FEU LIBRE !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
FEU LIBRE !

Un espace pour tous les tireurs et propriétaires d'armes suisses et francophones.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
 

 Les questions existentielles de Ryo (législation française)

Aller en bas 
AuteurMessage
Ryo
Habitué
Ryo

Nombre de messages : 174
Age : 39
Localisation : 60
Date d'inscription : 10/07/2008

Les questions existentielles de Ryo (législation française) Empty
MessageSujet: Les questions existentielles de Ryo (législation française)   Les questions existentielles de Ryo (législation française) EmptySam 12 Juil - 14:59

Bonjour (ou bonsoir suivant l'heure) Smile

Voilà comme j'ai l'intention de m'inscrire dans un club à la rentrée ! J'ai pas mal de questions qui me viennent en tête...
Alors je sais qu'il faut attendre au minimum 6 mois pour avoir le droit d'acheter une arme de 1ere ou 4eme catégorie. Par contre j'ai quelques questions... (toutes ne concernent pas forcément la législation d'ailleurs...)

Alors les questions concernant le coté législation une fois que l'on a l'accord du club, on fait une demande d'achat d'arme qui est étudiée en gendarmerie (casier tout ça...) et en préfecture.

  • 1) Y a-t-il des pièces spécifique à fournir ? (je pense notamment à la nécessité de posséder un coffre fort)

  • 2) Y a-t-il un laps de temps minimum entre l'achat de 2 armes ?

  • 3) Un fois l'autorisation d'acheter une arme accordée, y a-t-il une date de validité limitée ? (exemple si je cherche une arme qui se fabrique plus...)

  • 4) Quelles sont les limites ? (en arme et munitions, non pas que je veux créer un futur dépôt d'arme, mais c'est par simple curiosité :p )

  • 5) Une question aussi qui me vient, imaginons que je fais du tir depuis X années et que pour diverses raisons je sois amené à arrêter ma licence, comment ça se passe pour les armes que j'ai acquis ?



Maintenant des questions, juste pour info, je profite du post et j'évite comme ça de polluer partout ^^

  • a) Le club fournit les armes au début ?

  • b) Possibilité de tirer avec autre chose que l'air comprimé ? (et si le club fournit...) ? (alors bien sur pas juste à l'arrivée dans le club, mais disons après quelques mois)


Je pense que c'est à peu près tout pour le moment, je m'excuse si des questions ont déjà été posées mais comme j'en avais plusieurs sur le feu...


Merci d'avance Wink
Revenir en haut Aller en bas
MaxFr
Expert
MaxFr

Nombre de messages : 1046
Age : 48
Localisation : Ain - France
Date d'inscription : 26/01/2007

Les questions existentielles de Ryo (législation française) Empty
MessageSujet: Re: Les questions existentielles de Ryo (législation française)   Les questions existentielles de Ryo (législation française) EmptySam 12 Juil - 15:13

Ryo a écrit:
Bonjour (ou bonsoir suivant l'heure) Smile

Voilà comme j'ai l'intention de m'inscrire dans un club à la rentrée ! J'ai pas mal de questions qui me viennent en tête...
Alors je sais qu'il faut attendre au minimum 6 mois pour avoir le droit d'acheter une arme de 1ere ou 4eme catégorie. Par contre j'ai quelques questions... (toutes ne concernent pas forcément la législation d'ailleurs...)

Alors les questions concernant le coté législation une fois que l'on a l'accord du club, on fait une demande d'achat d'arme qui est étudiée en gendarmerie (casier tout ça...) et en préfecture.

  • 1) Y a-t-il des pièces spécifique à fournir ? (je pense notamment à la nécessité de posséder un coffre fort)

oui, facture de coffre, feuille verte de club, carnet de tir, lettre du médecin comme quoi tu n'es pas fou.

Ryo a écrit:

  • 2) Y a-t-il un laps de temps minimum entre l'achat de 2 armes ?

  • Non, tu peux même demander toutes tes autorisations (12) en 1 seule fois ! la loi ne l'interdit pas, après tu risques quand même un refus

    Ryo a écrit:


  • 3) Un fois l'autorisation d'acheter une arme accordée, y a-t-il une date de validité limitée ? (exemple si je cherche une arme qui se fabrique plus...)

  • oui 3 mois.

    Ryo a écrit:


  • 4) Quelles sont les limites ? (en arme et munitions, non pas que je veux créer un futur dépôt d'arme, mais c'est par simple curiosité :p )

  • 12 autorisations, dont 7 en percussion centrale et 5 en annulaire, parmis les centrales il y a une limite de 1ere (5 je crois) les munitions c'est 1000 par an par couple arme / calibre de 1ere et 4eme (les 5eme et 7eme n'ont pas de quotas)

    Ryo a écrit:

  • 5) Une question aussi qui me vient, imaginons que je fais du tir depuis X années et que pour diverses raisons je sois amené à arrêter ma licence, comment ça se passe pour les armes que j'ai acquis ?


  • Tu dois t'en séparer sur le champ... (enfin le temps que la pref constate que tu n'est plus licencié.... Dodo )

    Ryo a écrit:


    Maintenant des questions, juste pour info, je profite du post et j'évite comme ça de polluer partout ^^

    • a) Le club fournit les armes au début ?

    • b) Possibilité de tirer avec autre chose que l'air comprimé ? (et si le club fournit...) ? (alors bien sur pas juste à l'arrivée dans le club, mais disons après quelques mois)



    Le club peut preter des armes, mais avec ta licence FFT, tu peux immédiatement acheter des armes de 5eme et 7eme catégorie (principalement des armes longues à répatition manuelle, mais dans divers calibre, pas seulement le plomb et le 22, mais le 222, 243, 7-08, 30-30 etc....)
    Revenir en haut Aller en bas
    Ryo
    Habitué
    Ryo

    Nombre de messages : 174
    Age : 39
    Localisation : 60
    Date d'inscription : 10/07/2008

    Les questions existentielles de Ryo (législation française) Empty
    MessageSujet: Re: Les questions existentielles de Ryo (législation française)   Les questions existentielles de Ryo (législation française) EmptySam 12 Juil - 16:06

    MaxFr a écrit:
    oui, facture de coffre, feuille verte de club, carnet de tir, lettre du médecin comme quoi tu n'es pas fou.
    D'accord, mince ils verrfient, si on est pas fou... Ca va pas etre gagné alors Mr. Green

    MaxFr a écrit:
    Non, tu peux même demander toutes tes autorisations (12) en 1 seule fois ! la loi ne l'interdit pas, après tu risques quand même un refus
    Donc pas de souci.

    MaxFr a écrit:
    oui 3 mois.
    Ca laisse un peu de temps, ça va.

    MaxFr a écrit:
    12 autorisations, dont 7 en percussion centrale et 5 en annulaire, parmis les centrales il y a une limite de 1ere (5 je crois) les munitions c'est 1000 par an par couple arme / calibre de 1ere et 4eme (les 5eme et 7eme n'ont pas de quotas)
    Donc par exemple, j'ai un 9mm en 1ere et un 357 en 4eme, j'ai le droit à 1000 munitions de 9mm et 1000 munitions de 357, c'est ça ?
    On peut tirer plus de 1000 munitions par an, ça concerne que le stock ou c'est 1000 munitions achetées ?
    Comme ça se passe pour les munitions que l'on recharge soit même ?

    MaxFr a écrit:
    Tu dois t'en séparer sur le champ... (enfin le temps que la pref constate que tu n'est plus licencié.... Dodo )
    M'en séparer comment ca ? Je la donne en gendarmerie ? Confused



    MaxFr a écrit:
    Le club peut preter des armes, mais avec ta licence FFT, tu peux immédiatement acheter des armes de 5eme et 7eme catégorie (principalement des armes longues à répatition manuelle, mais dans divers calibre, pas seulement le plomb et le 22, mais le 222, 243, 7-08, 30-30 etc....)

    Ha c'est sympa ça, je pourrais tirer à la 22 alors Smile

    Je te remercie beaucoup pour tes réponses rapides et claires !!
    Revenir en haut Aller en bas
    Tuco
    Expert
    Tuco

    Nombre de messages : 1377
    Date d'inscription : 06/05/2007

    Les questions existentielles de Ryo (législation française) Empty
    MessageSujet: Re: Les questions existentielles de Ryo (législation française)   Les questions existentielles de Ryo (législation française) EmptySam 12 Juil - 16:13

    MaxFr a écrit:
    12 autorisations, dont 7 en percussion centrale et 5 en annulaire, parmis les centrales il y a une limite de 1ere (5 je crois)
    Non non...
    Revenir en haut Aller en bas
    Shung
    Pilier du forum
    Shung

    Nombre de messages : 20650
    Age : 109
    Localisation : Genève, Suisse
    Date d'inscription : 05/10/2005

    Les questions existentielles de Ryo (législation française) Empty
    MessageSujet: Re: Les questions existentielles de Ryo (législation française)   Les questions existentielles de Ryo (législation française) EmptySam 12 Juil - 16:21

    t'en séparer (1-4ème) je crois que c'est le vendres, ou les faire neutraliser.

    Citation :
    lettre du médecin comme quoi tu n'es pas fou
    dis Max, comment tu fais toi pour ça ??? Devil

    Dehors

    _________________
    If an injury has to be done to a man it should be so severe that his vengeance need not be feared. -Niccolo Machiavelli

    Wounded doesn't mean you are out of the fight. It just confirms the fact that you are in one. Sylvan

    Let us hope our weapons are never needed --but do not forget what the common people knew when they demanded the Bill of Rights: An armed citizenry is the first defense, the best defense, and the final defense against tyranny. If guns are outlawed, only the government will have guns. Only the police, the secret police, the military, the hired servants of our rulers. Only the government -- and a few outlaws. I intend to be among the outlaws - Edward Abbey
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    Les questions existentielles de Ryo (législation française) Empty
    MessageSujet: Re: Les questions existentielles de Ryo (législation française)   Les questions existentielles de Ryo (législation française) EmptySam 12 Juil - 17:35

    Tuco a écrit:
    MaxFr a écrit:
    12 autorisations, dont 7 en percussion centrale et 5 en annulaire, parmis les centrales il y a une limite de 1ere (5 je crois)
    Non non...

    Non c'est 7 armes de 1° maximum.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    Les questions existentielles de Ryo (législation française) Empty
    MessageSujet: Re: Les questions existentielles de Ryo (législation française)   Les questions existentielles de Ryo (législation française) EmptySam 12 Juil - 17:40

    Bonne lecture

    L'achat, la détention, le transport et l'usage des armes, de leurs munitions et composants est soumis à une stricte réglementation en France où on distingue huit catégories :

    1re catégorie : armes de poing semi-automatique dont le calibre est supérieur à 7,65 mm, tous les types de fusils semi-automatiques ou à répétition conçus pour un usage militaire. Les armes automatiques sont rangées dans cette catégorie mais elles ne sont pas disponibles à la vente pour les citoyens ordinaires
    2e catégorie : tanks, avions et autres équipements militaires lourds
    3e catégorie : équipement de protection contre les armes chimiques (dont les masques à gaz)
    4e catégorie : les armes de poing qui ne sont pas déjà dans la 1re catégorie (certains revolvers et certains pistolets), toute une gamme d'armes longues en fonction de certains critères fixés par la loi (longueur, nombre de cartouches contenues, etc.), depuis le décret de 1998, les armes de poing à un coup en .22 Long Rifle sont incluses dans cette catégorie de même que les fusils à pompe et les carabines semi-automatiques en .22 Long Rifle
    5e catégorie : armes longues qui ne relèvent pas de la quatrième catégorie, comme les fusils de chasse à canon lisse ou les fusils de chasse à canon rayé
    6e catégorie : couteaux, gaz lacrymogène, matraques et autres armes blanches, ainsi qu'armes par destination
    7e catégorie : armes à air comprimé dont la puissance est supérieure à 10 joules, toutes les armes à percussion annulaire (.22 LR) sauf celles qui figurent déjà dans la quatrième catégorie , armes d'alarme et de starter
    8e catégorie : antiquités, armes neutralisées et répliques à poudre noire
    En particulier :

    1re catégorie
    La 1re catégorie désigne les armes de guerre, c'est-à-dire :
    les armes automatiques de tous calibres ;
    les armes employant des munitions de première catégorie
    partie de ces armes
    et les engins spécifiquement militaires
    Leur détention est soumise à une autorisation préfectorale et doit figurer dans les registres des armes de 1re et 4e catégorie. Sans permis de port d'arme valide leur port est interdit donc elles doivent obligatoirement être rendues inopérantes pour être transportées. Les armes tirant en rafales sont interdites à la détention.
    4e catégorie
    La 4e catégorie désigne les armes dites de défense :
    armes de poing, sauf celles classées en 1re, 7e ou 8e catégorie
    armes convertibles en armes de poing, carabines à barillet
    armes d'épaule :
    fusils à canon lisse mesurant moins de 80 cm ou dont la longueur du canon est inférieure à 45 cm
    lisse à répétition ou semi-automatique dont la longueur du canon est inférieure à 60 cm
    fusils à pompe

    armes semi-automatiques pouvant contenir plus de 3 cartouches, ou dont le chargeur est amovible, ou qui sont facilement transformables à cet effet
    à répétition pouvant contenir plus de 10 cartouches
    armes ayant l'apparence d'une arme automatique de guerre
    armes dissimulées sous la forme d'un autre objet (cannes-fusils, etc.)
    éléments de ces armes
    armes à air ou à gaz classées par arrêté
    armes tirant des projectiles non métalliques (sauf classement spécial par arrêté en 7e catégorie) ;
    munitions de ces armes (sauf si elles sont explicitement classées en 5e catégorie)
    certaines lunettes de vision nocturne
    chargeurs de ces armes
    Leur détention est soumise à une autorisation préfectorale et doit figurer dans les registres des armes de 1re et 4e catégorie. Sans permis de port d'arme valide leur port est interdit donc elles doivent obligatoirement être rendues inopérantes pour être transportées.

    Pour avoir le droit de détenir une arme de 1re ou de 4e catégorie, il faut:

    Être licencié à la Fédération française de tir depuis plus de six mois
    Avoir effectué trois tirs contrôlés minimum espacés de deux mois minimum et inscrits dans le carnet de tir personnel
    Recevoir un avis favorable de la ligue régionale de tir
    Justifier de la possession d'un coffre fort
    Subir une enquête de bonne moralité de la part de la Police ou de la Gendarmerie du lieu de domicile
    Ne pas être connu des services sociaux (DDASS)
    Revenir en haut Aller en bas
    MaxFr
    Expert
    MaxFr

    Nombre de messages : 1046
    Age : 48
    Localisation : Ain - France
    Date d'inscription : 26/01/2007

    Les questions existentielles de Ryo (législation française) Empty
    MessageSujet: Re: Les questions existentielles de Ryo (législation française)   Les questions existentielles de Ryo (législation française) EmptySam 12 Juil - 21:45

    Shung a écrit:
    t'en séparer (1-4ème) je crois que c'est le vendres, ou les faire neutraliser.

    Citation :
    lettre du médecin comme quoi tu n'es pas fou
    dis Max, comment tu fais toi pour ça ??? Devil

    Dehors

    je suis médecin , je te l'avais pas dis ?? contrat harhar (joke bien sur)
    Revenir en haut Aller en bas
    Ryo
    Habitué
    Ryo

    Nombre de messages : 174
    Age : 39
    Localisation : 60
    Date d'inscription : 10/07/2008

    Les questions existentielles de Ryo (législation française) Empty
    MessageSujet: Re: Les questions existentielles de Ryo (législation française)   Les questions existentielles de Ryo (législation française) EmptySam 12 Juil - 22:05

    Merci pour les réponses !
    Ca m'éclaire un peu plus, et ça me permettra de mieux appréhender.
    Revenir en haut Aller en bas
    Haborym
    Expert
    Haborym

    Nombre de messages : 594
    Age : 40
    Localisation : Fr
    Date d'inscription : 06/07/2008

    Les questions existentielles de Ryo (législation française) Empty
    MessageSujet: Re: Les questions existentielles de Ryo (législation française)   Les questions existentielles de Ryo (législation française) EmptyDim 13 Juil - 0:56

    Salut Ryo,
    Citation :
    Possibilité de tirer avec autre chose que l'air comprimé ? (et si le club fournit...) ? (alors bien sur pas juste à l'arrivée dans le club, mais disons après quelques mois)
    ça dépend du club, vers chez moi il y beaucoup de club qui ne tirent qu'à l'air comprimé ou au .22 ...
    Fort heureusement un ami m'a fait découvrir une armurerie qui fait aussi stand de tir et là Gun
    que du bonheur en attendant ma détention, j'ai pu tirer avec une douzaine d'armes différentes (pour l'instant Devil ).
    Entre autres :
    Buckmark, Ruger mk2, gsg5 pour le .22
    Px4, Cx4 et sig 220 pour le 9 mm
    Colt python pour le .357
    et Taurus raging bull pour le .44 TapeTape

    Donc tu vois Ryo, même dans notre beau pays pleins de belles lois restrictives, il est encore possible de trouver des petits coins de paradis !

    En espérant que celà existe vers chez toi.
    Revenir en haut Aller en bas
    Ryo
    Habitué
    Ryo

    Nombre de messages : 174
    Age : 39
    Localisation : 60
    Date d'inscription : 10/07/2008

    Les questions existentielles de Ryo (législation française) Empty
    MessageSujet: Re: Les questions existentielles de Ryo (législation française)   Les questions existentielles de Ryo (législation française) EmptyDim 13 Juil - 7:29

    Haborym a écrit:
    Salut Ryo,
    Citation :
    Possibilité de tirer avec autre chose que l'air comprimé ? (et si le club fournit...) ? (alors bien sur pas juste à l'arrivée dans le club, mais disons après quelques mois)
    ça dépend du club, vers chez moi il y beaucoup de club qui ne tirent qu'à l'air comprimé ou au .22 ...
    Fort heureusement un ami m'a fait découvrir une armurerie qui fait aussi stand de tir et là Gun
    que du bonheur en attendant ma détention, j'ai pu tirer avec une douzaine d'armes différentes (pour l'instant Devil ).
    Entre autres :
    Buckmark, Ruger mk2, gsg5 pour le .22
    Px4, Cx4 et sig 220 pour le 9 mm
    Colt python pour le .357
    et Taurus raging bull pour le .44 TapeTape

    Donc tu vois Ryo, même dans notre beau pays pleins de belles lois restrictives, il est encore possible de trouver des petits coins de paradis !

    En espérant que celà existe vers chez toi.
    Bonjour Haborym,

    Donc dans certains clubs, on ne peut pas dépasser le calibre .22 ?

    De toute façon, je me renseignerai pour mieux choisir mon futur club.
    Raah le Colt Python ... Les questions existentielles de Ryo (législation française) Bave

    Oui j'espère aussi trouver un bon club, avec l'ambiance et la possibilité de tirer avec différents calibres Smile
    Revenir en haut Aller en bas
    MaxFr
    Expert
    MaxFr

    Nombre de messages : 1046
    Age : 48
    Localisation : Ain - France
    Date d'inscription : 26/01/2007

    Les questions existentielles de Ryo (législation française) Empty
    MessageSujet: Re: Les questions existentielles de Ryo (législation française)   Les questions existentielles de Ryo (législation française) EmptyDim 13 Juil - 11:22

    Le colt python doit encore se trouver en occas, achete un "cible" et tu verras plein d'annonces d'armureries qui le propose en occas, en 4 et 6" .
    Revenir en haut Aller en bas
    Ryo
    Habitué
    Ryo

    Nombre de messages : 174
    Age : 39
    Localisation : 60
    Date d'inscription : 10/07/2008

    Les questions existentielles de Ryo (législation française) Empty
    MessageSujet: Re: Les questions existentielles de Ryo (législation française)   Les questions existentielles de Ryo (législation française) EmptyDim 13 Juil - 11:27

    MaxFr a écrit:
    Le colt python doit encore se trouver en occas, achete un "cible" et tu verras plein d'annonces d'armureries qui le propose en occas, en 4 et 6" .

    un "cible" ?


    Ha c'est une bonne nouvelle pour moi si on en trouve encore sans trop de difficulté, mais bon je pourrais en acquérir un que seulement dans 1 an environ (je vise large).
    Revenir en haut Aller en bas
    MaxFr
    Expert
    MaxFr

    Nombre de messages : 1046
    Age : 48
    Localisation : Ain - France
    Date d'inscription : 26/01/2007

    Les questions existentielles de Ryo (législation française) Empty
    MessageSujet: Re: Les questions existentielles de Ryo (législation française)   Les questions existentielles de Ryo (législation française) EmptyDim 13 Juil - 12:12

    un "cible" c'est la revue "cible" que tu trouves chez tout bon "presse".

    Alrs "presse" c'est un magasin qui vends des ...... Dehors
    Revenir en haut Aller en bas
    Ryo
    Habitué
    Ryo

    Nombre de messages : 174
    Age : 39
    Localisation : 60
    Date d'inscription : 10/07/2008

    Les questions existentielles de Ryo (législation française) Empty
    MessageSujet: Re: Les questions existentielles de Ryo (législation française)   Les questions existentielles de Ryo (législation française) EmptyDim 13 Juil - 12:16

    Ha d'accord, je connaissais pas la revue... Embarassed
    Revenir en haut Aller en bas
    MaxFr
    Expert
    MaxFr

    Nombre de messages : 1046
    Age : 48
    Localisation : Ain - France
    Date d'inscription : 26/01/2007

    Les questions existentielles de Ryo (législation française) Empty
    MessageSujet: Re: Les questions existentielles de Ryo (législation française)   Les questions existentielles de Ryo (législation française) EmptyDim 13 Juil - 12:21

    Au passage le n° 460 , du mois de Juillet, propose un article sur le GSG5 en 22 lr et des liens vers les sites, forum et fabricants d'AR15.

    Un article spécial sur l'OA10 (donc en 308) de Comint, bien connu sur AR15france.com. Forum d'ailleur cité dans la partie "oueb" de la revue.

    (on apprend d'ailleur que le fabricant du GSG5 est aussi le fabricant du sig mosquito ! et que ce même fabricant produit beaucoup d'airsoft, c'est pourquoi le GSG5 accepte beaucoup d'accessoires d'AS, et est construit sur le même principe).

    Bonne lecture !
    Revenir en haut Aller en bas
     
    Les questions existentielles de Ryo (législation française)
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    FEU LIBRE ! :: Divers :: Législation, documents, règles et règlements-
    Sauter vers: