tripartite fut rédigé entre le Népal, l'Inde et la Grande-Bretagne. Huit bataillons Gurkha furent transférés dans l'armée britannique, et le reste demeura dans l'armée indienne sous les ordres d'officiers indiens. Les régiments anglais furent déplacés en Malaisie, puis à Hong Kong. Aujourd'hui il y a près de 70000 Gurkhas dans l'armée indienne et seulement 8300 environ dans l'armée britannique. Les Gurkhas sont recrutés dans un dépôt à Dharan, Népal, pour les forces anglaises, puis envoyés à Hong Kong pour un entraînement de neuf mois.

Les Gurkhas ne reçoivent aucun entraînement martial au kukri, ni à Hong Kong ni ailleurs. En fait, ils ne reçoivent aucun entraînement au combat rapproché. Leurs compétences se composent de ce qu'ils ont appris en grandissant au Népal. A certains postes cependant, dont l'un se trouve en Angleterre, les Gurkhas ont un club de Tae Kwon Do où ils peuvent s'entraîner hors du service. L'adhésion y est libre. Pourtant, les Gurkhas conservent cette réputation qui les dit enclins au combat rapproché avec l'ennemi, peut-être à cause de leur tradition vieille de plusieurs siècles et de leur leitmotiv, qui peut se traduire par "Il vaut mieux mourir qu'être un lâche".

Les Gurkhas ne versent le sang à chaque fois qu'ils sortent leur couteau. C'est cependant l'un des nombreux mythes qu'ils laissent s'entretenir, car ces histoires en rajoutent à leur image de surhommes, facteur qui a parfois incité les ennemis à se rendre plutôt qu'à leur faire face dans la bataille. C'est ce qui arriva dans les Falklands, où les Argentins utilisèrent la propagande pour dépeindre les Gurkhas comme des sauvages assoiffés de sang, dans le seul but de le faire croire à leurs propres troupes.

Bien que les Gurkhas ne s'exercent pas à des pratiques martiales incorporant le maniement du kukri, cela ne signifie pas que cette arme fut peu utilisée. Le kukri tient une place très importante dans l'art birman du Bando, un système éclectique qui a peut-être emprunté le kukri aux officiers Gurkha stationnés en Birmanie dans les années 1940. Le kukri et les armes "à courbure inversée" semblables ont été également utilisés dans l'art philippin du Kali, parfois par paires.

Un bon kukri est difficile à dénicher, en partie parce que la plupart sont communs, bon marché, ou grossièrement réalisés, et ne constituent pas une grande demande des collectionneurs. Les kukri d'origine britannique sont généralement meilleurs, mais comparativement plus rares, et peu de documentation est habituellement fournie avec eux. Le design en lui-même est excellent, et des tentatives ont été faites pour inciter des fabricants sur mesure et des usines aux USA à en réaliser des adaptations. Un des problèmes fut de "démystifier" le couteau, et de rendre ses avantages pratiques évident au public américain.



à propos de l'épée

chaque régiment étais doté de un épée

Citation :
La culture népalaise fut surtout influencée par le Tibet et l'Inde du nord. Les gens pratiquent une forme tantrique d'hindouisme. Leur cérémonie annuelle la plus célèbre est Dushera. Cette fête commémore la victoire de la déesse Durga sur le monstre Mahesur, symbolisant le triomphe du Bien sur le Mal. La cérémonie culmine avec la décapitation d'un boeuf, qui représente Mahesur. Cette coupe doit être exécutée d'un seul coup, sans quoi la malchance suivra pour le reste de l'année. Traditionnellement, la décapitation était effectuée par un gardien du temple de basse caste à l'aide d'un ram dao, mais dans les unités Gurkha, c'est fait avec un kukri à deux mains surdimensionné.




bon je sais je sais.............MAIS OU EST CETTE ?%%?% D'ÉPÉE ????



la voici accompagner de mon kukri pour vous donner une idée de sa taille

épée gurkha kukri Dscf1376ew4.th

et 2 photos de moi tenant l'épée ( avec un anti-troll indéniable )

épée gurkha kukri Dscf1378td9.th

épée gurkha kukri Dscf1377ap7.th


et voila mes pieces de collection


donner moi votre avis


Dernière édition par death angel le Sam 8 Mar - 9:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Freudstein
Expert
Freudstein

Nombre de messages : 716
Age : 32
Localisation : Le plus grand lac de France
Date d'inscription : 05/06/2007

épée gurkha kukri Empty
MessageSujet: Re: épée gurkha kukri   épée gurkha kukri EmptySam 8 Mar - 8:48

En voilà une arme de bourrin!
Vu la courbure de l'arme, j'ai l'impression qu'on doit donner des coups très amples avec ça (du genre pratique pour l'élagage de branches épaisses, ou de bras ou jambes Devil ; mais aussi qui laissent une ouverture si on se loupe => résultat vaut mieux foncer dans le tas, d'où la réputation des gurkhas, enfin c'est des suppositions. Toi qui en as un, tu peux me confirmer/infirmer ces suppositions?)
Pour l'arme en elle-même, elles est bien belle. Je dirais qu'avec une poignée blanche, elle serait magnifique (genre corne ou qqch comme ça.)
salut
Revenir en haut Aller en bas
death angel
Pilier du forum
death angel

Nombre de messages : 2611
Age : 34
Localisation : Canada, ontario, petawawa
Date d'inscription : 14/12/2006

épée gurkha kukri Empty
MessageSujet: Re: épée gurkha kukri   épée gurkha kukri EmptySam 8 Mar - 8:57

l'arme est très lourde

la poignée très large

et la majoritée du poid placer vers l'avant........vers la pointe


cette arme a été concu pour fendre d'un coup


sois tu fend en deux ta cible ou sois tu la manque et tu te fais fendre

elle a été aussis concus pour égorger voila la raison du tranchant à l'intérieur de la courbe, ou de carrément décapiter



désoler pour ceux que ça peut choquer


je ne fais que recenser les fais ..........ou du moin ce que j'ai lus sur les sites
Revenir en haut Aller en bas
Lyman
Pilier du forum
Lyman

Nombre de messages : 2983
Age : 36
Localisation : Vaud (CH)
Date d'inscription : 12/02/2007

épée gurkha kukri Empty
MessageSujet: Re: épée gurkha kukri   épée gurkha kukri EmptySam 8 Mar - 10:35

Ah ben ça c'est vrais que c'est choquant ! Surtout pour les gens qui s'imaginent que ça a été inventer pour ouvrir des boîtes de conserve harhar
Revenir en haut Aller en bas
Leorio
Expert
Leorio

Nombre de messages : 1328
Age : 70
Localisation : geneve
Date d'inscription : 02/02/2008

épée gurkha kukri Empty
MessageSujet: Re: épée gurkha kukri   épée gurkha kukri EmptySam 8 Mar - 19:36

très belles pièces !
surtout le grand
je suis depuis très longtemps amateur de kukris
Revenir en haut Aller en bas
Masaume
Habitué
Masaume

Nombre de messages : 468
Age : 31
Localisation : Belgique, province de Liège, village de Blegny
Date d'inscription : 04/03/2007

épée gurkha kukri Empty
MessageSujet: Re: épée gurkha kukri   épée gurkha kukri EmptySam 8 Mar - 20:34

Je verrai bien le grand pour couper du jambon fumé et le petit pour le saucisson Dehors
Revenir en haut Aller en bas
death angel
Pilier du forum
death angel

Nombre de messages : 2611
Age : 34
Localisation : Canada, ontario, petawawa
Date d'inscription : 14/12/2006

épée gurkha kukri Empty
MessageSujet: Re: épée gurkha kukri   épée gurkha kukri EmptySam 8 Mar - 20:37

donc tu a du jambon gros comme des troncs d'arbre à couper et du saucisson gros comme tes cuisses à couper ?? Devil
Revenir en haut Aller en bas
Masaume
Habitué
Masaume

Nombre de messages : 468
Age : 31
Localisation : Belgique, province de Liège, village de Blegny
Date d'inscription : 04/03/2007

épée gurkha kukri Empty
MessageSujet: Re: épée gurkha kukri   épée gurkha kukri EmptySam 8 Mar - 20:48

ça se mage du jambon d'éléphant scratch

Sérieusement il coupe si bien que ça?
Revenir en haut Aller en bas
death angel
Pilier du forum
death angel

Nombre de messages : 2611
Age : 34
Localisation : Canada, ontario, petawawa
Date d'inscription : 14/12/2006

épée gurkha kukri Empty
MessageSujet: Re: épée gurkha kukri   épée gurkha kukri EmptyDim 9 Mar - 5:56

il na que un aiguisage ''commercial'

breff plus coupant que un coupe papier mais..........pourrais être BEAUCOUP plus tranchant


mais vus son poid et son tranchant présent ..........il serais capable de faire de sacrée dommage


mais par le passé , les épées n'étais pas vraiment tranchante . les épées étais plus fais pour fracasser, et déchiqueter que pour ''trancher'' au sens propre du terme . une coupure net vas très bien guérir ( jen sais quelque chose Devil ) et ce n'est pas ce quon souhaite à l,adversaire . on veux lui infliger de grave blessure et pour ça on dois pas seulement trancher la chair. il faut la déchirer la déchiqueter et transformer les os en miettes

donc une épée très tranchante ne serais pas vraiment un avantage puisqu'il perdrais tout son tranchant dans les 2 premières minutes du combat de toute façon donc........seulement une perte de temp. il dois couper un minimum mais rien d'exagérer
Revenir en haut Aller en bas
Masaume
Habitué
Masaume

Nombre de messages : 468
Age : 31
Localisation : Belgique, province de Liège, village de Blegny
Date d'inscription : 04/03/2007

épée gurkha kukri Empty
MessageSujet: Re: épée gurkha kukri   épée gurkha kukri EmptyDim 9 Mar - 7:50

Donc à la base c'est le même principe qu'une rosalie la blessure ne se soigne pas sans l'aide un toubib
Revenir en haut Aller en bas
le psy
Expert
le psy

Nombre de messages : 1821
Age : 43
Localisation : VALAIS
Date d'inscription : 11/11/2005

épée gurkha kukri Empty
MessageSujet: Re: épée gurkha kukri   épée gurkha kukri EmptyDim 9 Mar - 8:53

Superbe, surtout le grand kukri!!! Je crois en avoir vu un dans une brocante, malheureusement, un autre acheteur l'a embarqué sous mes yeux (shit!).
Je possède le modèle de base "original" ainsi que la version de chez Cold steel. La puissance de frappe est impressionnante avec cet outil (faut dire que je l'ai un peu affûté aussi Devil ).

Merci pour le petit historique sur cette pièce fabuleuse!
Revenir en haut Aller en bas
Vash
Administrateur
Vash

Nombre de messages : 13601
Age : 105
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 21/04/2005

épée gurkha kukri Empty
MessageSujet: Re: épée gurkha kukri   épée gurkha kukri EmptyDim 9 Mar - 9:18

Sauf erreur, les soldats britanniques (mais peut-être d'autres pays de la coalition) combattent aux côtés de Gurkas népalais en Afghanistan.
Apparemment, les soldats occidentaux sont rassurés d'avoir ces guerriers à leurs côtés.

En tout cas leur lame est sympa ! Correctement maniée, elle doit être redoutable !

PS : attention Death, les trucs coupants ça ne te réussis pas Devil

_________________
"Sois vigilant et fort, ton pays sera libre !"
"Qui veut défendre son pays doit le connaître et l'aimer"

Le livre du soldat - 1959
épée gurkha kukri Swiss_10
épée gurkha kukri Admin110
Revenir en haut Aller en bas
thb
Expert
thb

Nombre de messages : 2866
Age : 59
Localisation : (-: Valais :-)
Date d'inscription : 13/01/2008

épée gurkha kukri Empty
MessageSujet: Re: épée gurkha kukri   épée gurkha kukri EmptyDim 9 Mar - 13:40

death angel a écrit:
bon je sais je sais.............MAIS OU EST CETTE ?%%?% D'ÉPÉE ????

Salut death angel, salut

Magnifique pièce !

En cherchant des renseignements sur d'autres lames, suis tombé sur ce site commercial qui pourra peut-être t'intéresser :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A + V
Revenir en haut Aller en bas
Freudstein
Expert
Freudstein

Nombre de messages : 716
Age : 32
Localisation : Le plus grand lac de France
Date d'inscription : 05/06/2007

épée gurkha kukri Empty
MessageSujet: Re: épée gurkha kukri   épée gurkha kukri EmptySam 15 Mar - 11:33

death angel a écrit:
mais par le passé , les épées n'étais pas vraiment tranchante . les épées étais plus fais pour fracasser, et déchiqueter que pour ''trancher'' au sens propre du terme .

Erreur!
Une épée Mérovingienne (début moyen-âge) était par exemple très tranchante (faut dire aussi qu'à cette époque les armures ne sont pas courantes), et si on va dans ce sens, un katana par exemple l'est aussi.
Mais en fait ils ne vont pas s'émousser très vite car ils ne sont pas affutés mais polis. c'est plus long, plus chiant, mais ça dure mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Tatayoyo
Expert
Tatayoyo

Nombre de messages : 3639
Age : 50
Localisation : Sud de la France, pas loin de la mer
Date d'inscription : 16/02/2008

épée gurkha kukri Empty
MessageSujet: Re: épée gurkha kukri   épée gurkha kukri EmptySam 15 Mar - 11:53

Citation :
Freudstein Sam 15 Mar - 12:33

--------------------------------------------------------------------------------

death angel a écrit:
mais par le passé , les épées n'étais pas vraiment tranchante . les épées étais plus fais pour fracasser, et déchiqueter que pour ''trancher'' au sens propre du terme .


Erreur!
Une épée Mérovingienne (début moyen-âge) était par exemple très tranchante (faut dire aussi qu'à cette époque les armures ne sont pas courantes), et si on va dans ce sens, un katana par exemple l'est aussi.
Mais en fait ils ne vont pas s'émousser très vite car ils ne sont pas affutés mais polis. c'est plus long, plus chiant, mais ça dure mieux.
Tu peux polir un piston de voiture si tu veux mais cela ne le rendra pas tranchant pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
ned
Expert
ned

Nombre de messages : 745
Age : 46
Localisation : drome- france
Date d'inscription : 16/01/2008

épée gurkha kukri Empty
MessageSujet: Re: épée gurkha kukri   épée gurkha kukri EmptySam 15 Mar - 13:03

genre sacrifice d' un boeuf, un coup sur le garot....
Revenir en haut Aller en bas
Darius
Pilier du forum
Darius

Nombre de messages : 6106
Age : 56
Localisation : Genève
Date d'inscription : 09/11/2005

épée gurkha kukri Empty
MessageSujet: Re: épée gurkha kukri   épée gurkha kukri EmptySam 15 Mar - 13:10

Vash a écrit:
...
Apparemment, les soldats occidentaux sont rassurés d'avoir ces guerriers à leurs côtés...

Oui, mais pas les Afghans, ni les Argentins, ni personne d'ailleurs...

Samurai
Revenir en haut Aller en bas
http://tldsuisse.discutforum.com
death angel
Pilier du forum
death angel

Nombre de messages : 2611
Age : 34
Localisation : Canada, ontario, petawawa
Date d'inscription : 14/12/2006

épée gurkha kukri Empty
MessageSujet: Re: épée gurkha kukri   épée gurkha kukri EmptySam 15 Mar - 14:19

Freudstein a écrit:
death angel a écrit:
mais par le passé , les épées n'étais pas vraiment tranchante . les épées étais plus fais pour fracasser, et déchiqueter que pour ''trancher'' au sens propre du terme .

Erreur!
Une épée Mérovingienne (début moyen-âge) était par exemple très tranchante (faut dire aussi qu'à cette époque les armures ne sont pas courantes), et si on va dans ce sens, un katana par exemple l'est aussi.
Mais en fait ils ne vont pas s'émousser très vite car ils ne sont pas affutés mais polis. c'est plus long, plus chiant, mais ça dure mieux.


pour le polissage tu a en partie raison jai un ami qui est coutelier et il utilise des bande de sablage et de la pâte à polir pour faire la finition quand aiguise ses couteaux

l'aiguisage est très important oui. mais ce qui vas permettre à l'épée de conserver son tranchant c'est l'acier utiliser . cest la qualité et la dureter de lacier qui compte




pour les katana ça cest une autre histoire . leur histoire est très différente des autre mais j'y reviendrer


et pour lhistoire sur le fais que une épée étais tranchante ou non cest mon proff dhistoire qui me l'a raconter
Revenir en haut Aller en bas
 
épée gurkha kukri
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEU LIBRE ! :: Les armes :: Les armes blanches et lames-
Sauter vers: